Les trois policiers carolos soupçonnés de corruption ont été libérés sous conditions

par

Les trois policiers carolos soupçonnés de corruption ont été libérés sous conditions

Ce vendredi, la chambre des mises en accusation de Mons a confirmé la libération conditionnelle des trois policiers. La libération a été recommandée par la chambre du conseil de Charleroi, malgré la demande du parquet de les garder derrière les barreaux.

La chambre des mises en accusation de Mons a libéré sous conditions les trois policiers de Charleroi inculpés dans le cadre d'un dossier à l'instruction pour faux en écriture, détournement, abus de confiance, violation du secret professionnel, consultation illicite de banque de données et infractions à la législation sur les armes, a confirmé vendredi après-midi Me Michaël Donatangelo, l'un des avocats des agents mis en cause. L'un des policiers suspectés reste toutefois en prison dans le cadre du dossier ayant mené à la perquisition mortelle de Lodelinsart le 18 mars dernier.
Les trois policiers ont été inculpés et placés sous mandat d'arrêt pour plusieurs préventions liées à leur profession. L'un des agents inculpés dans ce premier dossier l'est également pour association de malfaiteurs dans le cadre de l'affaire ayant conduit à la perquisition de Lodelinsart le 18 mars dernier. Celle-ci s'était soldée par le décès d'un membre des unités spéciales, âgé de 36 ans.
Les trois policiers avaient été libérés sous conditions par la chambre du conseil de Charleroi le 22 mars dernier. Le ministère public avait toutefois fait appel de cette décision. La chambre des mises en accusation a confirmé vendredi la libération sous conditions des trois inculpés.
L'agent inculpé dans le cadre de l'enquête ouverte pour association de malfaiteurs reste quant à lui écroué pour ce second dossier.


Sur le même sujet

Recommandations

Image
Un homme condamné à 5 ans de prison pour des viols de sa nièce

Un homme condamné à 5 ans de prison pour des viols de sa nièce

Le tribunal correctionnel de Charleroi a condamné mercredi à cinq ans de prison avec un sursis probatoire d'une durée de trois ans un homme qui avait violé à plusieurs reprises sa nièce. Il avait également porté atteinte à l'intégrité sexuelle de la fillette, âgée de six ans au moment des violences.
Image
Gilone Tordoir, nouvelle présidente du tribunal de première instance du Hainaut

Gilone Tordoir, nouvelle présidente du tribunal de première instance du Hainaut

Gilone Tordoir a prêté serment, ce mercredi matin, devant le premier président de la cour d'appel du Hainaut en tant que nouvelle présidente du tribunal de première instance du Hainaut. Elle remplace Monique Lévêque.
Image
Deux ans de prison et disqualification d'une tentative de meurtre en coups et blessures

Deux ans de prison et disqualification d'une tentative de meurtre en coups et blessures

Le tribunal correctionnel de Charleroi a condamné par défaut lundi un homme poursuivi pour une tentative de meurtre à deux ans de prison. La justice a également disqualifié les faits en coups et blessures. Le ministère public avait requis la peine de prison prononcée contre le prévenu.
Image
Élections : et toi, auras-tu un Vert dans ton salon ?

Élections : et toi, auras-tu un Vert dans ton salon ?

À l’approche des élections, les conférences, débats et autres événements politiques se multiplient un peu partout. Chez Écolo, le parti a décidé de changer la tradition et de briser la barrière qu’il peut exister entre la politique et les citoyens.
Image
Changement 1er mai : fin du délai de 15 minutes avant le test d'alcoolémie

Changement 1er mai : fin du délai de 15 minutes avant le test d'alcoolémie

Rappel : depuis ce 1er mai, les automobilistes n’ont plus la possibilité de demander un délai d'attente de 15 minutes avant le test d'haleine lors d'un contrôle d'alcoolémie. Les contrôles sont maintenant immédiats dans tous les cas.
Image
Charleroi : découvrez la liste des radars pour le mois de Mai 2024

Charleroi : découvrez la liste des radars pour le mois de Mai 2024

La zone de police de Charleroi a publié la liste des contrôles radars et lidars qui auront lieu durant le mois de Mai 2024. Malgré cette liste, la police tient à rappeler qu'elle ne publie pas l'entièreté des contrôles radars.
Image
Attention à ces arnaques via sms concernant votre carte de banque

Attention à ces arnaques via sms concernant votre carte de banque

Febelfin a récemment reçu plusieurs signalements de SMS envoyés au nom de Febelfin demandant d'appeler Card Stop. Il s'agit de SMS frauduleux envoyés par des escrocs.
Image
Avis de recherche: avez-vous vu Julien Bourgeois ?

Avis de recherche: avez-vous vu Julien Bourgeois ?

A la requête du parquet de Charleroi, la police nous a demandé de diffuser l’avis suivant. Elle concerne une personne disparue à Sivry-Rance. Merci de partager.
Image
Assises du Hainaut : Benoît Corman et Assumpta Nsimyumuremyi condamnés respectivement à 25 et 13 ans de prison

Assises du Hainaut : Benoît Corman et Assumpta Nsimyumuremyi condamnés respectivement à 25 et 13 ans de prison

La cour d'assises du Hainaut a prononcé, jeudi, une peine de 25 ans de réclusion criminelle à l'encontre Benoît Corman et une peine de 13 ans de prison contre Assumpta Nsimyumuremy.
Image
Assises du Hainaut : Benoît Corman et Assumpta Nsimyumuremyi condamnés respectivement à 25 et 13 ans de prison

Assises du Hainaut : De 15 à 25 ans de prison requis à l'encontre des meurtriers de Maria Isabel Alarcia Sanz

Le ministère public a requis jeudi, devant la cours d'assises de Hainaut, entre 15 et 25 ans de prison à l'encontre de Benoît Corman et Assumpta Nsimyumuremyi. Le couple a été reconnu coupable du meurtre de Maria Isabel Alarcia Sanz, commis à Gosselies en 2021.
Image
Assises Hainaut : Corman et Nsimyumuremyi déclarés coupables du meurtre de Maria Isabel Alarcia Sanz

Assises Hainaut : Corman et Nsimyumuremyi déclarés coupables du meurtre de Maria Isabel Alarcia Sanz

La cour d'assises du Hainaut a prononcé, mercredi, la culpabilité de Benoît Corman et d'Assumpta Nsimyumuremyi pour le meurtre de Maria Isabel Alarcia Sanz, commis le 9 juillet 2021 à la rue des Roseaux à Gosselies.
Image
Assises du Hainaut : Les avocats d'Assumpta Nsimyumuremyi ont plaidé son acquittement

Assises du Hainaut : Les avocats d'Assumpta Nsimyumuremyi ont plaidé son acquittement

Les avocats d'Assumpta Nsimyumuremyi ont plaidé l'acquittement de leur cliente mercredi, devant la cour d'assises de Hainaut. La femme de 41 ans est accusée, avec son compagnon Benoît Corman, du meurtre de Maria Isabel Alarcia Sanz.
Image
Assises Hainaut : Corman et Nsimyumuremyi déclarés coupables du meurtre de Maria Isabel Alarcia Sanz

Assises du Hainaut : Les accusés ont bel et bien tué Maria Isabel Alarcia Sanz, selon les parties civiles

Benoît Corman et Assumpta Nsimyumuremyi sont tous les deux coupables du meurtre de Maria Isabel Alarcia Sanz à Gosselies, ont soutenu mercredi les parties civiles devant la cour d'assises de Hainaut.
Image
Assises du Hainaut : Pour le parquet, Benoît Corman et Assumpta Nsimyumuremyi sont coupables de meurtre

Assises du Hainaut : Pour le parquet, Benoît Corman et Assumpta Nsimyumuremyi sont coupables de meurtre

Le parquet a requis, mercredi devant la cour d'assises de Hainaut, la culpabilité de Benoît Corman (53 ans) et d'Assumpta Nsimyumuremyi (41 ans) pour le meurtre de Maria Isabel Alarcia Sanz, commis à Gosselies en 2021.
Image
Assises du Hainaut : Benoît Corman et Assumpta Nsimyumuremyi condamnés respectivement à 25 et 13 ans de prison

La culpabilité des meurtriers présumés de Maria Isabel Alarcia Sanz débattue ce mercredi

Le procès de Benoît Corman et d'Assumpta Nsimyumuremyi s'est poursuivi mardi devant la cour d'assises du Hainaut à Mons. Le Carolorégien et la Belge d'origine rwandaise sont accusés du meurtre de Maria Isabel Alarcia Sanz, commis le 9 juillet 2021 à la rue des Roseaux à Gosselies.