Aller au contenu principal

Réparateur d’accordéons: un métier qui revit à Acoz

 

C’est un métier en voie de disparition dans notre région qui revit à Gerpinnes depuis cinq ans. Celui de réparateur d’accordéons. Deux musiciens passionnés d’accordéon ont ouvert à Acoz, les Ateliers de l’Accordéon, une structure qui propose des cours, des stages, de la vente et de la location de cet instrument typique. Mais surtout, ils font partie des rares réparateurs d’accordéons en Belgique.

 

Le projet de deux passionnés d’accordéon

Marinette joue de l’accordéon diatonique depuis près de 30 ans. Et avec Pierre, lui aussi accordéoniste passionné,, elle a créé les ateliers de l’accordéon à Acoz il y a cinq ans. Elle donnait déjà des cours d’accordéon diatonique entre autres en Académie. Et elle a voulu découvrir ce qu’il y avait à l’intérieur des accordéons et comment on les réparait. Les Ateliers de l’Accordéon d’Acoz en sont nés. Et la réparation, c’est la grande originalité des ateliers d’Acoz.

« Il y a eu beaucoup de réparateurs d’accordéons dans la région, explique Marinette Bonnert. Charleroi est un endroit où il y a eu beaucoup de fabricants et de réparateurs. Mais ils sont tous devenus âgés, et ils ont tous abandonné. Donc à l’heure actuelle, dans la région, on est vraiment les seuls à continuer ça. »

 

Un. travail de précision

Et Pierre travaille sur cette fine mécanique qu’est l’intérieur des accordéons. Il faut changer les peaux en cuir qui agissent sur le sonorité de l’instrument, mais aussi réparer les soufflets qui vieillissent et ont parfois des fuites. Ou encore s’occuper des lamelles métalliques qui produisent le son. Il y a d’abord les vieux accordéons retrouvés parfois en brocante ou dans un grenier. Certains sont réparables. Pour d’autres, la réparation coûterait plus cher que d’en acheter un neuf. Mais il y a aussi les accordages et les entretiens. Pour les problèmes les plus divers, car la mécanique interne de l’accordéon est complexe.

« Il y a plein de pièces, poursuit Marinette. Et plein de mécaniques. Ca va dans tous les sens. Pour que tout fonctionne, c’est magique! C’est rare qu’il n’y ait aucune panne, aucun petit problème. Il y a souvent un petit problème, mais on sait toujours jouer avec. »

 

Les Ateliers regroupent toutes les activités autour de l’accordéon

Que ce soit avec les accordéons chromatiques typiques entre autres du musette. Ou les diatoniques, plutôt folks. Mais les ateliers de l’accordéon, ce n’est pas que de la réparation. Les deux compères sont avant tout musiciens, dans divers groupes de folk. Les Ateliers donnant aussi des cours et des stages. Et ils font aussi de la location et de la vente d’accordéons.

 

Le souffle de la passion

Marinette et Pierre ont donc réussi à faire de l’accordéon, leur métier. Leur vie respire au souffle de leur instrument.

« C’est magique pour moi, s’enthousiasme l’accordéoniste. Parce qu’à 18 ans, je me demandais ce que j’allais faire. Et puis l’accordéon m’a rattrapé. Et j’ai commencé à enseigner, ce que j’aime beaucoup. Et puis, j’ai joué des concerts. Puis on a créé les Ateliers. Et c’est vraiment devenu mon métier depuis plus de vingt ans. »

La partition est loin d’être terminée. Un accord parfait entre métier et passion. Toutes les infos sur les ateliers se trouvent sur www.lesateliersdelaccordeon.be


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept