Aller au contenu principal

Courcelles présente son budget communal 2022

Suite de notre série consacrée aux budgets communaux pour 2022. On prend aujourd’hui la direction de Courcelles, où de nombreux projets devraient se concrétiser durant les années à venir. Hall sportif, écoles, et surtout voiries : l’échevin des finances fait le point.


Courcelles débute cette nouvelle année avec un budget voté à l’unanimité, et à l’équilibre, de 45 millions d’euros. La particularité, c’est que la commune a fait le choix de prévoir des projets qui verront le jour, non pas uniquement en 2022, mais bien durant les 3 prochaines années

« Le montant de ces budgets est important, puisque nous allons investir près de 31,5 millions d’euros, dont la plus grosse partie sera dédiée à nos routes. Ensuite, on a les bâtiments communaux (écoles etc.), où l’on va investir un peu plus de 8 millions d’euros. Pour le sport, nous allons investir dans de nouvelles infrastructures : 5 millions. Et on n’oublie pas, pour finir, le patrimoine : nous avons beaucoup d’anciens bâtiments tels que l’hôtel de ville », explique Hugues Neirynck (MR), échevin des Finances à Courcelles.

La commune a donc différentes perspectives en tête, avec une attention très particulière pour de nombreuses voiries et des trottoirs qui seront remis en état. 

« Je crois que les routes, c’est très important. Au niveau du réseau routier, nous sommes propriétaires de presque 270 km de voiries. Ça fait énormément de routes à entretenir, donc nous sommes concentrés sur le renouvellement de tout ce réseau », précise l’échevin.

 

Prudence face à la crise sanitaire 

En dehors de ça, la commune compte continuer de lutter contre les incivilités grâce au plan caméras, mais aussi de construire un hall sportif et deux nouvelles écoles. Mais elle reste prudente concernant la suite de la crise sanitaire. 

« On ne sait pas vers quoi nous allons, on a donc prévu des enveloppes si nécessaires pour aider nos citoyens et nos commerçants à faire face à cette difficulté. Nous verrons, au fil du temps, s’il est nécessaire d’utiliser ces enveloppes », poursuit Hugues Neirynck.

Et pour les citoyens, pas de nouvelles taxes pour 2022.

« D’ailleurs, pour les additionnels communaux sur le revenu cadastral, nous sommes le précompte immobilier le plus bas de la région. Nous ne voulons pas augmenter, nous ne voulons pas que l’accès à la propriété devienne compliqué. La seule taxe que nous ne maîtrisons pas, c’est la taxe déchet, mais nous en discutons avec Tibi », conclut-il. 

Bref, la commune prévoit donc une année sereine et riche en projets. Et, comme on l’espère dans chaque commune, une année la moins impactée possible la crise sanitaire.
 

Apolline Putman


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

 
Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept