Aller au contenu principal

100 km à pied pour 100 causes

Pendant le confinement, certains en ont profité pour faire du sport. D’autres pour ré »fléchir. Céline et Florence, deux soeurs habitant Luttre ont décidé de coupler les deux. Elles ont marché pendant 100 km ce samedi. Un périple de 24 heures qui leur a permis de réfléchir et de mettre à l’honneur 100 causes différentes..

 

24 heures de marche et de réflexion

A 10 heures du matin, elles ont déjà trois heures de marche dans les pieds. Ces deux soeurs sont parties à 7 heures du matin de leur domicile à Luttre pour une marche de, tenez-vous bien, 100 km en 24 heures. Et par cette marche, elles veulent attirer l’attention sur 100 causes.

« Nous sommes propriétaires d’une taverne, explique Céline, donc on a été mis à l’arrêt comme beaucoup de monde. On a beaucoup d’énergie en nous quand on travaille. Mais là, on est restées sans rien faire. On s’est dit qu’on allait utiliser cette énergie pour marcher. D’abord parce que c’est bon pour la santé et le moral. Mais on marche aussi en pensant à tous les problèmes que le Covid 19 a apporté dans la société et aux autres problèmes qui nous interpellent au quotidien. Et chaque pas est dédié à ces bonnes causes. »

 

Pour sauver la Terre autant que la convivialité

Pas possible de les citer toutes (il y en a 100), mais les deux marcheuses les ont regroupées par thèmes.

« On a mis 10 km pour la Terre, complète Florence. Ensuite, ça va de la solidarité à l’amitié en passant par les personnes qui sont décédées du Covid 19, les étudiants qui sont en examens, pour la Paix, pour la Liberté, pour pouvoir faire la fête à nouveau, pour pouvoir encore aller au restaurant,… »

« On n’est pas des politiciennes, conclut Céline. On n’a pas d’armes en mains, donc on s’est dit que c’était une façon de faire ‘’la guerre’’, de manifester tout en prenant du plaisir et en faisant du sport. Et on espère communiquer notre joie et que tout le monde prennent conscience de certaines choses. Par exemple, ce qui nous a beaucoup attristé, ce sont les déchets au bord de la route. Une prochaine fois, on prendra un sac poubelle pour les ramasser. En espérant aussi que ça fasse prendre conscience aux gens. »

Pas à pas, la réflexion pourra faire son chemin. A chacun de réfléchir, dans la foulée de cette marche symbolique.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept