Aller au contenu principal

Pas de réouverture pour les salons de coiffure: Muriel ne s'attendait pas à ça !

«C'est une véritable catastrophe »

Muriel tient un salon de coiffure à Gilly depuis 7 ans, mais suite à la décision prise vendredi par le comité de concertation, elle ne pourra plus exercer sa profession durant de longues semaines. Un véritable coup dur pour le secteur tout entier.

«C’est une véritable catastrophe pour l’ensemble des coiffeurs du pays. Nous avons tous pris des mesures nécessaires pour assurer la sécurité de nos clients et là, c’est l’état qui décide de nous empêcher de travailler », affirme Muriel Gobillon, gérante d’un salon de coiffure.

Muriel ne s'y attendait pas

Un choc donc pour Muriel, qui ne s’attendait pas du tout à une telle décision.

« Je ne m’attendais pas à une telle décision. Après l’annonce que les coiffeurs allaient pouvoir rouvrir en France, je pensais que la Belgique allait suivre », poursuit Muriel Gobillon.

Décembre, un mois crucial dans le chiffre d'affaires annuel

Et comme tous les coiffeurs, c’est au mois de décembre qu’ils réalisent une grosse partie de leur chiffre d’affaires annuel.

« L’agenda était comme chaque année rempli pour le mois de décembre. C’est au cours de ce mois que nous réalisons notre plus important chiffre d’affaires mensuel. Mais cette année, ça ne sera pas le cas. C’est triste », conclut Muriel Gobillon.

Bref, c’est l’ensemble des professionnels des métiers de « contacts » qui vont devoir s’armer de patience, du moins s’ils tiennent le coup jusqu’à la réouverture de leur commerces.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept