Aller au contenu principal

Le "Doigt d'Alzon" était de sortie samedi dans les rues de Charleroi

C'est un événement carolo complètement décalé, qui se tenait samedi dans les rues du centre-ville. En effet, une escorte du "doigt d'Alzon" en version minimaliste, était de sortie. Pour les organisateurs, il était impensable de ne pas organiser cette année un mini événement, le tout dans le respect des règles sanitaires et donc en petit comité. 

Historique de l'événement 

C’est une mini Jedaï de la Confrérie du Doigt d’Alzon, qui était de sortie samedi dans les rues de Charleroi. Petit rappel de l’historique de cette procession.

« Le doigt d'Alzon est tombé accidentellement, un soir printanier de 1978, de la main droite de la statue du Père d'Alzon, statue érigée fièrement depuis 1955 dans la cour d'honneur du château du Collège Saint-Michel à Gosselies. Le Révérend Père Emmanuel d’Alzon, est le fondateur de l'ordre des Assomptionnistes, lui-même fondateur du Collège Saint-Michel. Le vénérable Doigt est miraculeusement réapparu sur la Place de la Digue le 5 novembre 2016 et ce jour d’allégresse donna lieu à la création de la Confrérie du Doigt d’Alzon. Depuis, pour commémorer cet événement, une procession est organisée au  début du mois de juin, pour permettre aux fidèles de se recueillir et d’honorer le doigt », affirme Alain Pelgrims, membre de la Confrérie du Doigt d’Alzon

Un moment précieux

Un moment important donc, afin d’éviter de faire l’impasse deux années de suite, sur ce cortège particulier et qui se veut avant tout folklorique.

« Nous avons eu les autorisations de la ville de Charleroi, mais nous devons rester en petit comité. Aujourd’hui, nous ne sommes que 10, alors que les autres années nous étions près de 300 », ajoute Alain Pelgrims.

Un défilé dans les rues du centre-ville

Sur le coup de 15h30, l’escorte du Doigt s’élançait donc depuis la Place du Manège, pour rejoindre ensuite la Place de la Digue. Et même si certains décrient cet événement, pour la confrérie, c’est une initiative citoyenne remarquable, qui a sa place au sein du folklore carolo. Bref, un événement particulier, mais les organisateurs préparent d’ores et déjà, une édition 2022 qui sera selon eux, d’anthologie.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept