La Ministre Céline Tellier annonce la fin des « usines à chiots »

par
|

A l’initiative de la Ministre du Bien-Etre animal, Céline Tellier, le Gouvernement de Wallonie a adopté définitivement l’arrêté relatif aux conditions d’agrément des établissements pour animaux. Une réforme en profondeur du cadre législatif en la matière, indispensable pour assurer le bien-être des animaux. Cette nouvelle réforme impactera le sort de dizaines de milliers de chiens en Wallonie et de près de 7.000 chiots qui sont importés chaque année, dont la plupart provenant des pays de l’Est.

Les normes encadrant les établissements pour animaux, tels que les commerces, les refuges, les élevages pour chiens et chats, ainsi que les pensions, ont plus de 20 ans pour certaines d’entre elles. Il était donc indispensable de renforcer le cadre législatif en la matière, au regard des évolutions sociétales, scientifiques mais aussi éthiques de ces dernières années. Il s’agit d’une avancée majeure très attendue, qui entrera en vigueur le 1er mars 2023.

Cette réforme est le fruit d’un travail de fond, réalisé en concertation avec les secteurs concernés, comme les vétérinaires, les commerces d’animaux de compagnie et la protection animale, représentés au sein du Conseil Wallon du Bien-être Animal. Le Conseil a en effet débattu durant de nombreux mois pour aboutir à un avis construit et fouillé sur le sujet. En bout de ligne, la garantie d’un traitement plus respectueux des animaux tout en soutenant les acteurs wallons qui se soucient de travailler de façon digne pour les animaux. 

Les conditions d’agrément dans les élevages de chiens et de chats, les pensions, les refuges et les établissements commerciaux sont désormais renforcées : 

  • Les normes minimales d'hébergement sont revues à la hausse, jusqu’à doubler les surfaces minimales pour les chiens et les chats. Sauf contre-indication vétérinaire, les animaux ne pourront pas être détenus seuls en permanence, et doivent pouvoir bénéficier de la présence d’un autre animal.
  • Une formation sera obligatoire pour les gestionnaires des établissements, ou au moins un membre de leur personnel. Cette obligation entrera en vigueur le 1er janvier 2026, afin de laisser un temps d’adaptation aux établissements.
  • L’information disponible pour le candidat-acquéreur est renforcée. Les établissements devront donner une série d’informations aux acquéreurs, concernant notamment les besoins de l’animal et ses spécificités, et parcourir une liste de questions à se poser avant l’acquisition d’un animal.
  • Le texte cadre le recours à des familles d’accueil (notamment pour des chatons) avec un modèle de convention.
  • Le vétérinaire de contrat voit son rôle renforcé.
  • En ce qui concerne la gestion des élevages de chiens ou de chats, l’arrêté réduit le nombre de portées par femelle, et fixe un âge minimum et maximum pour les gestations. Le temps consacré aux soins et à la socialisation des chiens et des chats est augmenté.
  • Les éleveurs de chiens ou de chats pourront élever au maximum deux races différentes.
  • Le but est de favoriser les éleveurs de qualité en Wallonie, mis aujourd’hui en concurrence avec les opérateurs qui revendent des animaux issus d’élevages étrangers, élevés et importés dans des conditions défavorables pour le bien-être des animaux. À partir du 1er juillet 2023, l’importation de chiots en vue de leur vente sera interdite. 

Des dispositifs de soutien pour accompagner les évolutions

Plusieurs dispositifs de soutien sont mis en place pour accompagner les structures concernées à mettre en application ces nouvelles normes. Une période transitoire de cinq ans permet ainsi aux établissements agréés à la date d’entrée en vigueur de l’arrêté d’adapter leurs infrastructures. Pour les refuges, cette période est allongée à dix ans, en raison de leur activité non-lucrative. Ces derniers seront également soutenus à travers des appels à projets spécifiques pour disposer de soutiens financiers à cette transition. Des outils sont également en cours de préparation afin d’informer au mieux les établissements concernés.

Pour la Ministre du Bien-être Animal, Céline Tellier : "Il était plus que temps de réformer la législation en matière d’élevage et de commerce des animaux de compagnie. Il est aujourd’hui inacceptable qu’un chihuahua, par exemple, soit hébergé dans un enclos d’un mètre carré, comme le prévoit la législation actuelle. Cette réforme constitue un nouveau jalon dans le rapport que nous entretenons avec nos animaux, qui méritent d’être traités avec dignité et respect. Ce texte signe aussi la fin des insupportables “usines à chiots” et de l’importation d’animaux issus d’élevages étrangers, trop souvent élevés et importés dans des conditions déplorables pour leur santé. Aujourd’hui, nous changeons la donne pour les animaux de compagnie."

 

Le texte législatif aura également une incidence positive sur les conditions d’élevage et d’hébergement des autres espèces, toutes les espèces animales vendues en Wallonie étant concernées par la réforme.

Sébastien de Jonge, Président de l’UWPA, salue cette réforme : « Le texte, très attendu par les acteurs de la protection animale, constitue une avancée majeure pour le bien-être animal. Le Gouvernement wallon signe la fin des usines à chiots et fait de la Wallonie une des régions les plus avancées d'Europe en matière de conditions d'élevage et de commercialisation des animaux de compagnie ».

« GAIA se félicite de ces nouvelles mesures. Elles permettront de mettre fin à la souffrance de milliers d'animaux, éthiquement insoutenable. » - déclare Michel Vandenbosch, Président de GAIA.

 


Sur le même sujet

Recommandations

Image
Portes Ouvertes dans tous les Centres IFAPME ce 26 juin 2024

Portes Ouvertes dans tous les Centres IFAPME ce 26 juin 2024

L'IFAPME organise le mercredi 26 juin, sa Journée Portes Ouvertes. De 10h à 18h, tous les Centres de formation du Réseau vous accueilleront afin de faire découvrir la diversité de l'offre de formation et l'apprentissage des métiers.
Image
8 écoles ont reçu le Label "Ecole Plus Propre", pour leurs efforts en matière de propreté, de tri et de prévention des déchets

8 écoles ont reçu le Label "Ecole Plus Propre", pour leurs efforts en matière de propreté, de tri et de prévention des déchets

47 écoles wallonnes, dont 8 écoles sur la zone couverte par Tibi, ont reçu le Label "Ecole Plus Propre". Un label qui récompense ces établissements scolaires pour leurs efforts continus en matière de propreté, de tri et de prévention des déchets.
Image
Un fonctionnaire wallon détournait l'argent des certificats verts

Un fonctionnaire wallon détournait l'argent des certificats verts

Un fonctionnaire wallon, qui officiait au sein de la DGO4 du Service Public de Wallonie, dans la division Énergie chargée de la gestion des certificats verts, est soupçonné d'avoir détourné de l'argent provenant de la vente de certificats verts, rapporte nos confrères de Sudinfo.
Image
Pense-Bêtes - 07/06/2024

Pense-Bêtes - 07/06/2024

Magazine consacré aux animaux et au bien-être animal.
Image
La Wallonie a octroyé 1.328.000 euros pour l'aménagement du Parc national de l’Entre-Sambre-et-Meuse

La Wallonie a octroyé 1.328.000 euros pour l'aménagement du Parc national de l’Entre-Sambre-et-Meuse

Le Gouvernement de Wallonie a accordé deux subventions pour un montant total de 2.489.000 € pour l’aménagement d’infrastructures et le développement d’outils touristiques dans les deux parcs nationaux wallons, dont le Parc national de l’Entre-Sambre-et-Meuse.
Image
Pour 59 euros, les jeunes pourront prendre tous les transports publics du pays

Pour 59 euros, les jeunes pourront prendre tous les transports publics du pays

Un nouvel abonnement mensuel permet aux jeunes de 18 à 24 ans d'emprunter tous les transports publics du pays de manière illimitée pour 59 euros par mois cet été. La carte "Youth Holidays Combi" allie les réseaux SNCB, Stib, Tec et De Lijn.
Image
Fleurus: lancement du concours photo du Bien-être animal 2024

Fleurus: lancement du concours photo du Bien-être animal 2024

La ville de Fleurus organise un concours photo avec pour thème "le bien-être animal". Pour cela, il suffit d'envoyer votre plus beau cliché avant le 3 septembre 2024.
Image
Près de 500 églises ouvertes au public ce week-end

Près de 500 églises ouvertes au public ce week-end

Près de 500 édifices religieux belges et grand-ducaux ouvriront leurs portes au public ce week-end à l'occasion des "Journées Églises Ouvertes".
Image
Le secteur de la chimie et de la pharma compte engager 6.000 personnes en trois ans

Le secteur de la chimie et de la pharma compte engager 6.000 personnes en trois ans

Les entreprises du secteur de la chimie et des sciences de la vie ont l'intention d'engager 6.000 personnes au cours des trois prochaines années, selon la fédération du secteur, Essenscia.
Image
Les bateaux avec un enfoncement de 2,80 m peuvent désormais passer l'écluse d'Auvelais

Les bateaux avec un enfoncement de 2,80 m peuvent désormais passer l'écluse d'Auvelais

Grâce aux travaux entamés en mai 2021 et terminés depuis peu, les bateaux avec un enfoncement allant jusqu'à 2,80 m peuvent désormais passer l'écluse d'Auvelais, a annoncé vendredi le Service public de Wallonie.
Image
La Wallonie lance deux appels à projets pour lutter contre le vapotage et l'obésité

La Wallonie lance deux appels à projets pour lutter contre le vapotage et l'obésité

Le gouvernement wallon a validé, jeudi, deux nouveaux appels à projets dans le domaine de la promotion et de la prévention de la santé. Ils concernent les risques liés au vapotage d'une part et à l'obésité d'autre part.
Image
Près de 29 millions pour les infrastructures sportives wallonnes au 2e trimestre

Près de 29 millions pour les infrastructures sportives wallonnes au 2e trimestre

Au deuxième trimestre 2024, le ministre wallon en charge des Infrastructures sportives, Adrien Dolimont, a donné son accord de principe sur 17 dossiers au stade d'avant-projet pour un montant de 20,28 millions d'euros.
Image
Canopea appelle le monde politique à interdire totalement l'utilisation des PFAS

Canopea appelle le monde politique à interdire totalement l'utilisation des PFAS

La fédération des associations environnementales belges, Canopea, a exhorté jeudi dans un communiqué le monde politique à interdire totalement l'utilisation des substances per- et polyfluoroalkylées (Les PFAS), y compris dans la fabrication de pesticides et dans les objets du quotidien.
Image
Mestdagh et Intermarché Belgique fusionnent, des postes pourraient être supprimés

Mestdagh et Intermarché Belgique fusionnent, des postes pourraient être supprimés

La société Mestdagh va fusionner le 4 novembre avec Intermarché Alimentaire Belgique, annonce le groupe de supermarchés mercredi dans un communiqué. Une direction unique sera installée et les services centraux seront regroupés, précise-t-il.
Image
Nouvelle journée de grève au TEC le lundi 3 juin

Nouvelle journée de grève au TEC le lundi 3 juin

Ce lundi 3 juin, les organisations syndicales participent à une journée de grève pour laquelle elles ont déposé un préavis couvrant les agents qui y participent. Suite à cela, des perturbations sont à craindre sur le réseau TEC.