Aller au contenu principal

Le CHU de Charleroi accueillera un Centre de Prise en charge des Violences Sexuelles

Le CHU de Charleroi accueillera un Centre de Prise en charge des Violences Sexuelles

L’Institut pour l’Egalité des Femmes et des Hommes a retenu la candidature de l’ISPPC – CHU de Charleroi pour l’ouverture d’un Centre de Prise en charge des Violences Sexuelles qui ouvrira ses portes en 2021.

Ce centre, ouvert 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, prendra ses quartiers dans une maison de maître de la chaussée de Bruxelles à Lodelinsart, voisine de l’Hôpital Civil Marie Curie et déjà propriété de l’ISPPC.  Il offrira une prise en charge complète aux victimes qui s’y présenteront soit directement, soit via les urgences du CHU de Charleroi (communication directe et discrète), soit par l’entremise d’autres institutions du Hainaut. 

Cette prise en charge sera complète : 

D’un point de vue médical : une équipe spécialement formée et incluant des infirmier(e)s légistes, des psychologues, des assistants sociaux et un médecin coordinateur réalisera les prélèvements légaux et administrera notamment les traitements contraceptifs et contre les MST. 

D’un point de vue judiciaire : il sera possible de déposer plainte directement sur place dans un local réservé à la police.

Sur le moyen et long terme : un suivi psychologique sera proposé. Il sera également possible, pour les victimes qui ne peuvent regagner leur domicile en toute sécurité, d’être accueillies sur place.

Des travaux d’aménagement doivent être réalisés afin d’optimaliser l’accueil des victimes. Le recrutement du personnel spécialisé sera également lancé. L’ouverture du CPVS s’effectuera donc dans le courant de l’année 2021. Dans un premier temps, le Centre de Prise en Charge devrait accueillir une dizaine de personnes par mois, mais ce chiffre augmentera certainement à l’avenir.

Pour rappel, 12.000 cas de violences sexuelles sont enregistrés chaque année en Belgique. Mais il ne s’agit que de la partie émergée de l’iceberg. Le Centre de Prise en charge des Violences Sexuelles du CHU de Charleroi permettra, il faut l’espérer, à d’autres femmes, hommes et enfants de sortir du silence et d’échapper à leur calvaire.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept