Aller au contenu principal

Tibi : les travailleurs mènent une opération escargot pour dénoncer les incivilités des usagers

Le personnel de l'intercommunale de gestion des déchets Tibi a organisé une opération "Escargot" ce midi sur la route de Philippeville à hauteur de Couillet Un cortège de véhicules Tibi, envahi bruyamment le rond-point de Couillet. Au sein de l’intercommunale, la mobilisation est totale au sein du personnel roulant, administratif et de la direction. Avec l’augmentation des incivilités et des accidents dramatiques comme celui de ce jeudi, la coupe est pleine. 

Pour rappel, ce jeudi, un automobiliste a percuté l’arrière d’un camion poubelle, blessant sérieusement un ouvrier aux membres inférieurs. Une de ses jambes a été broyée et la victime a dû subir une amputation. Le chauffeur de la voiture, visiblement en état d'ivresse a pris la fuite. 

Suite à cet accident dramatique, le personnel des recyparcs a également marqué son soutien en faisant un arrêt de travail de 15 minutes. Plusieurs accidents liés à la négligence de la population sont en effet survenus ces dernières semaines, mais globalement, les travailleurs de Tibi dénoncent une augmentation de différents types d’incivilités. 

"Nous faisons face quotidiennement à l'agressivité des usagers", précise Jean-Luc Vandroogenbroeck, représentant CGSP et contremaître en chef. "Je le rappelle sans cesse, notre métier est difficile, nous rendons service à la population, alors faites attention à nous. Nous sommes dans une société où les gens sont de plus en plus pressés et impatients. Mais s'il vous plait, dès que vous apercevez un de nos camions, adoptez les bons réflexes de sécurité".

Par cette action, travailleurs et syndicats de Tibi, demandent également au gouvernement fédéral une meilleure reconnaissance de la pénibilité de leur métier. 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept