Aller au contenu principal

Le passage de la tempête Ciara a fait des dégâts sur Charleroi et sa région

La tempête Ciara était attendue et a causé de nombreux dégâts sur l'ensemble du pays. La région de Charleroi n'a évidemment pas été épargnée: Charleroi, Gerpinnes, Lobbes, Thuin, Beaumont et Chimay ont fait les frais de cette tempête. 

Les pompiers ont oeuvré toute la nuit

Durant une grosse partie de la nuit, les pompiers ont été fort sollicités et le service travaux des communes ont oeuvré dès le petit matin pour rendre praticable les chaussées et les routes avant les heures de pointe. 

"Nous sommes intervenus durant la nuit pour des sapins qui étaient tombés à Gerpinnes, un arbre aussi au Bultia et pour le reste, nous avons principalement déblayé les routes", confie Sébastien Joris, brigadier faisant fonction de la commune de Gerpinnes. 

Déjà dimanche matin, lors du marché dominical, les maraîchers étaient peu nombreux sur la place du Manège à Charleroi. "Nous n'avons pas monté les toits ni les tonnelles mais nous sommes quand même venus, il faut bien travailler", explique une maraîchères. "Je suis venu mais je ne reste vraiment pas longtemps. Après, je rentre directement à la maison", nous confie un passant venu en coup de vent. 

Lundi, au petit matin, l'heure était au constat puisqu'un arbre s'était écrasé contre la façade d'une librairie au Bultia à Nalinnes. Il n'y a aucun blessé, que des dégâts matériels.

Du côté de Loverval, sur la route de l'Allée des Sports, un arbre menaçait la sécurité des automobilistes. Retenu par un câble électrique qui pouvait se briser à n'importe quel moment, la route a été fermée. Ce n'est qu'en début d'après-midi que la situation est revenue à la normale. "Nous avons dû rappeler du personnel, explique Michel Méan, le porte-parole des pompiers de la zone Hainaut-Est. Mais forcément, nous ne savons pas être partout à la fois. S'il y a un danger immédiat, il faut appeler évidemment le 100 ou 112 et le 1722 est toujours actif. En ce qui concerne les toitures pour lesquelles nous sommes énormément demandés, il faut faire appel aux différents corps de métiers." 

L'alerte est passée d'orange à jaune

Les trains ont levé le pied et ont été limités à une vitesse maximale de 80 km/h. Des retards étaient à constater sur le marquoir des différentes gares et quelques trains de la ligne Châtelet - Schaerbeek ont été annulés. 

Même si l'alerte est passée d'orange à jaune jusqu'à ce lundi soir, la prudence reste de mise puisque le vent soufflera encore avec des rafales qui se situeront entre 90 et 100km par heure. 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept