Le Procès Michel Logistics: nouveau report des plaidoiries au 10 juin prochain

par

Assises du Hainaut : Les avocats d'Assumpta Nsimyumuremyi ont plaidé son acquittement

La dernière journée du procès de Didier Michel et de plusieurs autres prévenus a été reportée jeudi matin par le tribunal correctionnel de Charleroi au 10 juin prochain en raison de la maladie de la présidente du tribunal.

Douze prévenus sont poursuivis devant le tribunal correctionnel de Charleroi pour plusieurs préventions de droit pénal social. Actionnaire de la société slovaque Milo Slovak Road Sro et de Michel Logistics, Didier Michel est soupçonné de blanchiment d'argent, d'organisation criminelle, de faux en écriture et de plusieurs infractions de droit pénal social.
Les conditions de travail de certains chauffeurs posent également problème. Selon le parquet fédéral, Didier Michel et son épouse ont été les dirigeants de l'organisation criminelle mise en place durant plusieurs années.
Les sociétés TFM et Michel Logistics font aussi partie des prévenus, de même que les deux enfants des époux Michel, suspectés d'être membres de l'organisation criminelle. Le parquet fédéral avait requis des peines de prison et d'amende contre les prévenus, avec un sursis probatoire.
En février dernier, la dernière journée de plaidoiries des principaux suspects avait été reportée en raison de l'absence de la présidente du tribunal correctionnel. Le procès, censé reprendre jeudi matin, a une nouvelle fois été reporté au 10 juin prochain en date relais pour le même motif.
L'ultime journée du procès sera fixée à une nouvelle date en juin prochain.


Sur le même sujet

Recommandations

Image
Un homme condamné à 5 ans de prison pour des viols de sa nièce

Un homme condamné à 5 ans de prison pour des viols de sa nièce

Le tribunal correctionnel de Charleroi a condamné mercredi à cinq ans de prison avec un sursis probatoire d'une durée de trois ans un homme qui avait violé à plusieurs reprises sa nièce. Il avait également porté atteinte à l'intégrité sexuelle de la fillette, âgée de six ans au moment des violences.
Image
Gilone Tordoir, nouvelle présidente du tribunal de première instance du Hainaut

Gilone Tordoir, nouvelle présidente du tribunal de première instance du Hainaut

Gilone Tordoir a prêté serment, ce mercredi matin, devant le premier président de la cour d'appel du Hainaut en tant que nouvelle présidente du tribunal de première instance du Hainaut. Elle remplace Monique Lévêque.
Image
Deux ans de prison et disqualification d'une tentative de meurtre en coups et blessures

Deux ans de prison et disqualification d'une tentative de meurtre en coups et blessures

Le tribunal correctionnel de Charleroi a condamné par défaut lundi un homme poursuivi pour une tentative de meurtre à deux ans de prison. La justice a également disqualifié les faits en coups et blessures. Le ministère public avait requis la peine de prison prononcée contre le prévenu.
Image
Assises du Hainaut : Benoît Corman et Assumpta Nsimyumuremyi condamnés respectivement à 25 et 13 ans de prison

Assises du Hainaut : Benoît Corman et Assumpta Nsimyumuremyi condamnés respectivement à 25 et 13 ans de prison

La cour d'assises du Hainaut a prononcé, jeudi, une peine de 25 ans de réclusion criminelle à l'encontre Benoît Corman et une peine de 13 ans de prison contre Assumpta Nsimyumuremy.
Image
Assises du Hainaut : Benoît Corman et Assumpta Nsimyumuremyi condamnés respectivement à 25 et 13 ans de prison

Assises du Hainaut : De 15 à 25 ans de prison requis à l'encontre des meurtriers de Maria Isabel Alarcia Sanz

Le ministère public a requis jeudi, devant la cours d'assises de Hainaut, entre 15 et 25 ans de prison à l'encontre de Benoît Corman et Assumpta Nsimyumuremyi. Le couple a été reconnu coupable du meurtre de Maria Isabel Alarcia Sanz, commis à Gosselies en 2021.
Image
Assises Hainaut : Corman et Nsimyumuremyi déclarés coupables du meurtre de Maria Isabel Alarcia Sanz

Assises Hainaut : Corman et Nsimyumuremyi déclarés coupables du meurtre de Maria Isabel Alarcia Sanz

La cour d'assises du Hainaut a prononcé, mercredi, la culpabilité de Benoît Corman et d'Assumpta Nsimyumuremyi pour le meurtre de Maria Isabel Alarcia Sanz, commis le 9 juillet 2021 à la rue des Roseaux à Gosselies.
Image
Assises du Hainaut : Les avocats d'Assumpta Nsimyumuremyi ont plaidé son acquittement

Assises du Hainaut : Les avocats d'Assumpta Nsimyumuremyi ont plaidé son acquittement

Les avocats d'Assumpta Nsimyumuremyi ont plaidé l'acquittement de leur cliente mercredi, devant la cour d'assises de Hainaut. La femme de 41 ans est accusée, avec son compagnon Benoît Corman, du meurtre de Maria Isabel Alarcia Sanz.
Image
Assises Hainaut : Corman et Nsimyumuremyi déclarés coupables du meurtre de Maria Isabel Alarcia Sanz

Assises du Hainaut : Les accusés ont bel et bien tué Maria Isabel Alarcia Sanz, selon les parties civiles

Benoît Corman et Assumpta Nsimyumuremyi sont tous les deux coupables du meurtre de Maria Isabel Alarcia Sanz à Gosselies, ont soutenu mercredi les parties civiles devant la cour d'assises de Hainaut.
Image
Assises du Hainaut : Pour le parquet, Benoît Corman et Assumpta Nsimyumuremyi sont coupables de meurtre

Assises du Hainaut : Pour le parquet, Benoît Corman et Assumpta Nsimyumuremyi sont coupables de meurtre

Le parquet a requis, mercredi devant la cour d'assises de Hainaut, la culpabilité de Benoît Corman (53 ans) et d'Assumpta Nsimyumuremyi (41 ans) pour le meurtre de Maria Isabel Alarcia Sanz, commis à Gosselies en 2021.
Image
Assises du Hainaut : Benoît Corman et Assumpta Nsimyumuremyi condamnés respectivement à 25 et 13 ans de prison

La culpabilité des meurtriers présumés de Maria Isabel Alarcia Sanz débattue ce mercredi

Le procès de Benoît Corman et d'Assumpta Nsimyumuremyi s'est poursuivi mardi devant la cour d'assises du Hainaut à Mons. Le Carolorégien et la Belge d'origine rwandaise sont accusés du meurtre de Maria Isabel Alarcia Sanz, commis le 9 juillet 2021 à la rue des Roseaux à Gosselies.
Image
Crime à Gosselies: "c'était un couple à trois, avec l'alcool", déclare un expert

Crime à Gosselies: "c'était un couple à trois, avec l'alcool", déclare un expert

Le procès de Benoît Corman et d'Assumpta Nsimyumuremyi se poursuit mardi devant la cour d'assises du Hainaut à Mons. Le Carolorégien et la Belge d'origine rwandaise sont accusés du meurtre de Maria Isabel Alarcia Sanz, commis le 9 juillet 2021 à la rue des Roseaux à Gosselies.
Image
Avis de recherche suite à un vol avec violences à Charleroi

Avis de recherche suite à un vol avec violences à Charleroi

A la requête du parquet de Charleroi, la police demande de diffuser l’avis suivant : Le dimanche 18 février 2024 à 22h25 à Marcinelle, un individu a été victime d’un vol avec violences à la sortie du parking de la gare centrale située rue Léopold Tombelle.
Image
Assises du Hainaut : Benoît Corman et Assumpta Nsimyumuremyi condamnés respectivement à 25 et 13 ans de prison

Les accusés du meurtre de Maria Isabel Alarcia Sanz avaient passé la nuit en cellule de dégrisement

Le procès de Benoît Corman et d'Assumpta Nsimyumuremyi s'est poursuivi lundi après-midi devant la cour d'assises du Hainaut à Mons. Le Carolorégien et la Belge d'origine rwandaise sont accusés du meurtre de Maria Isabel Alarcia Sanz, commis le 9 juillet 2021 à la rue des Roseaux à Gosselies.
Image
Meurtre de Maria Isabel Alarcia Sanz à Gosselies, les accusés donnent des versions divergentes

Meurtre de Maria Isabel Alarcia Sanz à Gosselies, les accusés donnent des versions divergentes

Le procès de Benoît Corman et d'Assumpta Nsimyumuremyi a débuté ce lundi devant la cour d'assises du Hainaut à Mons. Le Carolorégien et la Belge d'origine rwandaise sont accusés du meurtre de Maria Isabel Alarcia Sanz, commis le 9 juillet 2021 dans la rue des Roseaux à Gosselies.
Image
La jarre à vin impériale chinoise du Domaine et Musée royal de Mariemont dérobée

La jarre à vin impériale chinoise du Domaine et Musée royal de Mariemont dérobée

La jarre à vin impériale chinoise du Domaine et Musée royal de Mariemont, reconnue comme "trésor de la Fédération Wallonie-Bruxelles", a été volée dans la nuit de samedi à dimanche, a indiqué le musée dans un communiqué.