Aller au contenu principal

HandiVision: des vidéos interpellantes sur l’inclusion des personnes handicapées

Ce mardi 3 mai au Quai 10, l’asbl de démystification de la personne handicapée, Horizon 2000, remettait ses premiers prix Handivision. Créé pendant le confinement, il proposait aux élèves de secondaire et de Hautes Ecoles de toute la Belgique de réaliser un petit film sur la place de la personne handicapée dans la société. Et les résultats sont étonnants.

40 films étaient en compétition

La place des personnes handicapées dans notre société, c’est le thème de ce premier concours Handivision. Une initiative de l’asbl Horizon 2000. 200 étudiants du secondaire et des Hautes Ecoles ont répondu à l’appel et ont présenté 40 petits films.

« On a vu des vidéos avec des messages, mais aussi avec un engagement personnel des étudiants », explique Serge Van Brakel, le Président d’Horizon 2000.

L’inclusion est dans tous les domaines

Des étudiants de la HEH de Mons ont, par exemple, mis en avant la « Joëlette du rire », une association qui utilise cette espèce de chaise à porteurs à roulettes permettant d’inclure des personnes à mobilité réduite dans des excursions, même en montagne.

Une autre école a fait une vidéo sur l’accessibilité des gares et des bus, une autre encore sur la sexualité des personnes handicapées. Parmi de très nombreux autres thèmes.

Prix pour les Hautes Ecoles: l’intégration à l’emploi

Les gagnants de la catégorie Hautes Ecoles sont aussi de la HEH de Mons. Ils ont mis en scène la discrimination à l’emploi des personnes différentes. Avec le cas d’un autiste asperger, titulaire d’un diplôme d’ingénieur avec mention Très bien auquel on préfère un candidat aux compétences nettement moindres et à l’attitude plus que nonchalante.

« On se rend compte que le nombre de personnes en situation de handicap engagées dans les entreprises est au minima par rapport aux personnes dites ordinaires, constate Kaizo, l’un des réalisateur du film lauréat pour les Hautes Ecoles. On voulait donc mettre en évidence le fait que parfois, la différence peut repousser, et va même rajouter un handicap en plus au niveau professionnel. »

« Un monde en sourdine »: le Prix des écoles secondaires

L’autre gagnante est issue du Conservatoire Arthur Grumiaux, et elle est déficiente auditive. Dans sa vidéo très interpellante, elle témoigne de son quotidien. Grâce à une simulation de ce qu’elle entend. Mais aussi en faisant part de son ressenti.

« Je me suis dis, explique Céleste, la gagnante du prix HandiVision pour les écoles secondaires, que, pour sensibiliser les gens, c’est mieux pour moi de mettre les entendants à ma place. Si je dis simplement qu’il ne faut pas faire telle ou telle chose parce que ce n’est pas bien, les gens ne vont jamais comprendre ni retenir la leçon. Et qu’ils referont d’office les mêmes erreurs. »

« Nous ne sommes pas handicapés »

Dans sa vidéo, Céleste dit, entre autres: « Nous ne sommes pas handicapés. C’est la société qui nous handicape». Car aujourd’hui encore, parler de l’inclusion des personnes handicapées reste important.

« Aujourd’hui, en 2022, le handicap fait encore peur. Et si on veut arriver à une véritable inclusion, il faut vraiment démystifier le handicap », constate encore Serge Van Brakel, le président d’Horizon 2000.

Et Céleste d’ajouter:

« C’est une initiative qui me semble intéressante, même si je trouve que c’est vraiment dommage qu’on doive encore faire ça en 2022… »

Et tous ces films, Horizon 2000 va les ré-employer dans des animations dans les écoles pour continuer à faire passer le message que tous ces étudiants ont bien mis en images.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

 
Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept