Pont-à-Celles : Un atelier culinaire pour personnes atteintes d'autisme cherche financements

par

A Pont-à-Celles, il existe une épicerie pas comme les autres, où l’on fabrique des soupes, des sauces, des pâtes, des confitures. Dans le petit atelier, 9 personnes porteuses de handicap, pour la plupart d’autisme, s’affairent chaque jour aux préparations. Cet endroit s’appelle la table carrée.

Lorsqu’on entre dans la cuisine de "la table carrée", il flotte comme un doux parfum de bonne humeur. Nicolas et Valériane, l’éducatrice, préparent des champignons tandis que Gaulthier se prépare. Ils sont au travail depuis une ou deux heures déjà, il faut dire qu’ils ont 6 kilos de légumes à découper.
« Moi, j'arrive à 8 h et demie, j'installe le travail, je regarde un peu ce que nous allons mettre en place la journée. Donc, généralement, on fait deux, voire trois recettes en fonction de notre temps. Et puis les bénéficiaires arrivent à 9 h et là, ils se changent et puis après on s'y met directement »
 
Créé en septembre 2021, ce centre de jour qui offre des activités culinaires aux personnes handicapées, est le fruit de Brigitte Duquesne, co-fondatrice de "la table carrée".
« J'ai eu cette idée un peu folle de créer cet atelier. C'est un projet très récent. Nous avons la chance d'avoir neuf bénéficiaires et également treize bénévoles. »
 
Brigitte nous explique que son atelier fait aussi le pont entre les ateliers protégés et les institutions. Il accueille des personnes qui sont trop douées pour rester en institution, mais pas assez pour travailler de manière plus soutenue en atelier protégé.
 
Nicolas et Gaulthier, sont aux fourneaux aujourd’hui et tandis que Nicolas nous décrit sa recette, Gaulthier nous explique avec beaucoup de fierté comment il est arrivé à "la table carrée".
« C'est maman qui venait ici. Au début, je faisais le mardi, mercredi, jeudi, je venais cuisiner ici et maintenant, c'est mardi, mercredi et je fais le commerce le jeudi. »
 
Pour Valériane, l’éducatrice spécialisée, il ne fait aucun doute que cet endroit leur fait du bien. Outre la cuisine, ils ont aussi l’occasion de s’occuper de quelques animaux, deux ânes et un cheval et de se divertir avec deux chiens. L’après-midi, ils travaillent généralement dehors pour préparer le potager pour l’été.

Un atelier en phase de reconnaissance

 
Le petit atelier et son épicerie attenante, ont vécu tant bien que mal depuis deux ans, grâce à l’aide de Cap 48, grâce aux ventes et à quelques dons, mais aujourd’hui, le centre a besoin d’une vraie source de financement récurrente, car les caisses sont presque vides.
 
En effet, si "la table carrée" peut compter sur de nombreux bénévoles, elle doit quand même payer l’éducatrice et couvrir divers frais. Alors Brigitte nous explique qu’elle s’est engagée sur le parcours du combattant.
 
« Le dossier vient d'être envoyé par recommandé samedi. Vous voyez, c'est un scoop ! C'est tout nouveau. Nous avons quand même fait une demande de subsides facultatifs. Mais pour cela, il faut que le dossier soit rentré à l’AVIQ. Et donc maintenant, je ne sais pas très bien comment ça va se passer. La demande est partie pour pouvoir avoir un an de salaire pour l’éducatrice, à partir de fin août. On espère tenir jusque-là. En automne, on espère que les subsides facultatifs nous seront accordés. Sinon, nous serons obligés de fermer. »
 
Mais avant cela d’autres pistes sont envisageables et envisagées par la petite ASBL. 
"La table carrée" s’inscrit aussi dans la ligne politique de la Wallonie qui travaille depuis plus d’un an sur un "plan santé autisme" dans lequel il est notamment prévu de financer des petites structures d’accueil comme celle-ci. 
 


Sur le même sujet

Recommandations

Image
L'hypertension artérielle touche 1 adulte sur 4 en Belgique

L'hypertension artérielle touche 1 adulte sur 4 en Belgique

Ce vendredi 17 mai est marqué par la Journée mondiale de l’hypertension artérielle. Le but de cette journée: attirer l’attention du public sur l’importance de prendre sa tentation, la gravité en cas de tension trop élevée et les complications qu’elle peut entrainer.
Image
Déménagement de l'hôpital de Viviers : on a visité pour vous !

Déménagement de l'hôpital de Viviers : on a visité pour vous !

Si vous empruntez la route de la Basse-Sambre ou le R3 à hauteur de Gilly, vous n'avez certainement pas pu manquer le nouveau bâtiment hospitalier des Viviers, qui approche de sa phase finale de construction. En effet, le déménagement vers ce nouvel établissement commencera dès demain, marquant ainsi le début d'une transition majeure pour le Grand Hôpital de Charleroi.
Image
Une nouvelle identité graphique et un nouveau site web pour le Grand Hôpital de Charleroi

Une nouvelle identité graphique et un nouveau site web pour le Grand Hôpital de Charleroi

Vous l’aurez certainement remarqué, il y a quelques semaines, le Grand Hôpital de Charleroi (anciennement connu sour l’acronyme GHdC) s’est doté d’une nouvelle identité graphique. Une transition directement liée au vaste déménagement prévu pour fin 2024 sur le site des Viviers.
Image
1733 : le numéro unique pour consulter un médecin de garde

1733 : le numéro unique pour consulter un médecin de garde

Pour rappel, si vous avez un problème médical et votre médecin généraliste n'est pas disponible, vous pouvez désormais former le 1733. Une mesure qui se globalise depuis le 22 avril 2024.
Image
Don de sang : des goodies pour remercier/attirer les donneurs

Don de sang : des goodies pour remercier/attirer les donneurs

Les réserves de sang et plasma ne sont jamais suffisantes, et les donneurs jamais assez nombreux. Pour remercier ses héros et en attirer d’autres, l’ASBL Transfusion du Sang de Charleroi a décidé d’innover : dès maintenant, vous recevrez de petits cadeaux si vous donnez régulièrement.
Image
"Les Amis des Aveugles et Malvoyants" recherche des familles d'accueil pour Chiens Guides

"Les Amis des Aveugles et Malvoyants" recherche des familles d'accueil pour Chiens Guides

Implantés en Belgique depuis 139 ans, les Amis des Aveugles c'est aussi 2 Centres de Formation pour futurs Chiens Guides. Et ils ont besoin de vous comme famille d'accueil !
Image
Selon une étude, l'inclusion des personnes handicapées dans le monde professionnel est "insuffisante"

Selon une étude, l'inclusion des personnes handicapées dans le monde professionnel est "insuffisante"

L'inclusion des personnes en situation de handicap dans le milieu professionnel est insuffisante, ressort-il mardi d'une étude réalisée à l'initiative de la Fondation Roi Baudouin.
Image
Du changement pour les cartes d’invalidité et le stationnement des personnes en situation de handicap

Du changement pour les cartes d’invalidité et le stationnement des personnes en situation de handicap

Le Parlement européen a donné son feu vert mercredi, à la quasi-unanimité, à la carte européenne d'invalidité et à la carte européenne de stationnement pour les personnes en situation de handicap.
Image
Broyeurs à métaux : Les bourgmestres de Jurbise et Courcelles vent debout contre Céline Tellier

Broyeurs à métaux : Les bourgmestres de Jurbise et Courcelles vent debout contre Céline Tellier

"Une ministre qui n'agit que dos au mur", "un flop total",... Jacqueline Galant et Caroline Taquin, les bourgmestres libérales de Jurbise et de Courcelles, ont vivement exprimé la ministre wallonne de l'Environnement Céline Tellier.
Image
133 communes labellisées "commune sportive" en Fédération Wallonie-Bruxelles

133 communes labellisées "commune sportive" en Fédération Wallonie-Bruxelles

En 2024, 53 communes ont obtenu, certaines pour la première fois, une ou plusieurs étoiles dans le cadre de l'opération "Label Adeps commune sportive"
Image
Un nouveau salon pour les vins wallons à Gerpinnes

Un nouveau salon pour les vins wallons à Gerpinnes

Le château d'Acoz, à Gerpinnes, servira de décor à un salon des Bulles et Vins Wallons, qui rassemblera une vingtaine de vignerons du sud du pays au cours du week-end des 13 et 14 avril.
Image
L'asbl Le Corto peut poursuivre provisoirement ses activités, selon le tribunal du Travail

L'asbl Le Corto peut poursuivre provisoirement ses activités, selon le tribunal du Travail

L’asbl Le Corto a remporté une petite victoire contre l’AViQ. Le 5 avril, le tribunal du Travail du Hainaut a en effet jugé insuffisant le délai de trois mois de préavis laissé à l’institution pour mettre fin à son activité.
Image

Grippe aviaire: fin du confinement obligatoire pour les volailles et oiseaux le 6 avril

La situation sanitaire concernant la grippe aviaire a évolué favorablement au cours des derniers mois, note l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire dans un communiqué ce vendredi.
Image

Tentative de suicide: les assurances devront couvrir les frais d'hôpitaux

La commission de l'Economie de la Chambre a approuvé mercredi une proposition de loi qui permettra à une personne admise à l'hôpital après une tentative de suicide de récupérer les frais qui s'y rapportent auprès de son assurance.
Image

Dès le 1er avril, n’oubliez pas votre carte d’identité pour aller à l'hôpital

À partir du 1er avril 2024, il sera obligatoire de présenter votre carte d'identité lors de vos passages à l'hôpital, pour obtenir l'intervention de la mutuelle sur le coût de vos soins.