Aller au contenu principal

Charleroi: un programme chargé pour les Fêtes de la Musique

Charleroi: un programme chargé pour les Fêtes de la Musique

Le solstice d’été sera célébré une fois de plus en musique à Charleroi.  Tout comme l’an dernier, les notes résonneront devant plusieurs services résidentiels, mais les concerts seront également de retour, en ville, pour les publics.  Même si on ne peut pas parler d’un retour complet à la normale, de belles surprises attendent les mélomanes et notamment dans le kiosque du parc Astrid !

60 concerts ou DJ sets au programme 

Avec pas moins de 60 concerts ou DJ sets sur 3 jours, c’est un horaire bien chargé qui attend les artistes du 18 au 20 juin pour la Fête de la Musique.  Un programme éclectique issu, une nouvelle fois, de la collaboration de l’ensemble des partenaires qui composent la plateforme depuis des années et qui se sont associés tant pour les propositions tout public que pour les celles devant les services résidentiels.

« L’expérience vécue l’an dernier était vraiment très émouvante. » rappelle Fabrice Laurent, le directeur de l’Eden. « Alors que nous étions encore en confinement culturel, nous avons proposé une trentaine de concerts devant les services résidentiels pour enfants, personnes âgées ou en situation de handicap. L’émotion était grande, tant pour les artistes qui n’avaient plus joué depuis des mois que pour les résident.es qui avaient été durement touché.es par la pandémie et pour nous évidemment ! C’était très fort, on s’est rendu compte que bon nombre de ces personnes n’étaient pas en capacité de se rendre à la Fête de la Musique en temps ordinaire. Et qu’il était logique que la musique vienne à eux. Il était donc hors de question de ne pas recommencer cette année ! »

Un programme varié

Privés de Fête de la Musique l’an dernier, les Carolos pourront à nouveau savourer de nombreux concerts et autres performances pendant les 3 jours de l’opération. Une fois de plus, tous les styles seront représentés. 

« La Fête de la Musique, c’est la fête de toutes les musiques. Musique du monde ou classique, jazz fusion, électro, rock garage ou acoustique, rap et Hip Hop.  Il y en aura pour tous les gouts » explique Nathalie De Lattre, programmatrice musiques actuelles en charge de la coordination de l’évènement.  Vu le contexte et afin d’éviter des rassemblements trop importants, il n’y aura pas de scènes en centre-ville ou aux abords de la Brocante des Quais.  Elle poursuit « Nous avons trouvé une nouvelle manière de collaborer.  Une partie de nos partenaires vont assurer des concerts itinérants dans les quartiers. Ça sera plutôt des propositions urbaines, elles seront portées par Indigen, La Broc et Charlykingston qui fera notamment escale au West Station Skate Park. D’autres feront des propositions plus intimistes. Ça sera le cas pour le Vecteur qui proposera notamment des cafés concerts rue de Marcinelle ou encore le collectif du Jardin du Parc dans leur jardin collectif. Pour le reste, la solidarité a joué ! À défaut de pouvoir se rassembler sur des scènes partagées, les opérateurs se sont unis en plusieurs pôles musicaux en privilégiant les espaces extérieurs. »

Aux quatre coins de la ville

Les concerts prendront effectivement place dans la cour de Composite et de la Ruche (en collaboration avec Charbon Actif) à Marcinelle, dans le patio de la Consoude à Charleroi Nord (programmation co-signée avec Djembé Mitoussa), dans les jardins du Rockerill et de l’Atelier / M. Grande nouveauté cette année, le kiosque du parc Reine Astrid résonnera tout le week-end avec une programmation signée Eden et PBA. L’Alba et les festivals de Wallonie prendront quant à eux possession de la rue Biarent devant le conservatoire. Pour clôturer le tout, quelques propositions se feront également en déambulation dans le cœur de ville et notamment devant les locaux du Carol’or pour célébrer les 2 ans de la monnaie complémentaire carolo.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept