Infrabel présente deux dispositifs pour rendre les travaux ferroviaires plus sûrs

par
|

Infrabel a présenté lundi à Bruxelles deux nouveaux dispositifs destinés à rendre les chantiers ferroviaires plus sûrs, six ans après l'accident de train qui avait coûté la vie à deux de ses travailleurs à Morlanwelz. Ces systèmes, baptisés Infralert et "Mobile Balise Stop", constituent deux primeurs, l'une mondiale et l'autre européenne.

Infralert permet de détecter les trains ou wagons décrochés grâce à un capteur aimanté placé sur les rails, à une distance d'au moins 600 mètres avant une zone de travaux. Les vibrations provoquées par le véhicule sur les voies activent alors une alerte sur un bracelet connecté dont chaque travailleur du chantier est équipé. "Cela donne le temps nécessaire - au moins 30 secondes - au personnel pour se mettre à l'abri", a expliqué Leslie Steen, chef du projet Safer-W chez Infrabel, lors d'une démonstration au centre logistique de Petite-Île.
Conçu par l'entreprise anversoise spécialisée Rombit, Infralert sera déployé dès le mois d'avril. Amovible, le dispositif fonctionne en outre indépendamment de la signalisation existante.

Le système MBS fonctionne également à l'aide de "balises, qui isolent une zone. Lorsqu'un train pénètre dans cette zone, il est bloqué" puisqu'un freinage d'urgence s'opère, expose le CEO d'Infrabel Benoît Gilson. Ces balises mobiles sont activées et désactivées par liaison radio et placées à une distance qui dépend de celle nécessaire au freinage des trains. Installé à partir du mois de mai, le dispositif sera compatible avec tous les types de train à la fin de l'année 2025.
Ces outils ont été élaborés en réaction à l'accident mortel sur un chantier à Morlanwelz, dans le Hainaut, six ans auparavant. Le 27 novembre 2017 en soirée, deux ouvriers d'Infrabel avaient été tués et deux autres grièvement blessés alors qu'ils réparaient l'infrastructure ferroviaire endommagée en matinée par la collision entre une voiture fauchée et un train sur un passage à niveau.

L'équipe d'Infrabel devait alors remplacer quelques mètres de rails et évacuer le train endommagé. Lors de la manœuvre de remorquage, les trois derniers wagons du train accidenté s'étaient détachés des trois premiers, le système d'attelage entre les deux motrices du train accidenté ayant cédé. Les wagons, emportés par la pente, étaient revenus vers Morlanwelz, tous feux éteints. Ils avaient happé le groupe d'ouvriers qui travaillaient sur les voies près du passage à niveau. Le convoi avait ensuite continué sa route sur 10 kilomètres et avait heurté un train de passagers à Bracquenies, faisant cinq blessés supplémentaires.

"Après cet accident, on s'est rendu compte qu'il n'existait pas de système de protection automatique du personnel en Europe et on a donc dû en développer nous-mêmes. Nous avons dû tout inventer", a encore relevé M. Gilson. "Chaque jour, des centaines de collaborateurs travaillent sur les voies. Nous travaillons donc en permanence pour améliorer la sécurité."
De nouveaux projets sont d'ores et déjà en cours de développement. D'ici 2026, un nouveau système permettra à chaque travailleur d'Infrabel de vérifier, à l'aide d'une tablette, qu'il se trouve bien dans une zone de chantier protégée. En cliquant sur le plan affiché à l'écran, il pourra indiquer sa position et le dispositif de sécurité sera adapté en conséquence, illustre Leslie Steen. "Si un train arrive, il sera en outre alerté. Grâce à un seul outil, nous aurons donc plusieurs solutions", conclut le chef de projet.

Source: Belga


Sur le même sujet

Recommandations

Image

La SNCB présente son premier train accessible en toute autonomie

La SNCB a présenté jeudi, au sein de l'usine Alstom de Bruges, la première des 130 voitures à deux étages M7 à être accessible de manière autonome aux voyageurs à mobilité réduite, en ce compris ceux se déplaçant en chaise roulante.
Image

Châtelet: la gare accueillera-t-elle un guichet pour les services publics fédéraux ?

A l'image des banques, les points d'ancrage physiques des services publics, diminuent de plus en plus depuis plusieurs années. C'est pourquoi, le député fédéral Hugues Bayet, vient de déposer une proposition de résolution à la Chambre, afin de réhabiliter les espaces des bâtiments des gares inexploités, en guichet public unique. Explications...
Image
Ces jeunes font la fête dans un train pour dénoncer les tarifs de la SNCB

Ces jeunes font la fête dans un train pour dénoncer les tarifs de la SNCB

Au cours d'une action pour le moins originale, la Fédération des Étudiants Francophones (FEF), les jeunes de la CSC, de la FGTB, ABVV-Jongeren et Jong ACV ont tenu à dénoncer l'augmentation des tarifs de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) appliquée dès jeudi.
Image
Augmenter le prix des abonnements SNCB nuit à la position concurrentielle du train selon le CCE

Augmenter le prix des abonnements SNCB nuit à la position concurrentielle du train

L'indexation tarifaire de 5,9% des abonnements SNCB domicile-travail dès le 1er février nuit à la position concurrentielle du train par rapport à la voiture, estiment le Conseil central de l'Économie (CCE) et le Conseil national du Travail (CNT) dans un avis publié mardi. Ils considèrent qu'une augmentation de prix doit s'accompagner d'une amélioration de la qualité des services de la SNCB.
Image
SNCB: une locomotive pour l'emploi des jeunes

SNCB: une locomotive pour l'emploi des jeunes

Dans le cadre de notre série de reportages consacrée à « Made in Charleroi » organisé par le Campus UCharleroi les 5 et 6 février prochains, nous nous sommes intéressés aux travailleurs de la SNCB. Nous avons rencontré Elodie, elle est accompagnatrice de train depuis juillet dernier. Âgée de 32 ans, elle s’est reconvertie professionnellement et elle explique ce choix de carrière sans tabou.
Image

Une nouvelle esplanade pour les bus à la gare de Charleroi central

C’est des travaux qui datent déjà de 2021. Le chantier de rénovation du quartier de la gare de Charleroi Central est à présent terminé. Ces travaux comprenaient l’achèvement des quais de la rive droite, la création d’une nouvelle gare des bus et d’une plateforme multimodale.
Image

Charleroi : valorisez votre logement étudiants avec le label C MON KOT (+)

La Ville de Charleroi lance un appel aux propriétaires de kots : il est maintenant possible de valoriser votre logement avec le label C MON KOT (+) !
Image
Accident à l'Eau d'heure : Pourquoi la turbine n'était pas protégée !

Accident à l'Eau d'heure : Pourquoi la turbine n'était pas protégée !

Suite au drame qui a eu lieu la semaine dernière au Barrage de l’Eau d’heure, différentes théories circulent qui auraient pu empêcher l’issue fatale. Mais selon la porte-parole du SPW que nous avons eue en ligne, à l’endroit où les deux hommes ont plongé, rien n’aurait pu permettre d’éviter le drame.
Image
Déploiement de police sur la Place de la Digue: juste des armes factices

Déploiement de police sur la Place de la Digue: juste des armes factices

Un gros déploiement de forces de l'ordre a eu lieu ce matin sur la Place de la Digue. La raison? Des gens se baladaient avec des armes...factices...
Image
La SNCB élargit son offre des transports pour les trois prochaines années !

La SNCB élargit son offre des transports pour les trois prochaines années !

C'est officiel, la Société nationale des chemins de fer belge, élargit pour les trois prochaines années (2023 - 2026) son offre des transports. 
Image
En novembre, un train sur cinq était en retard

En novembre, un train sur cinq était en retard

En novembre, près d'un train sur cinq a accumulé au moins 6 minutes de retard durant son parcours. C'est l'un des pires résultats en 7 ans, d'après les chiffres publiés vendredi par Infrabel.
Image

Village de Noël de Charleroi: un premier bilan de la sécurité

Image

Les négociations devraient reprendre rapidement après la grève sur le rail

Image

Grève à la SNCB : découvrez les trains qui ne circuleront pas ce jeudi 7 décembre

Image
A peine trois amendes en un an pour avoir fumé en voiture en présence d'enfants

A peine trois amendes en un an pour avoir fumé en voiture en présence d'enfants

A peine trois personnes ont reçu une amende entre juin 2022 et août 2023 dans notre pays pour avoir fumé en voiture alors que des enfants se trouvaient assis sur la banquette arrière, rapporte jeudi Het Nieuwsblad.