Aller au contenu principal

Guide Gault&Millau: La chocolaterie Bressant sélectionnée

Quelques chocolatiers de la province du Hainaut ont été primés dans le guide 2020 de Gault&Millau. Parmi elles, il y a la chocolaterie Bressant de Beaumont. Elle a été créée par Alain Bressant, il y a presque 30 ans. Les pralines y sont préparées avec passion et en famille.

Cela fait presque 30 ans qu’Alain Bressant travaille le chocolat. Il a commencé par faire ses armes dans une pâtisserie à Beaumont. Pour ensuite, construire son propre atelier. Une passion qu’il partage avec sa femme, Cathy. 

« J’ai d’abord commencé par fabriquer des chocolats pour me faire plaisir, raconte Alain Bressant, artisan chocolatier. Après, petit à petit, on a commencé à les vendre. Et on a ouvert un magasin et installé un atelier. » 

Les propriétaires préparent et vendent leurs douceurs dans leur unique boutique. Une petite affaire familiale qui se retrouve aujourd’hui dans le guide Gault&Millau. Il s’agit de la troisième édition du guide des chocolatiers. 

« Nous avons eu un mail pour nous avertir qu’on était repris dans le guide, explique le chocolatier. Ça fait toujours plaisir. On essaye toujours de créer des pralines de qualité, donc c’est agréable d’être récompensé pour son travail. »

Hiboux et champignons en chocolat, hérissons en massepain. Voici quelques pralines créées spécialement pour la saison de l’automne. Cependant, Alain et Cathy proposent, tout au long de l’année, un large choix de pralines atypiques. 

« On a beaucoup de spécialités, il y a les pralines à la violette, les pralines au curry, des boules au coulis de framboises, etc. On a quand même beaucoup de pralines spéciales. Mais, on n’oublie pas les classiques, affirme Alain. »

Le cacao durable 

L’artisan travaille avec un fournisseur de cacao durable. Cette entreprise permet de diversifier les revenus des cultivateurs et produire des fèves de qualité. 

« Je travaille avec le chocolat de Belcolade, le cacao-trace. Ça veut dire que les personnes qui cultivent les fèves de cacao ont reçu une formation pour produire des fèves de qualité. Et avec cela, ils reçoivent plus d’argent car le chocolat à meilleur goût. Donc à chaque fois que je commande un kilo de chocolat, le producteur reçoit 10 centimes. »

Le bouche-à-oreille a fait la renommée de la chocolaterie. Les clients viennent de Belgique mais aussi de France, afin de goûter aux douceurs de la famille Bressant. 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept