Couillet: un policier décède dans une course poursuite

par

Cette nuit à Couillet, un policier de la zone Germinalt a perdu la vie dans l'exercice de ses fonctions. A la suite d'une course-poursuite, un combi de police a terminé sa course dans la façade d'une habitation à la rue de Gilly, ne laissant aucune chance au passager. L'autre policier qui était le conducteur, est quant à lui blessé. Un information judiciaire a été ouverte.

C’est aux alentours de 2 heures du matin, lors d’une patrouille, qu’une équipe de la zone de police Germinalt a pris en chasse un véhicule roulant à vive allure et tout feu éteint, au rond-point "ma campagne", en direction de Charleroi.

" Arrivé au rond-point de Couillet, le foyard a pris la direction de Charleroi, indique Sandrine Vairon, procureure du Roi de division de Charleroi. Il s’est ensuite engagé à vive allure dans la rue de Gilly, le véhicule de police toujours à sa poursuite, aurait perdu le contrôle du véhicule et se serait encastré dans une habitation. À partir du moment où le véhicule de la zone de Police de Germinalt est arrivé sur le territoire de la zone de Charleroi, les renforts ont été demandés. D’ailleurs,  à la suite de l’accident, les patrouilles de Charleroi sont rapidement arrivées sur les lieux. "

Selon les riverains, la rue de Gilly est fort fréquentée et jugée dangereuse, de nombreux accidents ont lieu.
À la suite de cet accident, le conducteur est blessé et hospitalisé, il souffre d’une fracture à la jambe et différentes contusions, au niveau du visage. En ce qui concerne le policier se trouvant sur le siège passager, il est malheureusement décédé sur le coup. Âgé de 34 ans, Benjamin Leduc était policier de la Zone de police Germilat depuis plus de 10 ans, il était père de 3 enfants et devait se marier dans 2 semaines. 
Originaire d’Ham-Sur-Heure, l’homme était très apprécié, depuis cette annonce, les hommages s’enchaînent sur les réseaux sociaux.

" Un homme si gentil, plein d’humour et tout simplement bon ", peut-on lire, sur les réseaux sociaux.

"Cet évènement nous rappelle les risques qu'encourent au quotidien chaque collègue afin de préserver notre état de droit ", indique le chef de corps de la Zone de Police Aiseau-Presles/ Châtelet / Farciennes.

La police fédérale a également réagi, " Les membres de la Police fédérale adressent tout leur soutien aux collègues de la zone de police Germinalt. Nos pensées vont à notre collègue décédé, à notre collègue blessé ainsi qu'à leurs proches."

"Cette nuit , dans la région de Charleroi, un brutal accident a ôté la vie à l'un de nos policiers. Il était en mission, une mission risquée sur les routes à la poursuite d'un fuyard. Son drame nous rappelle combien le métier de policier est difficile, stressant et bien souvent dangereux. Je tiens à rendre hommage à cet homme qui vouait son existence à la sécurité des citoyens, ainsi qu'à l'ensemble de ses collègues qui nuit et jour nous protègent contre les délinquants et criminels. Notre soutien doit être sans faille", a communiqué Paul Magnette, Bourgmestre de Charleroi.

Les bureaux de Police d’Ham-sur-Heure-Nalinnes qui couvre la zone de police Germinalt sont sous le choc, suite à la perte de leur collègue. Les bureaux sont d’ailleurs exceptionnellement fermés.  
Le chef de corps, Alain Bal était, dans l’incapacité de nous répondre.  
En ce qui concerne le ou les fuyards, ils ont continué la course. Aucune information n’est donnée que ce soit sur leur identité ou l’identité du véhicule. Le ou les suspects sont désormais activement recherchés.  

"Une enquête a été ouverte, ainsi qu’une information pour chef d’entrave méchante à la circulation, précise la procureure du Roi de division de Charleroi. Des devoirs d’enquêtes vont être menés dans le but d’identifier le véhicule et le conducteur de ce dernier." 

Il semblerait qu’aucun contact n’ait été établi entre le combi de police et le véhicule en fuite. La mort du policier est un accident de la route. 
C’est une épreuve difficile pour la police du Pays qui est à nouveau en deuil ce vendredi, 3 semaines, seulement, après la perte d’un agent des forces spéciales, lors d’une fusillade à Lodelinsart. 


Sur le même sujet

Recommandations

Image
Un homme condamné à 5 ans de prison pour des viols de sa nièce

Un homme condamné à 5 ans de prison pour des viols de sa nièce

Le tribunal correctionnel de Charleroi a condamné mercredi à cinq ans de prison avec un sursis probatoire d'une durée de trois ans un homme qui avait violé à plusieurs reprises sa nièce. Il avait également porté atteinte à l'intégrité sexuelle de la fillette, âgée de six ans au moment des violences.
Image
Gilone Tordoir, nouvelle présidente du tribunal de première instance du Hainaut

Gilone Tordoir, nouvelle présidente du tribunal de première instance du Hainaut

Gilone Tordoir a prêté serment, ce mercredi matin, devant le premier président de la cour d'appel du Hainaut en tant que nouvelle présidente du tribunal de première instance du Hainaut. Elle remplace Monique Lévêque.
Image
Deux ans de prison et disqualification d'une tentative de meurtre en coups et blessures

Deux ans de prison et disqualification d'une tentative de meurtre en coups et blessures

Le tribunal correctionnel de Charleroi a condamné par défaut lundi un homme poursuivi pour une tentative de meurtre à deux ans de prison. La justice a également disqualifié les faits en coups et blessures. Le ministère public avait requis la peine de prison prononcée contre le prévenu.
Image
Élections : et toi, auras-tu un Vert dans ton salon ?

Élections : et toi, auras-tu un Vert dans ton salon ?

À l’approche des élections, les conférences, débats et autres événements politiques se multiplient un peu partout. Chez Écolo, le parti a décidé de changer la tradition et de briser la barrière qu’il peut exister entre la politique et les citoyens.
Image
Changement 1er mai : fin du délai de 15 minutes avant le test d'alcoolémie

Changement 1er mai : fin du délai de 15 minutes avant le test d'alcoolémie

Rappel : depuis ce 1er mai, les automobilistes n’ont plus la possibilité de demander un délai d'attente de 15 minutes avant le test d'haleine lors d'un contrôle d'alcoolémie. Les contrôles sont maintenant immédiats dans tous les cas.
Image
Charleroi : découvrez la liste des radars pour le mois de Mai 2024

Charleroi : découvrez la liste des radars pour le mois de Mai 2024

La zone de police de Charleroi a publié la liste des contrôles radars et lidars qui auront lieu durant le mois de Mai 2024. Malgré cette liste, la police tient à rappeler qu'elle ne publie pas l'entièreté des contrôles radars.
Image
Attention à ces arnaques via sms concernant votre carte de banque

Attention à ces arnaques via sms concernant votre carte de banque

Febelfin a récemment reçu plusieurs signalements de SMS envoyés au nom de Febelfin demandant d'appeler Card Stop. Il s'agit de SMS frauduleux envoyés par des escrocs.
Image
Avis de recherche: avez-vous vu Julien Bourgeois ?

Avis de recherche: avez-vous vu Julien Bourgeois ?

A la requête du parquet de Charleroi, la police nous a demandé de diffuser l’avis suivant. Elle concerne une personne disparue à Sivry-Rance. Merci de partager.
Image
Assises du Hainaut : Benoît Corman et Assumpta Nsimyumuremyi condamnés respectivement à 25 et 13 ans de prison

Assises du Hainaut : Benoît Corman et Assumpta Nsimyumuremyi condamnés respectivement à 25 et 13 ans de prison

La cour d'assises du Hainaut a prononcé, jeudi, une peine de 25 ans de réclusion criminelle à l'encontre Benoît Corman et une peine de 13 ans de prison contre Assumpta Nsimyumuremy.
Image
Assises du Hainaut : Benoît Corman et Assumpta Nsimyumuremyi condamnés respectivement à 25 et 13 ans de prison

Assises du Hainaut : De 15 à 25 ans de prison requis à l'encontre des meurtriers de Maria Isabel Alarcia Sanz

Le ministère public a requis jeudi, devant la cours d'assises de Hainaut, entre 15 et 25 ans de prison à l'encontre de Benoît Corman et Assumpta Nsimyumuremyi. Le couple a été reconnu coupable du meurtre de Maria Isabel Alarcia Sanz, commis à Gosselies en 2021.
Image
Assises Hainaut : Corman et Nsimyumuremyi déclarés coupables du meurtre de Maria Isabel Alarcia Sanz

Assises Hainaut : Corman et Nsimyumuremyi déclarés coupables du meurtre de Maria Isabel Alarcia Sanz

La cour d'assises du Hainaut a prononcé, mercredi, la culpabilité de Benoît Corman et d'Assumpta Nsimyumuremyi pour le meurtre de Maria Isabel Alarcia Sanz, commis le 9 juillet 2021 à la rue des Roseaux à Gosselies.
Image
Assises du Hainaut : Les avocats d'Assumpta Nsimyumuremyi ont plaidé son acquittement

Assises du Hainaut : Les avocats d'Assumpta Nsimyumuremyi ont plaidé son acquittement

Les avocats d'Assumpta Nsimyumuremyi ont plaidé l'acquittement de leur cliente mercredi, devant la cour d'assises de Hainaut. La femme de 41 ans est accusée, avec son compagnon Benoît Corman, du meurtre de Maria Isabel Alarcia Sanz.
Image
Assises Hainaut : Corman et Nsimyumuremyi déclarés coupables du meurtre de Maria Isabel Alarcia Sanz

Assises du Hainaut : Les accusés ont bel et bien tué Maria Isabel Alarcia Sanz, selon les parties civiles

Benoît Corman et Assumpta Nsimyumuremyi sont tous les deux coupables du meurtre de Maria Isabel Alarcia Sanz à Gosselies, ont soutenu mercredi les parties civiles devant la cour d'assises de Hainaut.
Image
Assises du Hainaut : Pour le parquet, Benoît Corman et Assumpta Nsimyumuremyi sont coupables de meurtre

Assises du Hainaut : Pour le parquet, Benoît Corman et Assumpta Nsimyumuremyi sont coupables de meurtre

Le parquet a requis, mercredi devant la cour d'assises de Hainaut, la culpabilité de Benoît Corman (53 ans) et d'Assumpta Nsimyumuremyi (41 ans) pour le meurtre de Maria Isabel Alarcia Sanz, commis à Gosselies en 2021.
Image
Assises du Hainaut : Benoît Corman et Assumpta Nsimyumuremyi condamnés respectivement à 25 et 13 ans de prison

La culpabilité des meurtriers présumés de Maria Isabel Alarcia Sanz débattue ce mercredi

Le procès de Benoît Corman et d'Assumpta Nsimyumuremyi s'est poursuivi mardi devant la cour d'assises du Hainaut à Mons. Le Carolorégien et la Belge d'origine rwandaise sont accusés du meurtre de Maria Isabel Alarcia Sanz, commis le 9 juillet 2021 à la rue des Roseaux à Gosselies.