Aller au contenu principal

Charleroi : résultat de l’opération « épervier » menée par la police

Ce 22 janvier 2021 de 14 à 22h la Zone de Police de Charleroi a mené une opération de sécurisation au nom de code « Epervier » à Charleroi dans l’intra-ring.

Il s’agissait d’une opération visant la sécurité en général intégrant l’ensemble des composantes de la Zone de Police de Charleroi, sous la direction unique de la DirOps (Direction des Opérations sous le commandement du Commissaire SCHEIRLINCKX) impliquant le PSO (Peloton Sécurisation Ordre Public), le poste de police de proximité du District Centre, le GSA (Groupe de Sécurisation et d’Appui), la Canine, les USR (Unités de Sécurité Routière) et la PJL (Police Judiciaire Locale).

« Au total, ce sont 37 membres du personnel qui ont œuvré à occuper le terrain en vue de pacifier l’espace public. A noter que 6 membres de la Police Fédérale sont venus en appui compléter notre dispositif (fourgon cellulaire, maîtres-chiens drogues) » précise le communiqué de la police.

Cette première opération « Epervier », qui sera suivie d’autres opérations du même type dans le cadre de du plan Plan Zonal de Sécurité et plus particulièrement du plan d’action « Présence policière en rue » a permis :

  • Dans un premier temps, en concertation avec la TEC, dans une station de métro de pratiquer un contrôle ciblant les stupéfiants à l’aide des chiens de la police fédérale et le contrôle des titres de transport ;
  • L’interpellation d’une personne en possession de stupéfiants à la Ville Haute ;
  • Deux personnes récidivistes se livrant à la mendicité à la Ville Basse en dehors du cadre fixé par l’autorité administrative, lesquelles ont été arrêtées administrativement ;
  • L’interpellation d’une personne recherchée dans le cadre de plusieurs dossiers judiciaires ;
  • De constater deux flagrants délits de vente de drogues dures et de pratiquer une perquisition offensive dans la foulée avec l’appui du GSA ; Cette perquisition a permis d’interpeller plusieurs personnes en séjour illégal, d’interpeller le dealer et de retrouver des objets volés dans des véhicules à Charleroi quelques jours plus tôt ;
  • De verbaliser un commerçant du secteur de l’HORECA qui ne respectait pas les mesures visant à empêcher la propagation du Corona-Virus en autorisant des clients à consommer la nourriture sur place. Ce commerçant étant récidiviste (déjà verbalisé pour les mêmes faits en novembre dernier), un nouveau PV a été établi (750 euros en transaction immédiate), de même qu’à charge des clients (250 euros par client).
  • De saisir près de 40 gr de drogues dites douces (marijuana, résine de canabis) et +- 23 gr de drogues dures (héroïne, cocaïne).

Les opérations s’enchaîneront de façon régulière sur le secteur afin de contribuer au plan d’action relatif à la lutte contre les nuisances dues aux stupéfiants et la pacification de l’espace public.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept