Aller au contenu principal

Nouveau site internet pour la police de Charleroi

La police de Charleroi n'en finit plus d'innover sur le net, après avoir lancé un projet pilote sur Facebook le 6 mars dernier, elle a décidé de revoir son site internet afin qu'il soit plus accessible pour le citoyen.  En effet, n'avez vous jamais entendu quelqu'un se plaindre de ne plus voir sont agent de quartier ? Eh bien, désormais pour le manquer, il faudra vraiment le vouloir. 

Des chemins d'accès plus faciles

Vous avez demandé la police de Charleroi ? Ne quittez pas votre écran, son site internet vient d'être mis à jour.  www.police.be/5330, pour le numéro du district carolo, c'est l'adresse à suivre.  L'idée vient du nouveau découpage par l'autorité administrative des différents districts. David Quinaux, le porte-parole de la police de Charleroi explique "maintenant au lieu qu'une rue dépende de deux voir de trois commissariats de proximité, c'est désormais votre code postal qui va déterminer votre district".

Un contact plus facile avec son agent de quartier

Plus d'excuse donc si vous voulez contacter votre agent de quartier, les chemins d'accès sur le site sont mieux balisés. "Pour avoir les coordonnées de votre inspecteur de proximité, rien de plus facile, nous explique encore David Quinaux, vous allez sur notre site, pointez l'onglet commissariat, le district qui vous intéresse et vous avez accès à un fichier pdf de l'ensemble des rues du district par ordre alphabétique. Vous y trouverez aussi les coordonnées du groupe d'inspecteurs qui gère votre zone."  Il ne vous restera qu'à prendre rendez-vous ou à demander le passage d'un agent, en principe, ils se déplacent jusqu'à 21h. 

Une police plus proche des citoyens

Une police plus proche des citoyens, c'est aussi l'objectif du projet pilote, lancé le 6 mars dernier par la police de Charleroi. Un groupe Facebook destiné aux citoyens du district Sud qui comprend Marcinelle, Couillet et Mont-sur-Marchienne. "Notre page Facebook officielle police de Charleroi fonctionne bien avec 23 000 followers, on a aussi un groupe qui dépend de cette page facebook qui lui compte plus de 1000 abonnés et va parler d'informations plus locales."

Le revers de la médaille c'est peut-être qu'une police plus proche nécessite plus d'interactions. Un "post", un message, sur le rôle de l'inspecteur de quartier a par exemple généré 135 commentaires qu'il va falloir gérer. 

 

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept