Aller au contenu principal

Wallonair, le nouveau site qui indique la qualité de l'air de votre commune

Wallonair, le nouveau site qui indique la qualité de l'air de votre commune

Wallonair, c’est le nouvel outil de référence pour la qualité de l’air en Wallonie : www.wallonair.be. En collaboration avec l’Institut Scientifique de Service Public (ISSeP) avec l’Agence wallonne de l'Air et du Climat (AwAC), la Cellule Interrégionale de l’Environnement (IRCELINE), Sciensano et Wallonie Belgique Tourisme, il va pouvoir permettre à tous les publics (citoyens politiques, bureau d’études, entreprises,…) d'avoir une idée plus claire de la qualité de l’air en un lieu bien précis.

Chaque année, la Wallonie compte à peu près 12.000 morts dont la cause est la pollution. Et même si la qualité de l’air wallon s’est considérablement améliorée au fur et à mesure des années, pour la ministre wallonne de l'environnement Céline Tellier, il faut continuer l'effort.

« C’est un outil commun qui va récolter des données objectives. Il y a une attention particulière du citoyen par rapport à la qualité de l’air, ce qui est tout à fait logique. C’est un enjeu de santé publique très important mais aussi environnemental. Donc ça nous semblait important de mettre à disposition cette information. »

Des sondes vont être installées dans les communes wallonnes

On mesure déjà la qualité de l’air un peu partout en Wallonie mais l’idée est d’avoir des chiffres qualitatifs et des sondes vont donc être installées dans toutes les communes de Belgique.

« Il y a deux objectifs finalement à ce projet avec, d’une part, avoir une information lisible et objective pour tous les citoyens mais d’avoir une information plus complète, s’explique la Ministre écolo. Nous avons déjà multiplié les stations de mesure sur tout le territoire et cela va être complété dans les prochaines semaines. »

Dès 2021, le toit des administrations communales seront équipés d’un capteur qui viendra compléter les stations de mesure fixes.

« Ici, ce sont des sondes qui vont plutôt mesurer l’air ambiant et non pas l’air spécifique des zones industrielles, donc par rapport au cas de Courcelles, on a clairement un suivi spécifique par l’ISSep (l’Institut Scientifique de Service Public) et d’autres acteurs. Mais ici, l’objectif du site internet, c’est plutôt l’air ambiant global, lié à la pollution de la circulation automobile et le chauffage qui sont les deux grandes sources de pollution. »

L’air wallon est relativement bon et via ce genre de mesures de la qualité, on pourra se rendre compte quelles sont les zones où la qualité est moins bonne qu’à d’autres endroits. En fonction des résultats obtenus, la Ministre n’exclut pas qu’on essaiera de trouver des solutions pour rendre l’air de meilleure qualité. Si vous voulez voir la niveau de l’air de votre commune : www.Wallonair.be.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept