Aller au contenu principal

Charleroi : un plan stratégique réclamé en urgence par la Région pour sauver l'aéroport (BSCA)

La Région wallonne, par le biais de son ministre des Aéroports Jean-Luc Crucke met la pression aux dirigeants de l’aéroport de Charleroi. Alors que la fréquentation de BSCA est toujours en baisse et que 40% du personnel est en chômage temporaire, un plan stratégique pour la relance de l’entreprise est toujours attendu. Jean-Luc Crucke avait pourtant déjà tiré la sonnette d’alarme à la fin du mois d’août suite aux conséquences de la crise de la covid-19. Cet après-midi, un comité stratégique était organisé en urgence à Gosselies.

Le ministre wallon des Aéroports, Jean-Luc Crucke n’y va pas par quatre chemins : si Liège Airport s’en tire bien, selon lui, le BSCA est actuellement dans un « ouragan » et il faut y faire face au plus vite. En ce mois de septembre, la fréquentation de l’aéroport carolo a particulièrement chuté.

Malgré cette situation critique, pas question de parler de projets de licenciements pour l’instant, en tout cas tant que la mesure de chômage temporaire est d’application. Et à BSCA, on espère qu'elle pourra être prolongée en 2021.

A la fin du mois d’août (déjà), Jean-Luc Crucke rencontrait le patron de BSCA Philippe Verdonck et des membres de la direction. L’objectif était de leur faire part de l’urgence d’une prise de mesures à court et à moyen terme pour que l’entreprise dispose des liquidités nécessaires pour rester à flot. Mais du côté de la Région wallonne, on s’impatiente, le ministre n’ayant toujours reçu aucun plan stratégique à la fin de ce mois de septembre. 

Un comité stratégique convoqué en urgence ce mardi

Cette réunion du comité stratégique a été organisée cet après midi, alors qu’un coup de pression a été mis par la Région, qui a notifié les dirigeants de l’aéroport que sans plan stratégique concret, il serait impossible pour les actionnaires d’envisager une recapitalisation ou l’apport de subvention. Quoiqu’il en soit, le ministre des Aéroports wallons maintient un point à l’ordre du jour du gouvernement wallon de ce jeudi, afin de lui faire part de ses constats et des ses attentes… L’aéroport carolo semble donc clairement traverser une zone de turbulences.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept