Aller au contenu principal

Patrimoine: la Maison Spinoit, un lieu à vous rendre baba!

Nous  allons vous faire entrer dans quelques maisons remarquables de la région de Charleroi.

On ne le dit jamais assez mais notre métropole compte quelques très belles réalisations architecturales représentatives de  l’Art nouveau ou de l’art déco. Aujourd’hui nous allons nous arrêter à la Maison Spinoit boulevard Dewandre.

Ce bâtiment qui vient d’être restauré abrite outre un restaurant, la Maison de l’Architecte, une asbl qui sera prochainement inaugurée. Construite en 1937 par l’architecte Hosdain pour le docteur Spinoit cette maison servait d’habitation familiale mais aussi de polyclinique au médecin. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’on n’avait pas lésiné sur les détails. Le bâtiment a fait l'objet d'une restauration soignée.Dès l'entrée Boulevard Dewandre,  comme le fait remarquer Hubert Clausse, l'actuel propriétaire des lieux , "on est est subjugué par le hall et  l'escalier art-déco réalisés en marbre de région. La conception et les volutes de la rampe en aluminium sont aussi remarquables " Les connaisseurs s'arrêteront aussi devant l'hippocampe signé Guérin en grès de Bouffioulx.

Toilettes d'origine

Même les toilettes ont conservés les carrelages d'origine. Si l'on poursuit au rez-de -chaussée on débouche sur la partie professionnelle une polyclinique où travaillaient un moment jusqu'à 40 personnes. "La décoration bien conservée est toujours art-déco mais plus fonctionnelle répondant à une architecture médicale".

Au premier étage en facade du boulevard , dans ce qui est devenu aujourd’hui un restaurant se trouvaient les pièces de réception. Comme le note Hubert Clause, tant les volumes de la pièce que le soin apporté au parquet ou à la décoration de la cheminée dénotent de l'importance accordée à cette. 

Chauffe Marcel

Pour Hubert Clausse, pas question de renoncer à l’authenticité du lieu. Ainsi ce ce tableau n’a pas changé de place.  Quant au parquet, il est d’origine tout comme ces châssis qui ont été soigneusement restaurés. Même les appliques sont signées Jules Wabbes. Et puis, il y a des détails cocasses comme un radiateur servant aussi dans sa partie supérieure de chauffe-serviette ou chauffe-assiettes. 

Architecte, Hubert Clausse était sans doute prédisposé de par sa profession a tomber amoureux du lieux. Pour lui, il a découvert la maison, dit-il carrément "dans son jus" une préservation qui lui a donné envie de faire revivre ce lieu exceptionnel. 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept