Aller au contenu principal

Pat Riarcat a été enterré à Charleroi!

Hier, le collectif "Femmes de mars" a enterré Pat Riarcat! Un enterrement symbolique, à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, durant lequel les inégalités entre les femmes et les hommes ont été soulevées. Plus d’une centaine de personnes a rejoint ce cortège de militantes et de militants. 

Une matinée pour sensibiliser sur les inégalités

C’est sur le marché de Charleroi que le collectif Femmes de Mars s’était donné rendez-vous avec pour objectif d'aller à la rencontre des gens pour échanger sur les inégalités. Certains sont mitigés sur cette action comme quelques hommes qui disent ne plus savoir ce qu’ils peuvent dire ou non aux femmes. Les membres du collectif essaient alors de déconstruire les idées préconçues.

Echanger sur les inégalités mais aussi et surtout les enterrer à travers un cortège funéraire. Et qui enterre-t-on? Pat Riarcat bien évidemment, le responsable des inégalités!

Des hommes dans le cortège aussi

Les hommes sont aussi de la partie et en nombre car le patriarcat les concerne et les interpelle. Pour certains, c’est un devoir d’être présent et de lutter aux côtés des femmes lors de cette journée internationale des droits des femmes. 

L’enterrement de Pat Riarcat, c’est aussi l’occasion d’évoquer les remarques sexistes au quotidien. Cela peut être des remarques sur les vêtements ou le physique, à l’école ou encore au travail.

Un enterrement symbolique qui s’est terminé par des discours sur quatre types d’inégalités : l’emploi, la santé, l’éducation et la précarité des femmes. Mais ici pas question de pleurer la fin du patriarcat, on le célèbre en musique!


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept