Aller au contenu principal

Manifestation de l’Horeca: « Nous sommes essentiels! »

Le secteur de l'HORECA réclame à corps et à cris de nouvelles perspectives. Une manifestation étaient organisée cet après-midi dans le centre de Charleroi. Organisées simultanément dans 35 villes en Wallonie et à Bruxelles, ces manifestations visent "à faire entendre la voix de l'Horeca, qui se meurt". Une centaine de participants était à Charleroi ce vendredi.

« On veut survivre! »

A Charleroi, sur la place Verte, ils étaient une centaine, respectant les conditions qui leur avaient été imposées: 100 personnes max, des masques et une distanciation sociale respectée.

Tous attendent la réouverture de l’Horeca. Nombreux sont même ceux qui craignent pour la survie de leur commerce.

Une solidarité entre restaurateurs, coiffeurs, esthéticiennes et salles de sports

La manifestation comprenait aussi des représentants des coiffeurs et des esthéticiennes. Et une animation était même organisées par des responsables de salles de sport. Eux aussi demandent une ouverture rapide du secteur.

« On en veut pas mourir »

Les témoignages comme les revendications sont simples. Si on laisse l’Horeca fermé encore un certain temps, les faillites risquent de se multiplier. Mais au-delà du financier, c’est tout le moral des cafetiers et restaurateurs, ainsi que celui de la population qui risque d’en souffrir.

Et les organisateurs de la manifestation de rappeler à corps et à cri: « Aujourd’hui, nous sommes essentiels! »


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept