Aller au contenu principal

Gerpinnes : Une minute de silence en hommage aux habitants sinistrés

La Belgique a observé aujourd’hui une minute de silence en hommage aux victimes des inondations. À Gerpinnes,  l’une des communes fortement touchées par la catastrophe, les membres du personnel de la maison communale se sont arrêtés et ont respecté cette minute symbolique. 

À 12h00, les sirènes des camions de pompiers retentissent devant la maison communale de Gerpinnes.  Et à 12h01, la Belgique est figée en hommage aux victimes des inondations qui ont frappé notre pays. Gerpinnes fait partie des communes sinistrées : l’émotion y est assez forte.

« On pense évidemment aux victimes. Depuis jeudi, on est à côté d’eux, on essaye de s’organiser au mieux avec le Service Travaux, on a mis des conteneurs à leur disposition, … On a fait ce qu’on devait faire. On a travaillé au mieux, on a fait des heures supplémentaires et de façon tout à fait spontanée », explique, très ému, le bourgmestre Philippe Busine. « Et on voulait aussi partager notre respect et notre hommage vis-à-vis des victimes des autres communes»

« C’est dur, on pense à tout le monde », ajoute Laurence Adam, responsable de la gestion des salles, les larmes aux yeux.

 

Gerpinnes, une commune très touchée

Routes éventrées, riverains évacués, un niveau d’eau qui a, par endroits, atteint plus d’1m50 : cette commune n’a pas été épargnée.

« Depuis jeudi, j’ai été occupé tout le temps pour tenter de tout organiser. Et hier, j’ai découvert les images à la télévision et c’est atroce », s’attriste le bourgmestre. 

Nicolas Hanoulle est agent technique en chef au Service Travaux de la commune. Il a vécu de près les inondations et explique : 

« Plusieurs villages ont été touchés, notamment le centre de Gerpinnes, Villers-Poterie, Acoz, … La circulation était complètement bloquée, mais surtout les citoyens étaient noyés»

Alors aujourd’hui, tout le personnel communal s’est réuni pour cette minute de silence. Chacun a joué un rôle important dans la gestion de ces inondations.

« On m’a demandé d’ouvrir la salle pour accueillir les sinistrés qui en avaient besoin, nous avons fait du café et tout ce qu’il fallait. Et nous avons commencé à récolter de nombreuses choses pour les sinistrés », raconte la responsable de la gestion des salles.

« Nous avons déposé des sacs pour venir en aide aux riverains, nous sommes intervenus pour déboucher et nettoyer certaines choses qui s’obstruaient à cause des gravas. Nous sommes aussi venus en aide aux habitants qui étaient bloqués à certains endroits », détaille l’agent technique en chef au Service Travaux.

 

Une entraide incroyable  

Et cette minute de silence, c’est aussi l’occasion de saluer les élans de solidarité qui envahissent la commune, mais aussi tout le pays. 

« On ne pensait pas du tout que les gens seraient solidaires comme ça : tout ce qu’on a reçu, tous les gens qui se sont proposés pour faire à manger dans les rues et autres, … », s’étonne Laurence Adam, responsable de la gestion des salles. « On remercie tous les Gerpinnois et toutes les personnes extérieures. »

« Certaines personnes ne savaient pas aider pour nettoyer, mais elles ont alors préparé des repas, etc. C’est un moment magique », témoigne Frédéric Mottet, volontaire.

Cette entraide forte met du baume au coeur. Et elle devrait se poursuivre encore bien longtemps après ce jour d’hommage. 

 

 

Gerpinnes aide ses citoyens à l’évacuation des déchets : plus d’infos ici.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept