Aller au contenu principal

Abbaye de Villers-la-Ville : Inauguration de la fin du chantier

Le chantier de restauration des arcades de l’ancienne pharmacie de l’abbaye de Villers-la-Ville est terminé et a été inauguré aujourd’hui. Elles étaient en travaux depuis février 2020 pour rénovation après plusieurs accidents. Malgré des pauses à cause de la pandémie et des températures hivernales, aujourd’hui les arcades sont fin prêtes !

Plus d’échafaudages, ni de plateforme surélevée : le chantier de restauration des arcades de l’ancienne pharmacie de l’abbaye est bel et bien terminé. Fini les travaux, place à l’inauguration.

« C’est un jour important parce que ça marque la fin des travaux. Il fallait reconstruire les arcades, il y a donc eu tout un travail qui a été fait minutieusement par des spécialistes du patrimoine afin de garder l’authenticité du site. C’est un site qui fait partie du patrimoine exceptionnel de Wallonie, donc c’est un travail méticuleux. J’ai été très impressionnée par la compétence et la passion de tous les partenaires », explique Valérie De Bue, ministre du Patrimoine.

 

Après deux accidents, en 2013 et en 2018, c’est un véritable puzzle qu’ont dû assembler les architectes et leurs équipes.

 

« À l’issue de l’accident de 2013, on bénéficiait de 361 fragments qui avaient été récupérés de l’effondrement. Ces pierres ont été identifiées, classées, et nettoyées de manière à reconstruire l’arcade au départ de ces fragments d’origines », indique Romuald Casier, l'architecte du chantier. « Au final, on a réussi à utiliser 85 % des pierres d’origines, il n’y a que 15% de neuf. »

 

« Ce chantier s’est vraiment bien passé, il y a eu une très belle collaboration avec l’auteur du projet, et l’entreprise Galère qui avait, sur place, des artisans tailleurs de pierre qui ont pu travailler directement les pierres. Il y a eu un vrai consensus sur les pierres à conserver et celles à restaurer ou à tailler. Le chantier s’est vraiment déroulé dans la bonne entente », se réjouit Thomas Deruyver, architecte à l’AWaP (Agence wallonne du Patrimoine).

Les arcades changent d'apparence 

Et c’est grâce à cette collaboration que les arcades sont aujourd’hui comme neuves. Elles ont même retrouvé leur apparence d’autrefois.

« La nouvelle esthétique est en fait l'esthétique d’origine du 18° siècle. Les bâtiments étaient, à l’époque, enduits à la chaux pour créer des effets d’ombres et de lumières. Ces enduits sont les premières victimes de la dégradation du temps : ils avaient partiellement disparu. Mais lors de la reconstruction, on a pu retrouver de beaux échantillons d’enduits qu’on a pu restituer. On avait l'opportunité de reconstruire jusqu’à son état originel  », explique Romuald Casier, l'architecte du chantier.

 

La partie patrimoine de la rénovation du site s’arrête donc ici. Maintenant, place au volet sécurisation qui devrait s’achever d’ici 2023.

 

 

Un chantier de longue haleine se termine ! 🤩

Publiée par Abbaye de Villers (Villers-la-Ville) sur Lundi 14 juin 2021


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept