Aller au contenu principal

Allongement de la piste BSCA: à mi-chantier!

Dans les cartons depuis 1999, le projet d'extension de la piste de BSCA a mis du temps à prendre son envol mais depuis mars 2019 date du coup d'envoi des travaux, on a mis les bouchées doubles. Représentant un investissement de 30 millions d'euros, ce projet avait toutefois soulevé une levée de boucliers de la part des riverains. Cet après-midi, La Sowaer qui gère les aéroports régionaux faisait le point sur l'avancée il s'agissait de faire le point sur l'avancement du chantier en présence notamment de Jean-Luc Crucke, Ministre régional des aéroports. Pour lui passer de 2.550 mètres à 3.200 est indispensable car le principal concurrent de BSCA aujourd'hui est l'aéroport de Lille. La seule façon de se démarquer est donc de pouvoir accueillir des gros porteurs pour des destinations plus lointaines. Une constatation que fait aussi Philippe Verdonck le CEO de BSCA.

Fin pour le  2 second semestre 2021

Le chantier est théoriquement de 900 jours. Si au départ, on avait parlé de mai 2021, aujourd'hui on vise plutôt le second semestre de cette année-là pour la fin des travaux. Il faut dire que l'assainissement de la décharge Rousseaux a pris plus de temps que prévu: on avait évalué les terres à traiter à 60.000 cubes, elles font finalement le double. Pour l'instant on a presque fini tout l'aspect gros-oeuvre en terme de terrassement. Reste encore  notamment à finaliser la consolidation des sols par la mise en place de colonnes ballastées; à terminer le placement d'un réseau d'égouttage ( près de 10km de conduites ) , la construction d'un bassin d'orage etc tout cela avant la pose du revêtement hydrocarboné!

La question des nuisances sonores

Quant on pense allongement de la piste, on songe "nuisances sonores"!. A celles que produiront les longs courriers mais pour l'instant, les autorités compétentes se sont penchées sur celles qui pouvaient occasionner les travaux. Les 15 entreprises travaillant 24h sur 24h ont été sensibilisées au problème et un sonomètre a été placé à Ransart, la localité la plus impactée par le chantier (et dans l'avenir, par l'allongement de la piste). Les données relevées ne dépassent pas les 45 décibels et 14 plaintes ont été déposées ... mais émanant de la même personne comme le fait remarquer un peu narquoisement le Ministre Crucke. Ce ne sera sans doute rien comparé à ce qui attendra les riverains, une fois que la piste de 3.200 sera opérationnelle.

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept