Aller au contenu principal

« Cool heures quartiers »: un été chez nous pour les enfants, mais aussi une réflexion sur l’alimentation

« Cool heures quartiers », nous vous en avons déjà parlé, c’est l’opération de la Ville de Charleroi qui propose des activités tout l’été aux enfants qui ne partiront pas en vacances. De nombreuses associations carolos y participent. C’était le cas cet après-midi au château Mondron à Jumet. Mais une activité était aussi proposée aux adultes. Le PAC organise des ce cadre, des ateliers de réflexion sur es questions d’alimentation et d’avenir. Aujourd’hui, ça parlait des semences, la base de l’alimentation.

 

Des vacances pour les enfants qui ne partent pas

Le château Mondron est en vacances. Partout, des activités sont proposées aux enfants par l’ATL, le Service Accueil Temps Libre de la Ville de Charleroi. Le but: que les enfants qui ne partiront pas cet été, passent quand même de bonnes vacances. Comme un peu partout cet été à Charleroi.

« On va avoir des animations sportives, de jeux de société, des contes ou des spectacles, de la sensibilisation à la nature ou des balades sur les terrils entre autres, tout l’été, détaille Cécile Laurent, coordinatrice ATL Charleroi. »

 

Et pour les adultes, c’est l’occasion de réfléchir ensemble

Les associations participantes vont de l’Eden aux comités de quartiers, par exemple. Et des animations sont aussi proposées aux adultes. Par exemple, le PAC organise trois ateliers de sensibilisations sur l’alimentation au château Mondron et à Couillet cet été. Le premier, c’était sur les semences. Comme l’explique Charlotte Belayew, animatrice au PAC:

 

«C’est un atelier de réflexion sur les semences, donc on se pose des questions sur la légalité des semences actuellement, les enjeux politiques, économiques, sociaux et écologiques autour des semences."

 

Le premier de trois ateliers sur l’alimentation

Et les semences, c’est le début de la chaîne alimentaire, un peu l’origine de la vie. L’atelier permet l’échange de graines. Mais aussi d’apprendre quoi planter et comment. Savoir par exemple, que les tagettes plantées près des tomates évitent les pucerons. Le premier des ces trois ateliers de réflexion. Le deuxième s’intéressera à la viande et est dénmmé ’’Meat et Réalité’’, et le dernier permettra d’apprendre à faire sa pâte à tartiner soi-même.

De quoi être plus conscients des problèmes de souveraineté alimentaire, dans un cadre festif d’activités ludiques pour les enfants. Pour des vacances plus amusantes ou plus studieuses, mais près de chez soi.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept