Aller au contenu principal

Mobilité douce : 32 nouveaux tronçons du RAVeL d'ici 2022

Le Ministre wallon, Philippe Henry, a annoncé la rénovation ou la construction de 32 tronçons du RAVeL d’ici 2022. Des futurs projets qui ont débutés avec l’inauguration de deux nouveaux tronçons près des Plombières. 

Un pas vers un avenir plus cyclable

Depuis le début de l’année, trois nouvelles sections ont été mises en service comme Hombourg-Plombières et les Trois Bornes-Plombières. Six autres seront bientôt aménagés d’une section manquante de 400m sur la ligne 87 à Flobecq et du Ravel de Meuse en rive droite de Ramioul. L’aménagement de la réfection du revêtement à Wépion est en cours de finition. 

D’ici la fin d’année 2021 et le printemps 2022, le Service public de Wallonie prévoit la mise en service de 9 chantiers déjà lancés. La liaison entre Bouffioulx-Châtelet sera créée et l’aménagement de la véloroute de Ligny-Tamines (12km) est prévu. La plupart des tronçons seront dotés d’un revêtement en dur pour l’emprunter été comme hiver, comme entre Sart-Station et Stavelot (15km). Une réhabilitation sera également faite entre Erquelinnes et Solre-sur-Sambre. 

« L’aménagement de tronçons manquants sur des sections existantes du RAVeL servira à créer des itinéraires cyclables continus pour permettre aux habitants de rejoindre le coeurs des villes et villages, des zones d’emploi ou de loisirs et autre. » explique Philippe Henry, Ministre wallon de la Mobilité à nos confrères de la Nouvelle Gazette. 

Le but est que le RAVeL soit accessible à tous 

Le but de ces travaux est l’amélioration de la qualité des infrastructures afin que le RAVeL soit accessible à tous et par tous les temps et favoriser ainsi les déplacements en vélo ou à pied.

Le plan 2020-2024 prévoit 25 millions d’euros par an d’investissements destinés à rénover les anciennes voies de chemin de fer pour 20 millions d’euros et les chemins de halage pour 5 millions d’euros. Plus de 160 km de tronçons seront améliorés et plus d’une centaine de kilomètres, actuellement empierrés, seront « d’indurer » afin de les rendre praticables. Pour finir, 65 km seront renouvelés pour garantir le confort des usagers. 

 

Source : la Nouvelle Gazette


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept