Aller au contenu principal

Aiseau-Presles présente son budget et ses projets pour 2022

Suite de notre série des budgets 2022 des communes, et de leurs projets pour cette nouvelle année. On s’intéresse aujourd’hui à la commune d’Aiseau-Presles. Après une année bousculée par la crise sanitaire, mais aussi par les inondations, la commune compte bien garder le cap et mettre en place une série de nouveaux projets. 

La commune entame cette nouvelle année avec un budget d’environ 15,5 millions d’euros. Les taxes ne changent pas pour les citoyens. Et malgré un déficit, différents projets devraient voir le jour en 2022.

« Nous avons un déficit à l’ordinaire de 140 000. Ce n’est même pas 1%, donc nous sommes dans les balises puisque la région wallonne nous permet 5% sur cette année. Le projet-phare, c’est la réalisation de notre centre proto béguinisme (920 000 euros). Ensuite, il y a l’entretien de nos voiries, l’extension de notre centre sportif, et la reconstruction de certains ponts détruits lors des inondations », explique Dominique Grenier (PS), échevin des Finances à Aiseau-Presles.

2022 sera également marquée par les répercussions des difficultés de 2021. La crise sanitaire, et les inondations laissent des marques.

« Par rapport à la crise sanitaire, le plus gros impact est l’impôt des personnes physiques où nous avons une perte de plus de 150 000 euros suite au chômage économique. Par rapport aux inondations, pendant cette année nous avons pu dégager plus de 600 000 euros que nous avons mis dans un fonds de réserve pour aider les 356 ménages sinistrés. On pense que c’est un gros montant, mais ça ne fait que 1700 euros par habitant. Nous essayons d’amener des services à nos citoyens, le besoin est là avec les sinistrés », indique Dominique Grenier.

La commune garde le cap malgré tout. 

 

Subventions Ureba : rénovation de la salle Dins les Courtis

Pour 2022, la commune a également bénéficié des subventions wallonnes du programme Ureba, afin de rénover un bâtiment communal.

« Elle s’élève à un peu plus de 170 000 euros, et elle concerne la salle Dins les Courtis, une salle de réception et de fêtes, dont on va faire l’isolation pour la rendre meilleure énergiquement parlant », poursuit l’échevin des Finances.

L’année s’annonce donc riche en projets et en reconstructions pour la commune. L’échevin, quant à lui, espère une année plus sereine pour les citoyens, sans inondation et moins impactée par la crise sanitaire.

 

Apolline Putman


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept