Aller au contenu principal

UCLouvain à Charleroi: Nouvelle formation en "sciences informatiques"

À l’occasion des journées portes ouvertes de UCLouvain à Charleroi, des étudiants en bachelier nous ont fait découvrir la section "sciences informatiques" qui mélangent donc l’informatique avec la programmation et les sciences de la santé et du vivant, un métier qui devient essentiel dans le domaine médical. Mais à quoi ce bachelier correspond réellement?

Les journées portes ouvertes dans les hautes écoles et universités c’est le moment. L’occasion pour montrer aux futurs étudiants le campus et les sections qu’il propose.

Le campus de l’UCLouvain à Charleroi propose une section « sciences informatiques » dont le but est de mélanger les sciences avec des cours de santé et la programmation informatique qui devient un métier essentiel dans le milieu médical.

"C’est un bachelier qui mélange les sciences, les mathématiques et l’informatiques. Ce qui est chouette, c’est que nous avons des cours de la santé  comme des cours de biologie, biochimie,, phatologie, biologie moléculaire et tant d’autres. Des cours de mathématiques, comme partout.  Mais aussi des cours d’informatiques comme de la programmation, de la base de données, on fait des projets informatiques dès la première année",  explique Bénita Tia, étudiante de l’UCLouvain. 

Ce bachelier a été initié par l’UNamur et l’UCLouvain pour pouvoir former des étudiants qui ont des bases solides dans le milieu de la santé tout en contribuant à l’informatisation dans les biothèques ou dans les hôpitaux.

"C’est important d’avoir des informaticiens et des informaticiennes qui sont capables de comprendre le domaine dans lequel ils vont travailler et de dialoguer notamment avec des médecins et des biologistes. Et donc qu’ils aient le vocabulaire et les bases pour pouvoir  bien comprendre quand on parle de l’informatisation d’un hôpital, c’est important de comprendre les types de maladies qui sont traitées dans les hôpitaux et de pouvoir faire la différence entre un virus, une bactérie et un cancer. Il y a des tas de maladies qui ont des symptômes différents qui nécessitent des données différentes et c’est important d’avoir les bases pour comprendre tous ça", indique Olivier Bonaventure, professeur à l’UCLouvain.

Un bachelier mais pas seulement… 

Selon les étudiants, ce bachelier est un plus car il ouvre de nombreuses portes notamment après un master.

"Grâce à ça, bu qu’on a une bonne base en sciences et surtout en sciences de la santé, on a accès à des cours qui seront normalement plus poussés au niveau de la santé pour qu’on puisse interagir dans le professionnel avec des médecins, des chercheurs enfin tous ce qui se fait dans le domaine médical", confie Bénita Tia.

"Ce qui est bien, comme nous avons des sciences, on n’est pas obligé de s’orienter vers un métier que informatique.  On peut aller vers de la bio-informatique pour tous ce qui est du système informatique dans les hôpitaux", explique Maxim François, étudiant UCLouvain.

La section « science informatique «  se situe sur la Campus de la HELA à Montignies-Sur-Sambre. Le site met ses laboratoires à disposition pour permettre aux étudiants de l’UCLouvain de suivre les cours de sciences dans les meilleures conditions.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept