Aller au contenu principal

Pollution aux PCB à Courcelles: voici les mesures de précautions 

Pollution aux PCB à Courcelles: voici les mesures de précautions 

En février dernier, la commune de Courcelles devait faire face à des tensions suite à l’annonce de pollution aux PCB sur son territoire. Ce vendredi 18 septembre, le Service Public de Wallonie et le bureau d’études ECO-IMPACT ont présenté les résultats complémentaires de leur étude environnementale menée autour du site concerné: une entreprise spécialisée dans le broyage de déchets métalliques. 

Voici ce qu’il en ressort: 

• Les analyses ont montré les effets additionnés de deux réalités bien distinctes : une pollution historique dont la localisation est disparate dans l’espace et un rejet de poussières plus récentes, localisées autour du broyeur et montrant une présence de PCB.
• Le niveau de risque de la population est semblable à celui qui avait été estimé en février dernier, à savoir : sans danger immédiat pour la santé comme ce serait le cas pour un accident industriel mais nécessitant de prendre des mesures de précaution en cas d’exposition chronique
• En ce qui concerne la chaîne alimentaire commerciale, toutefois, les analyses menées par l’AFSCA sur du fourrage, du lait, du beurre produits localement ne montrent aucun dépassement de normes.

Les recommandations à la population ont été affinées en fonction de ces résultats et sont disponibles ici 

Les recommandations: 

Parmi les mesures les plus importantes, il est recommandé :

• de ne pas consommer d’œufs produits dans un rayon d’un kilomètre et demi autour du broyeur ;
• de se laver fréquemment les mains en redoublant de vigilance pour les enfants de 0 à 2 ans.
• de veiller à éliminer un maximum de poussières des habitations.

Les résultats seront aussi présentés ce samedi aux citoyens les 20 et 21 juin dernier à la mesure des polluants dans des végétaux et des œufs produits localement.

Pour rappel : Ces analyses font suite au rapport émanant du cabinet de la ministre Céline Tellier selon lequel six entreprises de broyage situées en Wallonie répandraient des substances toxiques de type dioxines (PCB). 

La Ministre Tellier rappelle : « Notre objectif est avant tout de protéger les citoyens, en les informant avec les autorités communales, de manière transparente, sur le risque et la manière de le limiter par des gestes simples. En parallèle, les entreprises qui broient des déchets métalliques devront s’adapter aux nouvelles normes pour limiter les émissions polluantes à la source. J’espère que la Wallonie pourra servir d’exemple européen en la matière. »

La Commune de Courcelles rappelle : « La santé de nos citoyens est un enjeu majeur, nous nous devons de prendre des mesures de précautions et restons attentifs et proactifs face à la situation du Quartier de la Motte »

 

Revoir notre sujet du 17 février 2020: Dioxines et PCB dans le sol et le ciel de Courcelles

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept