Aller au contenu principal

Ce n'était pas le chaos pour la réouverture de Rive Gauche (vidéo)

Elle était attendue, tant par les commerçants que par les clients, c'est la réouverture des magasins. Rive Gauche a de nouveau ouvert ses portes ce matin mais ce n'était pas la confusion comme certains pouvaient l'appréhender et c'est une bonne chose.

A notre arrivée, les stewards postés à l’entrée contrôlent l’afflux des personnes qui entrent et sortent de Rive Gauche. Dans cette guerre contre la pandémie, les armes sont les mêmes pour tout le monde: gant, masque et gel hydroalcoolique. Les boutiques n'avaient plus ouvert leurs volets depuis maintenant deux mois et les commerçants étaient impatients de rouvrir mais c'était avec une certaine appréhension. 

Vanessa Laurent tient une bijouterie et au lendemain de la fête des mères, elle espère que les clients passeront l'entrée de son magasin. "On va faire tout le nécessaire en se désinfectant les mains et les bijoux autant que possible." 

Mais dans ce jour d’après version coronavirus et au vu de sa superficie, théoriquement, Rive Gauche ne peut accueillir que 4.000 personnes en même temps. 

"Nous avons fermé quatre entrées sur sept, explique Pierre Foucart, le directeur de Rive Gauche. A chaque entrée, il y a un garde de sécurité qui rappelle les règles, qui demande aux gens de se laver les mains, de porter un masque et qui vérifie que les gens ne sont pas là en groupe."

Ce n'était pas la cohue 

"Vu que sur internet, on n'a pas tout ce qu'on veut, je viens spécifiquement voir dans les magasins", confie un client avant de rentrer dans un commerce de chaussures. Un autre nous explique qu'il est venu aujourd'hui de bonne heure pour acheter des vêtements pour ses enfants. En l'espace de deux mois, ils ont grandi donc les vêtements ne sont plus à leur taille. Enfin, à la sortie d'un magasin de vêtements, une maman et sa fille nous racontent que le fait de sortir leur fait le plus grand bien. 

Une ouverture timide qui s’est faite sans accrochage, dans le calme et la sérénité. Ce lundi marque le début de la nouvelle phase 1B et demande de la part de chacun de la discipline et de la responsabilité. Un déconfinement qui ne doit pas être le signe d’un relâchement de notre vigilance.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept