Aller au contenu principal

Deux jours de congé supplémentaires : le casse-tête des parents (vidéo)

Deux jours de congé scolaire en plus, ça n'a l'air de rien, mais pour certains parents, cela devient un véritable casse-tête chinois.  Où caser les plus petits ? Comment gérer les plus grands ? Comment gérer son temps de travail à la maison ? ou encore, Comment demander un effort supplémentaire à l'employeur ? Toutes ces questions c'est la ligue des familles qui les relaie aujourd'hui avec une demande claire à nos dirigeants. 

Jeudi dernier, la ministre de l'enseignement, Caroline Désir, décrétait deux jours de congé supplémentaires à l'issue des vacances de Toussaint.  Une décision qui en a fait bondir certains et réagir d'autres.  

Sur la manière d'abord : On le sait, les enseignants et les directions des écoles ont vivement réagi.  Choqués de la manière dont la ministre présentait la situation. 

"Cette idée a clairement du sens vu la situation sanitaire et l'état de fatigue des directions, des enseignants et des autres membres du personnel" 

Cette phrase est mal passée. 

Sur le fond ensuite : Les enseignants et les directeurs sont convaincus qu'il existait d'autres solutions, des solutions à plus long terme.

La lettre ouverte d'un directeur de Lodelinsart

Johan PETRE, directeur de l'école fondamentale Notre Dame à Lodelinsart a d'ailleurs adressé une lettre ouverte à la ministre dans laquelle il fustige sa décision

"Fallait-il donner deux jours de plus ou bien donner les moyens de gérer la propagation du virus ? Personnellement, je plaide pour la deuxième solution ! Nous sommes des professionnels, donc… Il faut nous donner les moyens d’éviter la propagation de ce fléau."

et de proposer ses solutions

La semaine du 26/10 au 30/10 : SUSPENSION des cours avec garderie interne pour les parents qui travaillent.

➢ Objectif : réduire le nombre d’enfants, d’adolescents dans les écoles et surtout le nombre d’enseignants  ➢ Dossier et travail à domicile.

La semaine du 02/11 au 06/11 : Congé scolaire

La semaine du 09/11 au 13/11 : SUSPENSION des cours avec garderie interne pour les parents qui travaillent.

➢ Objectif : réduire le nombre d’enfants, d’ados dans les écoles et surtout le nombre d’enseignants             ➢ Dossier et travail à domicile

Le 12/11 : Evaluation avec les différents acteurs

Le 16/11 : reprise des cours de manière normale (si la situation le permet)

Une procédure qui permettrait selon ce directeur :

  •  3 semaines où enfants, ados et enseignants seront moins en contact
  •  3 semaines où le virus circulera moins dans les établissements
  •  Rien ne change pour les parents qui travaillent
  •  Moins de contact entre les adultes d’un établissement scolaire, puisque moins de prestations
  • Gestion à long terme
  • 3 semaines de nettoyage et désinfection intensif
  • Apprentissage à domicile pendant deux semaines (C’est mieux qu’un éventuel confinement comme l’année scolaire passée)

Une solution qui a partiellement été adoptées dans les écoles communales d'Ham-sur-Heure-Nalines

Pas sûr pourtant que cette solution plaise à tout le monde !  

La ligue des familles plaide pour un congé Corona structurel 

Du côté de la Ligue des familles, cette situation est tout aussi interpellante.  Maxime Michiels, chargé d'études auprès de l'institution constate : 

« Quand les institutions collectives s’arrêtent, cela retombe sur les parents qui ne sont pas que parents, mais aussi travailleurs.  Donc, ils ne peuvent pas nécessairement s’absenter de leur travail. Quand on parle d’enfants de 15-16 ans c’est une chose, mais quand on parle d’enfants qui ont 5 ans, c’est un autre débat. »

Prendre congé n'est pas toujours la solution la plus facile.  Beaucoup de parents ont déjà épuisé leurs congés annuels durant le confinement ou à diverses occasions lorsque les écoles étaient fermées pour cause de Coronavirus.  

La ligue des familles demande donc des solutions immédiates

  • Pour les garderies :  La ligue des familles demande que celles-ci ne soient pas réservées au seul personnel des soins de santé ou du commerce alimentaire par exemple, les secteurs dit essentiels. 

 

« Quand on est dans un secteur non essentiel et que l’on a ses enfants à gérer, je ne sais pas comment on fait non plus donc … Apparemment, il y aura un service assuré par les ATL (accueil temps libre) et les communes.  Il faut que ces services soient accessibles et gratuits à tout le monde. Parce que l’on sait que généralement, ce sont les travailleurs les plus pauvres qui sont les plus sollicités durant cette crise.»

 

  • Le congé Corona : L’ONEM garantit que ce chômage temporaire Corona, sera accessible pour ces deux jours de congé supplémentaires en novembre, mais la ligue des familles rappelle :  

 

« Ce congé n’est accessible que pour les salariés, avec une perte de salaire de 30%. Pour les travailleurs indépendants, il existe le droit passerelle Corona, encore moins rémunérateur. Pour les fonctionnaires par contre, il n’y a aucune solution et donc nous en appelons au ministre de la fonction publique. »

Une solution à long terme 

Pour la ligue des familles, à long terme, il faut garder les écoles ouvertes.  Les fermetures comme nous les connaissons actuellement doivent rester de l’ordre de l’exception. 

Il faudrait rendre la mesure de chômage temporaire Corona de l’ordre de l’exceptionnel et trouver rapidement une solution pour les fonctionnaires. 

Des parents en détresse 

Régulièrement, la ligue des familles est interpellée par des parents qui ne comprennent pas les décisions ministérielles mais qui surtout n'ont pas de solutions

 « Comment va-t-on faire ? est la question qui revient le plus souvent. Nous avons essayé d’expliquer de manière pédagogique la situation aux parents, mais la pédagogie ne résout pas tout. Lorsque l’on se retrouve à devoir télé-travailler avec les enfants à la maison, c’est du concret.  Et là, il faut pouvoir trouver des solutions, c’est le sens de notre interpellation. »

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept