Aller au contenu principal

Les Spahis, l'histoire d'un régiment haut en couleurs en BD

Après un peu plus d’un an, le dessinateur d’origine aiselienne, Philippe Glogowski vient de sortir le deuxième et dernier tome des Spahis. L’histoire de ce régiment français d’Afrique du Nord qui a marqué l’histoire. Un retour aux sources pour le dessinateur qui est, à la base, spécialisé dans les BD historiques et militaires.

De la cavalerie aux blindés

Entre deux albums de foot, Philippe Gogowski revient à son cheval de bataille: la BD historique et militaire. Avec le deuxième et dernier tome des Spahis, après plus d’un an. Les Spahis, c’est ce régiment issu de l’Algérie et intégré à la France. Le premier album reprenait la période 1834-1918.

« Les Spahis, c’est de la cavalerie légère qui deviennent blindés, raconte le dessinateur. C’est cette époque qu’on retrace dans le deuxième tome. On parle aussi de la toute dernière charge de cavalerie. A la fin de la première Guerre Mondiale. En 1919, parce qu’on le sait peu, les combats ont continué après l’Armistice. Et les Spahis en étaient. »

En 85 ans, l’historie des Spahis a évolué et a créé le mythe de ce régiment militaire.

« Les Spahis sont d’origine Nord-Africaine, et même Ottomane, poursuit Philippe Glogowski. Et à travers eux, c’est toute l’histoire militaire et géopolitique de l’époque qui est racontée. Pour l’Europe, et avec eux, un peu au-delà. »

Depuis, Glogowski est devenu LEUR biographe officiel en BD. Aujourd’hui, il ne reste qu’un régiment de Spahis actif. Il est installé à Valence. Et c’est son histoire, son patrimoine qui s’inscrit dans les cases. Avec un scénario encore à écrire pour l’avenir.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept