Aller au contenu principal

Les Femmes de Mars vont enterrer Pat Riarcat!

Les Femmes de mars sont de retour pour la 5ème édition à Charleroi! Du 5 au 27 mars, de nombreuses activités sont proposées : concerts, expositions, conférences et bien d’autres dans le cadre de la journée internationale des droits des femmes. Grande nouveauté en 2020 : un groupe d’actions citoyenne a été créé. 

Un mois consacré aux droits des femmes

La Journée internationale des droits des femmes à Charleroi, ce n’est pas que le 8 mars! Cette journée dure en réalité un mois avec les Femmes de Mars. Si l’on peut penser qu’en Belgique les inégalités n’existent plus, ce n’est pas vrai! Par exemple, la différence salarial entre les hommes et les femmes est de 20% dans notre pays. Le collectif milite donc pour lutter contre les inégalités et réduire celles-ci en proposant de nombreuses activités. 

"Il y a en général un événement par soirée. Il y a des expositions, des concerts, des conférences, des ateliers. Il y a deux événements qui se passent dans l'espace public avec notamment l'école Saint-Joseph qui se fera sur la Place Verte. C'est important pour créer des liens entre les différentes associations qui existent depuis des années et de ne pas travailler chacun de son côté" explique Charlotte Belayew, coordinatrice de la plateforme Femmes de mars.

L'enterrement de Pat Riarcat célébré!

Grande nouveauté cette année : le groupe d’action citoyenne lancé depuis septembre. Objectif : permettre aux citoyens qu’ils le souhaitent de s’impliquer dans l’organisation. Le 8 mars dès 11h sur le marché de Charleroi, l’enterrement de Pat Riarcat sera organisé avec des échanges sur les inégalités. 

"On a choisi l'inégalité au niveau de l'emploi, de la santé, de l'éducation et de la précarité. Au fur et à mesure des prises de paroles, on va laisser tomber la tristesse puisqu'enterrer les inégalités c'est plutôt joyeux et une très bonne nouvelle. C'est symbolique évidemment. Ce n'est pas que le 9 mars il n'y aura plus d'inégalités. C'est vraiment marquer le début d'un mouvement à Charleroi" confie Liza Lebrun, membre du groupe d'actions citoyens.

Des associations mises en avant

Parmi les nombreux partenaires, on retrouve la Maison Plurielle spécialisée dans la lutte contre les violences conjugales, intrafamiliales et liées à l’honneur. L’ASBL propose une exposition du 12 au 31 mars à la maison pour associations. 

"C'est une exposition qui rentre dans le cadre de nos insertions socio-professionnelles qu'on réalise avec des bénéficiaires. Cette exposition va mettre en avant des toiles que les bénéficiaires ont réalisé sur leur perception à elles de la violence" décrit Veronica Antonelli, chargée de projets à l’ASBL Maison Plurielle

Au total, le collectif Femmes de mars regroupe une vingtaine d’associations et de groupes citoyens. La soirée de lancement se tiendra le 5 mars dès 18h30 à la Maison de la Laïcité. Plus d’informations sur l’intégralité du programme sur le site www.femmesdemars.be


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept