Gaston Lagaffe: Delaf, son nouvel auteur, de passage chez Dupuis

par

Une semaine après la sortie du tome 22 de Gaston Lagaffe, Delaf, l'auteur qui a fait renaître les traits de Gaston était à Marcinelle. En tournée promotionnelle, il a fait un arrêt chez Dupuis, sa maison d'édition. Il s'est confié le temps d'une interview.

 
L'ambiance Gaston Lagaffe se propage dans tous les bureaux des Éditions Dupuis ce mardi. Les membres du personnel affichent leur plus beau pull vert à l'occasion de la venue d'un homme... Delaf. L'auteur québecois qui a réalisé un rêve de gosse en signant les nouvelles planches de son "héro-gaffeur" préféré. 

"Gaston, c'est pour moi un personnage qui est très important. C'est celui qui m'a donné envie de faire de la BD et Franquin c'était mon idole quand j'étais petit! Donc aujourd'hui, ça fait très bizarre de dire je dessine Gaston!"

Tenir fièrement cet album c'est la récompense après un long travail de 4 années. Delaf a lu, relu les BD, pris des notes, rédigé un cahier de charges, comme il dit, pour arriver à se mettre dans la peau de Gaston... ou plutôt dans le coup de crayon de Franquin.

"Justement, le coup de crayon ça a été le principal défi. J'ai dû me plonger dans le dessin de Franquin, essayer de voir comment il dessinait. Et pour ça, j'avais accès à des beaux scans des originaux de Franquin, donc je pouvais vraiment voir comment il posait son trait sur le papier. Par exemple, pour le nez de Gaston, il le dessinait en 5 ou 6 traits alors que moi je l'aurais fait en un seul. C'est tout ce processus qui était très long à acquérir. J'ai dû désapprendre beaucoup de choses pour apprendre d'une autre façon."

Ce grand dadet au pull vert fait donc son retour là où Franquin l'avait laissé, dans les années 60-70. Le reprendre à cette époque a été un choix bien pensé.

"Le transposer dans les années 2020 me rendait mal à l'aise parce qu'il s'est passé tellement de temps entre le dernier gag de Franquin et aujourd'hui. Je ne sais pas ce qu'il aurait pensé de notre monde, d'internet, des réseaux sociaux, etc. J'aurais dû me prononcer comme auteur, faire ma critique de la société au travers de Gaston et je ne me sentais pas à l'aise de faire ça."

Ce tome 22 est né dans un contexte particulier. Gaston est allé en justice, la fille de Franquin ne voulait pas d'une suite pour respecter la volonté de son père. 

"J'avais envie que tout le monde soit content, que ça se fasse dans la joie et le bonheur, mais voilà, ça ne s'est pas passé comme ça. C'est la vie, j'essaye de relativiser tout ça. Quand je travaillais sur mes planches, j'essayais de le faire avec le plus de sérieux possible, comme si c'était la chose la plus importante que j'avais à faire. Et puis, quand j'ai terminé l'album j'ai pris un peu de recul en me disant que ce n'était que de la BD!"

Aujourd'hui, cet album est peut-être le premier d'une nouvelle série. Chez Dupuis, on a mis le paquet. Tirée à 800 000 exemplaires, la BD compte bien se glisser sous le sapin parmi les cadeaux. 
Ameline Delvaux 

Recommandations

Image

Une nouvelle chasse Totemus à Châtelet

Le vendredi 23 février 2024, dès 13h00, une nouvelle « chasse Totemus » sera mise en ligne. Elle aura pour thème: "L’énigmatique Châtelet de René Magritte".
Image
Plus de 1.000 postes à pourvoir dans le secteur touristique wallon

Plus de 1.000 postes à pourvoir dans le secteur touristique wallon

Les congés de Détente débutent ce vendredi en Belgique francophone et c'est le moment choisi par bon nombre d'opérateurs touristiques pour lancer leur saison. En Wallonie, le secteur recherche encore 1.075 postes pour cette année, a indiqué lundi le Forem dans un communiqué.
Image

Création d'une fresque à l'école du Spignat

En plein cœur de Marchienne-au-Pont, l’école communale du Spignat a mené à bien un superbe projet, fruit d'une collaboration entre les élèves et leurs parents. Cette grande fresque fera désormais briller l'école.
Image

Sean "Mack" Mcdonald, un talent du blues US de passage à Fleurus

Après ses prestations lors du « Eastide Kings Festival » en 2022 à Austin, tant le public, la presse et les bookers présents sont unanimes, Sean "Mack" McDonald est ce qu'on appelle "une pépite". Et il sera de passage en Belgique pour la première fois, à Fleurus.
Image
IA: le secteur culturel francophone appelle à une régulation

IA: le secteur culturel francophone appelle à une régulation

Plusieurs acteurs du monde culturel en Belgique ont invité les politiques à plancher sur une régulation urgente de l’intelligence artificielle. Sans quoi, des milliers d’emplois seraient menacés.
Image

Erquelinnes: conférence et présentation du livre "un hérisson dans mon jardin"

La Bibliothèque communale d'Erquelinnes va accueillir Perrine Laurent, une habitante de Grand-Reng, qui vient présenter son livre sur les hérissons destiné au tout public. Au menu: conseils et présentation du projet.
Image
Le film Barbie de Greta Gerwig sera diffusé gratuitement au Centre Culturel de Thuin

Le film Barbie de Greta Gerwig sera diffusé gratuitement au Centre Culturel de Thuin

Le Centre culturel Haute Sambre en partenariat avec VIE-ESEM (et VIE FÉMININE), vous propose de prendre part à un nouveau concept de ciné-club, à l’issue desquels vous serez invités à discuter des thématiques abordées par les films projetés.
Image
BPS22: une exposition consacrée à l'artiste Banks Violette

BPS22: une exposition consacrée à l'artiste Banks Violette

Le BPS22 accueillera jusqu’au mois de mai, la nouvelle exposition de l’artiste américaine Banks Violette. Intitulée « The bees made honey in the lion’s skull , les œuvres présentent les principales oppositions symboliques telles que la vie et la mort, le blanc et le noir ou encore l’ombre et la lumière.
Image
Une bourse pour marcheurs de l’Entre-Sambre et Meuse à Thuin le 2 mars !

Une bourse pour marcheurs de l’Entre-Sambre et Meuse à Thuin le 2 mars !

Le mois de mars annonce chaque année le début de la saison de marches folkloriques de l’Entre-Sambre et Meuse. Les marcheurs font l’inventaire de leurs accessoires et, parfois, il faut recoudre certains éléments du costume, pour les tambouris et fifres, c’est le moment pour dépoussiérer les instruments.
Image

Fête de la Jonquille à Fleurus: les inscriptions sont ouvertes

Les inscriptions pour la traditionnelle Fête de la Jonquille sont officiellement ouvertes !
Image
Création d’un Bachelier et Master en danse à Charleroi

Création d’un Bachelier et Master en danse à Charleroi

En septembre 2024, ARTS², l'École supérieure des Arts, inaugurera à Charleroi une formation supérieure en danse : interprétation. Ce programme sera proposé en partenariat avec Charleroi danse et co-organisé avec la Haute École Provinciale de Hainaut-Condorcet, l’INSAS et l’ENSAV La Cambre.
Image
Le Quai 10 tire le bilan de son année 2023

Le Quai 10 tire le bilan de son année 2023

Le Quai 10 à Charleroi a dévoilé ses chiffres de fréquentation pour l’année 2023. Et malgré une baisse de fréquentation des salles à cause du streaming, le grand écran reste privilégié. Le Quai 10 est même revenu à un nombre de visiteurs presque égal à celui d’avant Covid.
Image
Nouveau record de fréquentation pour Le Bois du Cazier en 2023 !

Nouveau record de fréquentation pour Le Bois du Cazier en 2023 !

2023 est une année à épingler pour le Bois du Cazier et ce pour plusieurs raisons. Premièrement, le site a enregistré une nette progression en termes de fréquentation. Ensuite, même si la procédure n’est pas complètement aboutie, des avancées notables ont été enregistrées dans l’identification des victimes de 1956 restées inconnues. Les corps ont par la suite été ré-inhumés à la parcelle d’honneur du cimetière de Marcinelle. Enfin, un changement dans la continuité a été opéré avec le départ du directeur Jean-Louis Delaet et son remplacement par Colette Ista comme directrice faisant fonction, avec une visite royale en guide de baptême du feu le 8 août.
Image

Charleroi : la Semaine du Son a fait vibrer l’Alba

Du 22 janvier au 4 février avait lieu la 14e édition de la semaine du son. Cet événement met le son sous toutes ses formes à l’honneur lors de différentes activités à travers le pays. À Charleroi, c’est l’Alba, la maison des talents partagés, qui accueillait l’événement.
Image

Toujours pas de perspective pour le Centre Culturel de Mont-Sur-Marchienne

Nous vous en parlions déjà en octobre 2022. Le Centre culturel de Mont-sur-Marchienne est fermé de manière temporaire. Une décision prise par le collège communal de Charleroi, suite à plusieurs inspections de la part des pompiers. Visiblement, les installations électriques ne sont pas aux normes et il n’y avait des portes coupe-feu. Cela fait donc 15 mois que le centre culturel est fermé. Trop longtemps pour les différentes troupes qui jouent sur place.