Aller au contenu principal

Faux diplôme à l'ISPPC, l'affaire suit son cours

Faux diplôme à l'ISPPC, l'affaire suit son cours

C'est le journal Le Soir qui l'annonce, l’Intercommunale de Santé Publique du Pays de Charleroi (ISPPC) va de surprises en révélations en ce début d’année encore.  Alors que l’information judiciaire est ouverte depuis décembre dernier, on en sait un peu plus sur le vrai-faux diplôme du responsable des régies techniques

A l’insu de son plein gré 

Evoqué en conseil d’administration lundi soir, le responsable explique ne pas comprendre comment ce faux diplôme s’est retrouvé dans son dossier d’embauche.  Il ne serait pas l’auteur de cette manipulation qui lui a quand même valu un sur-salaire et des avantages indus. 

Une seule chose est sûre c’est que le responsable de la régie technique de l’ISPPC ne dispose pas du diplôme requis. Il a été prouvé qu’il n’était titulaire d’aucun titre du genre dans l’enseignement provincial pas plus qu’il n’est reconnu par l’association des Ingénieurs Industriels du Hainaut.   

Ça ne peut plus durer  

A l’heure actuelle, le responsable de la régie technique est pourtant toujours en fonction. Mais l’ISPPC marche sur des oeufs car la procédure de licenciement dans ce cas n’est pas simple. Toutefois, la confiance entre le responsable de service et l’institution est rompue, et six semaines après la découverte du pot-aux-roses, l’intéressé devrait se voir signifier son départ dans les règles et les formes, incessamment. 

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept