Aller au contenu principal

"Iftarons pour eux", un appel solidaire à cuisiner pour les plus démunis (vidéo)

Depuis trois ans, le projet « Iftarons » permet à des milliers de personnes de toute confession religieuse ou philosophique de se réunir autour d’un repas. L’iftar étant ce moment précis de rupture du jeûne en période de Ramadan islamique. Chaque année, plus de bénévoles ouvrent leur maison et leur cœur à des inconnus dans toute la Belgique.

En raison du contexte exceptionnel causé par le Covid 19, et ses mesures de confinement « Iftarons » s’adapte et devient « iftarons pour eux ».  

« Nous voulons montrer que ce n’est pas fini !  explique Maxime Magnin, chef de projet de Fedactio, l'asbl qui supporte le projet. Nous avons décidé d’adapter le projet aux conditions sanitaires. Nous préparons des repas pour des personnes défavorisées ou des publics fragilisés et nous passons par différentes Asbl qui distribuent les repas »

Distribuer des repas pour créer du lien

Fedactio qui soutient cette initiative est présente dans toute la Wallonie. A Charleroi, l’initiative est menée avec les ASBL Golden Rose et Dialogue, les distributions se font via « La faim du mois » (place de la Digue) et le CPAS de Charleroi. L’ASBL carolo "La Faim du Mois" a déjà distribué 60 repas chauds et des colis alimentaires aux personnes précarisées via cette action.

Chez nous, 160 repas au total ont été distribués depuis le début du Ramadan, depuis 7 jours donc. 

«Nous voulons inviter les personnes à rejoindre ce mouvement (iftarons pour eux) pour qu’il y ait plus de solidarité. Nous remarquons qu’il y a beaucoup de personnes qui sont dans des situations fragiles et qui le seront encore plus avec les conséquences économiques de la crise sanitaire. »

Depuis le début du confinement de la population, les personnes sans-abris se retrouvent dans des situations encore plus précaires que d'ordinaire. Des milliers de bénévoles cuisinent et leur livrent des repas, dans le respect des règles d'hygiène.

« Concrètement c’est montrer qu’on n’est pas si différent et créer une société cohérente et soudée.  Et là, on voit les conséquences terribles pour les plus fragiles et donc le propos est finalement le même qu’au départ, créer de la solidarité et du lien entre les personnes. »

Le principe est simple, le cuisinier ou la cuisinière s’inscrit via un formulaire entre 8h00 et 12h00 et un livreur ou une livreuse vient chercher le panier le même jour les repas sont redistribués.

Une action faite pour durer

Cette action a toutes ses chances de perdurer après la crise par la réalité de la rue et des besoins constants, mais aussi parce que le mouvement apporte une touche personnelle essentielle. Les repas sont préparés avec amour et livrés par des citoyens. 

L’action se décline aussi sous différentes formes et c’est ainsi que des « douceurs » ont été distribuées notamment des lahmacun, börek et des baklavas de la boulangerie Güneş ainsi que des masques au personnel de la maison de repos MRS "Le Sart-Allet" située à Châtelineau et à la maison de repos Les Cerisiers à Anderlues !

Les jeunes de la Belgian Student Platform Hainaut ont livré les plats préparés par nos bénévoles à la maison de repos Raout Hicguet située à Montignies-sur-Sambre.

La maison de repos Jules Bosse située à Jumet, celle du Dr J. Hustin située à Marchienne-au-Pont, ainsi que la Résidence Sart Saint-Nicolas, à Marcinelle ont également reçus la visite des bénévoles de l’asbl.

« Nous espérons apporter un peu plus de légèreté et aider un peu plus ceux qui en ont besoin » conclut maxime Magnin.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept