Aller au contenu principal

Le Centre de Santé des Fagnes rejoint l'ISPPC

Depuis le 1er janvier dernier, chaque hôpital général et universitaire de Belgique doit faire partie d'un réseau hospitalier. A Chimay, Le Centre de Santé des Fagnes est depuis lors lié à l'ISPPC, ce qui permettra notamment aux patients de la Botte, de bénéficier de l'ensemble des services des 5 hôpitaux et des 11 polycliniques du CHU de Charleroi.

Plus de services pour les patients       

Le Centre de Santé des Fagnes, dont l’attraction hospitalière porte sur environ 45 000 habitants sur 6 entités, travaille donc désormais main dans la main avec l’ISPPC. Et même si Chimay avait déjà l’habitude de travailler avec le réseau carolo, cette collaboration ne sera que bénéfique, pour le personnel et le corps médical, mais aussi et surtout pour les patients.

« Chimay a une offre de soins qui est ce qu’elle est. Dorénavant, nos patients pourront bénéficier de services plus pointus et ce grâce à cette collaboration avec l’ISPPC », affirme Jean-Paul Levant, Directeur Général du Centre de Santé des Fagnes.

Le Centre de Santé des Fagnes en chiffres

En termes d’activités en 2019, Le Centre de Santé des Fagnes, c’est 6 500 admissions pour 34 000 journées d’hospitalisation, plus d’un million d’analyses au labo, un peu moins de 54 000 actes de radiologie et près de 80 000 consultations. Quant au personnel, c’est 550 employés et 80 médecins qui officient dans l’Hôpital de la Botte.

L’ISPPC plutôt que Jolimont

Grâce aux garanties avancées, le conseil d’administration du Centre de Santé des Fagnes a donc décidé de se rapprocher de l’ISPPC, au détriment du pôle Jolimont, qui proposait d'abord une fusion avec l’hôpital de Lobbes, avant une intégration dans leur groupe.

« Nous nous réjouissons que le Centre de Santé des Fagnes ait intégré notre réseau. Pour l’ISPPC, il était important de retrouver un certain équilibre, dans le sens où chaque partenaire est important et a quelque chose à apporter dans un groupe hospitalier », déclare Michel Dorigatti, Président du Comité de Direction de l’ISPPC.

ISPPC-GHDC : un jour un seul réseau ?

Quant à la création d’un réseau hospitalier unique à Charleroi, l’incertitude plane toujours.  

« Le plus important est que la population de Charleroi Métropole bénéficie de soins de qualité. Mais à terme, peut-être qu’un jour, nous offrirons un réseau unique », conclût Michel Dorigatti.

Le 6 janvier dernier, sur notre plateau, Gauthier Saelens, nous disait combien il restait optimiste pour l'avenir. 

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept