Aller au contenu principal

Le deal de drogue moins visible dans les rues de Charleroi

En plus des grosses opérations anti-drogue réalisées par la Police et le Parquet Fédéral, les polices locales sont aussi actives dans la lutte contre les stupéfiants. A Charleroi, cinq opérations pour limiter le deal en rue ont déjà été organisées en 2021. La dernière a eu lieu samedi dernier. Et pour la première fois, aucun deal n’a été constaté. Ce qui ne veut malheureusement pas dire que la drogue a disparu de la métropole…

Pas un seul flagrant délit de deal samedi dernier

Malgré les saisies, la drogue reste un problème dans toutes les grandes villes. A Charleroi, depuis le début 2021, cinq opérations de lutte contre le deal en rue ont eu lieu dans l’intra-ring. Et la dernière, samedi, a été particulière.

« Le phénomène est en train d’évoluer, explique David Quinaux, le porte-parlole de la Police Locale de Charleroi. Puisque, pour la première fois sur les cinq opérations depuis le début de l’année, nous n’avons pas eu un seul flagrant délit de deal de rue. »

 

L’an dernier 2,5 kg saisis dans ces opérations en 2020

On peut s’en réjouir, d’autant que l’an dernier, sur l’année 2020, 1,2 kg de drogues douces et 1,3 kg de drogues dures ont été saisies. Un résultat mitigé puisque, si ces chiffres sont bons, ils sont répartis sur de très nombreuses saisies individuelles de petites quantités à chaque fois.

 

6 illégaux arrêtés samedi

Samedi, l’opération a permis l’arrestation administrative de 9 personnes (6 pour séjour illégal, 1 pour ivresse 1 pour « racolage » et 1 pour trouble à l’ordre public). Il faut dire que le problème avec le deal de rue, c’est le suivi. Pas au niveau judiciaire, puisque Charleroi a maintenant une Chambre de justice dédiée aux délits de drogue. Mais plutôt du côté de l’Office des Etrangers qui, explique la police, ne fait pas assez exécuter les ordres d’expulsions du territoire des illégaux. 

 

Le deal: plus discret ou ailleurs?

La police va donc maintenant analyser les raisons de la discrétion du deal actuellement.

« On n’a pas assez de recul pour savoir en quoi le phénomène est en train de muter, admet encore le porte-parle de la police. Avec des endroits plus discrets pour le deal, ou il se serait déplacé à un autre endroit de l’entité ou hors entité. Ou alors, le trafic de drogue aurait disparu de Charleroi, mais ça, je n’y crois pas… Ca va nécessiter une analyse de nos services pour les prochaines semaines.»

Ces opérations sont donc jugées efficaces par la Police Locale carolo. Elles continuerons donc, et si plus aucun fait de deal de rue n’est signalé dans les quartiers contrôlés, les opérations se déplaceront sur d’autres quartiers.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept