Aller au contenu principal

Charleroi : Une chorale citoyenne chante le manque de perspective culturelle (vidéo)

A deux jours du prochain Codeco (comité de concertation) où de nombreux acteurs du monde culturel espèrent que les ministres penseront à leur situation, une chorale, de Charleroi, a décidé de lancer un cri d'alarme, de pousser un coup de gueule mais à sa manière. Un clip est donc né, "No Culture, No future", une adaptation de la chanson "les mains d'or" de Bernard Lavilliers, une manière "gentille" de rappeler certaines priorités. 

Dans deux jours, le 23 avril, nouvelle réunion importante pour le comité de concertation à l'occasion de laquelle, la culture devrait être abordée. 

La ministre Ecolo Bénédicte Linard en charge de la culture en Fédération Wallonie Bruxelles, a rappelé à nos confrères de la Rtbf ses priorités. 

"C’est important, on travaille depuis des mois à ce qu’on puisse rouvrir les secteurs encore fermés. (...) Ce 23 avril sera un moment fondamental, pour l’été mais aussi pour la reprise en intérieur. 

Des expériences pilotes sont d'ailleurs programmées un peu partout dans le pays, 6 pour être précis afin de tester différentes choses à l'intérieur ou à l'extérieur avec différentes règles et différentes capacités de public. 

"On a Namur en mai, mais aussi des concerts en intérieur, debout ou assis, tout ça doit être testé et c’est aujourd’hui dans notre escarcelle".

La chorale, Les motivés 

A Charleroi, les acteurs du monde culturel sont prêts comme un peu partout dans le pays. Une chorale citoyenne a par ailleurs décidé de prendre les devants, sur les revendications, sur les ministres, sur l'opinion publique. Son nom : Les motivés. Anne Cattiez, figure emblématique du combat féministe à Charleroi, fait partie de cette chorale survitaminée.

"C'est très important pour nous d'insister sur le mot "citoyenne", nous sommes une véritable chorale inclusive qui accepte tout le monde. Que l'on soit débutant ou chevronné, que l'on chante bien ou moins bien, tout le monde est accepté.  Nous chantons essentiellement des chansons engagées et notre chanson fétiche est la chanson "les mains d'or"."

Et c'est d'ailleurs cette dernière mélodie qui sert de porte drapeau à leur message puisqu'elle a été adaptée pour les besoins de la cause. No culture, no future c'est son titre. 

Un clip en noir et blanc mais vivant

"La scène est déserte, les chaises empilées,... "c'est ainsi que commence le clip. Un peu morne et monotone, l'image donne aussi le ton. Pourtant peu à peu quelque touches de couleur, de culture et d'espoir s'imposent. 

"Nous avons essayé de le diffuser un peu partout, là où nous pourrions avoir une quelconque influence sur le monde politique pour faire passer notre message. La culture, c'est essentiel. Nous le voyons aussi chez nos choristes, ce besoin de retrouver la culture et de pouvoir à nouveau chanter... mais c'est la même chose pour monsieur et madame tout le monde."

Les choristes font le tour des lieux culturels de la région pour déplorer leur fermeture, chacun est venu avec ce que représente pour lui la culture. 

"On se retrouve chaque fois devant des portes clauses des musées, cinéma, centre culturel ... nous avons fait tout le tour de Charleroi, nous en avons peut-être oublié certains. Nous avons tous apporté des objets symboliques liés à ce qui touche les participants au niveau de leur investissement culturel.  Il faut aussi insister sur l'aspect revendicatif de notre chorale et de ce clip. Nous avons l'impression que la culture passe après tout le reste, mais la culture pour nous, une nouvelle fois est essentielle et le chant choral aussi ! Pour nous en tout cas."

Important et essentiel, deux mots que le monde culturel qui se sent largué dans cette crise, n'arrête pas de seriner. Pour Bénédicte Linard, la ministre Ecolo en charge de la Culture en Fédération Wallonie Bruxelles, ça l'est aussi et elle a répété sa détermination au micro de nos confrères de la Rtbf. 

"C’est important qu’il y ait des événements musicaux, ou autre pendant l’été. Alors, bien sûr avec des jauges plus réduites, avec des bulles saines, des publics qui ne se rencontrent pas… Le travail a avancé, avec toujours l’espoir, d’avoir le plus de public possible, même si ce sont des événements alternatifs".

Retrouvez aussi sur Facebook, la chorale Les motivés et l'intégralité du clip : "No Culture No Future", adapté, avec l'aimable autorisation de Bernard Lavilliers, sur l'air de "Les mains d'or".

Direction musicale: Emilie Van Laethem-Thomas, Olivier Bilquin - Chef de Choeur - Arrangeur

Réalisation: Laurent Avaux, Marc Durieux, Emilie Van Laethem, Olivier Bilquin

Arrangement, mixage & enregistrement : Olivier Bilquin

Images & Post Production : Laurent Avaux, by 10iz Productions


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept