Courcelles : La commune et le CPAS renforcent l’accessibilité des soins vétérinaires

par
|

Suite à un appel à projets lancé par la Région wallonne, la commune et le CPAS de Courcelles recevront un montant de 15 000 euros afin de renforcer l’accessibilité des soins vétérinaires. Les deux administrations lanceront prochainement un projet-pilote visant à financer un vétérinaire communal social.

La Commune et le CPAS de Courcelles vont pouvoir renforcer l’accessibilité des soins vétérinaires. Dans un communiqué, la commune indique que l’objectif de ce projet est d’aider les personnes plus fragilisées pour qu’elles fassent ausculter et soigner leurs animaux de compagnie. 

« Tous les animaux ont le droit à des soins même si leurs propriétaires rencontrent des difficultés financières. C’est pour cette raison que nous nous réjouissons de pouvoir offrir prochainement des soins à ces animaux », se réjouit Hugues Neirynck, échevin du Bien-être animal.

Il y a quelques années, un autre projet avait déjà vu le jour au sein de la commune. Il consiste en la donation de nourriture aux familles fragilisées, en collaboration avec l’ASBL Sans Maître. Et en 2017, la commune avait mis en place le projet « consultation vétérinaire sociale » et ce, à la suite d’une demande d’un vétérinaire de l’entité.

 

Un projet pour le bien-être des animaux

Ce nouveau projet est un pas de plus vers le bien-être de tous les animaux. Des visites plus fréquentes et plus systématiques chez un vétérinaire permettront de détecter si l’animal a des soucis de santé assez rapidement et de limiter des frais supplémentaires si la maladie est détectée dès le départ. Mais ça permettra aussi aux animaux d’être plus sereins, et d’éviter l’abandon ou l’euthanasie précoce. Pour mettre en place cet accès aux visites, les deux administrations lanceront prochainement un projet-pilote visant à financer un vétérinaire communal social.

« Posséder des animaux de compagnie nous procure une joie, un bienfait sur notre santé tant physique que mentale, cela n’est plus à prouver scientifiquement. Mais malheureusement, il arrive que nos petits compagnons à 4 pattes rencontrent des problèmes de santé et cela a un coût ! Cet appel à projet permettra de poursuivre ce que nous avions mis en place à Courcelles et permettra également d’aider les citoyens les plus fragilisés dans les frais vétérinaires », explique Caroline Taquin, bourgmestre de Courcelles.

« De plus en plus, le CPAS de Courcelles doit intervenir dans les frais de soins vétérinaires de nos amis à 4 pattes. Ces dépenses imprévues peuvent lourdement peser sur un budget mensuel, encore plus quand celui-ci est calculé au centime près. Le projet du vétérinaire social est un levier pour répondre à cette problématique et une belle collaboration avec la commune », conclut Aurore Goossens, présidente du CPAS

Selon la commune, une aide pourra également être apportée lorsque leur animal a besoin d’une intervention d’urgence ou grave

D’autres communes de la région vont également lancé un projet-pilote pour faciliter l’accès et le soin aux animaux des publics fragilisés.

 


Sur le même sujet

Recommandations

Image
Pense-Bêtes - 12/04/2024

Pense-Bêtes - 12/04/2024

Magazine consacré aux animaux et au bien-être animal. Séquence invités : Equicoaching près de Ath et Tortues de Floride à Waulsort
Image

Thuin : Un pas de plus vers le bien-être animal

Cela fait quelques années maintenant que la ville de Thuin a décidé de s'investir dans la cause animale avec la création d'un conseil consultatif du bien-être animal. De ce conseil, sont sorties toute une série de mesures, la dernière en date l'abonnement de la ville à l'application "Animal search".
Image

Grippe aviaire: fin du confinement obligatoire pour les volailles et oiseaux le 6 avril

La situation sanitaire concernant la grippe aviaire a évolué favorablement au cours des derniers mois, note l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire dans un communiqué ce vendredi.
Image
Pense-Bêtes - Le castor à la trace (2ème partie)

Pense-Bêtes - Le castor à la trace (2ème partie)

Magazine consacré aux animaux et au bien-être animal. Le castor à la trace (2/2) Depuis quelques années, le castor européen fait son retour en Wallonie. Animal discret et nocturne, il est peu connu du public et on lui prête des comportements dangereux : il coupe les arbres et provoque des inondations ! Au contraire, le castor est à bien y regarder un allié providentiel pour la gestion naturelle des zones humides.
Image
Le Bar à Kitty: un nouveau bar à chats original à Charleroi ?

Le Bar à Kitty: un nouveau bar à chats original à Charleroi ?

Le commerce n'est pas en forme actuellement à Charleroi. Mais parfois, des idées lumineuses font sortir de chouettes projets. C'est notamment le cas de ce projet de bar à chats assez original.
Image
Thuin : La ville s'investit dans le bien-être animal

Thuin : La ville s'investit dans le bien-être animal

Dans le cadre des actions menées par la Ville de Thuin en faveur du Bien-être animal, le Collège Communal et le Conseil Consultatif du Bien-être animal convient les Thudiniens qui le souhaitent à assister à la présentation de l'application "Animal Search", le 11 avril prochain.
Image
Pense-Bêtes - Le castor à la trace (1ère partie)

Pense-Bêtes - Le castor à la trace (1ère partie)

Magazine consacré aux animaux et au bien-être animal. Depuis quelques années, le castor européen fait son retour en Wallonie. Animal discret et nocturne, il est peu connu du public et on lui prête des comportements dangereux : il coupe les arbres et provoque des inondations ! Au contraire, le castor est à bien y regarder un allié providentiel pour la gestion naturelle des zones humides.
Image
Pense-Bêtes - L'auteure Marie-Claire Cardinal chez VICA

Pense-Bêtes - L'auteure Marie-Claire Cardinal chez VICA

Magazine consacré aux animaux et au bien-être animal. De quoi parlent deux amoureux des pigeons quand ils se rencontrent... de pigeons, pardi ! Marie-Claire Cardinal, auteur et journaliste et Franck Lorigiola, fondateur et président du Refuge -Au Bonheur de Vica- échangent devant notre caméra des informations étonnantes sur les pigeons, tous les pigeons, qu'ils soient des villes ou bien des athlètes de courses mythiques.
Image
Pense-Bêtes - Portrait du Bobtail des Kouriles

Pense-Bêtes - Portrait du Kurilian Bobtail des Kouriles

Image
Thuin : La ville s'investit dans le bien-être animal

La Wallonie veut mieux encadrer la reproduction des chiens et des chats

Le gouvernement wallon a approuvé en première lecture, jeudi, un projet d'arrêté qui vise à mieux encadrer la reproduction des chats et des chiens en instaurant des mesures préventives pour éviter les sélections génétiques extrêmes.
Image

Le centre de soins de la faune sauvage a accueilli près de 3.100 pensionnaires en 2023

Pour la première fois depuis des années, le nombre de prises en charge a diminué de manière significative au centre de soins pour la faune sauvage, indique mardi la Ligue royale belge pour la protection des oiseaux (LRBPO). Quelque 3.084 animaux ont ainsi été accueillis en 2023 contre 3.459 en 2022, ce qui équivaut à une baisse de 10%.
Image
Pense-Bêtes - Toutourisme  (tourisme canin) à Charleroi

Pense-Bêtes - Toutourisme  (tourisme canin) à Charleroi

Magazine consacré aux animaux et au bien-être animal. Le Toutourisme — tourisme canin — à Charleroi La Maison du Tourisme de Charleroi propose une liste d'opérateurs touristiques qui acceptent les chiens dans les établissements qu'ils dirigent ou lors des activités qu'ils organisent. Si votre chien vous accompagne partout, cette séquence est pour vous !
Image
Pense-Bêtes - Courir avec son chien

Pense-Bêtes - Courir avec son chien

Magazine consacré aux animaux et au bien-être animal.
Image

Des poules à adopter près de Philippeville

L'asbl S.E.A. se rend dans les élevages industriels de Flandre et de Wallonie pour y récupérer des poules dites "réformées" et ainsi leur éviter l'abattoir. Un appel est donc lancé aux adoptants qui voudraient leur offrir une belle fin de vie. Il est parfois possible de se rendre à l'élevage pour adopter des poules réformées.
Image
Pense-Bêtes - Les invités de Pense-Bêtes

Pense-Bêtes - Les invités de Pense-Bêtes

Magazine consacré aux animaux et au bien-être animal. Ce vendredi, Pense-Bêtes a sélectionné 2 reportages surprenants, l'un vient de Védia et nous apprend que les attaques sur troupeau dans les Hautes-Fagnes sont plus souvent le fait de chiens que de loups. L'autre reportage nous apprend que les piscines publiques doivent être vidées une fois l'an. A Colfontaine, on a saisi cette occasion pour organiser des baignades chiens et maîtres... Un succès qui a largement dépassé les frontières de la commune !