Les loyers grimpent partout en Belgique

par

Le prix moyen des loyers a augmenté en 2023 tant en Wallonie qu'en Flandre, et atteint un niveau record à Bruxelles. C'est ce qui ressort du baromètre annuel de Federia, la Fédération des agents immobiliers francophones de Belgique. Dans la capitale, il faut désormais dépenser en moyenne 800 euros par mois pour louer un studio, soit quasiment autant qu'une maison mitoyenne de deux façades en Wallonie.

Cette explosion des prix est principalement due à la hausse des taux d'intérêt et un marché immobilier particulièrement tendu. "Bon nombre de ménages ont dû mettre de côté leur projet d'acquisition pour se (re)tourner vers la location, augmentant ainsi la demande", commente Charlotte De Thaye, directrice générale de Federia. Elle pointe par ailleurs "des mesures politiques contraignantes et contre-productives" de la part du gouvernement bruxellois, appelé à "augmenter l'offre de logements abordables".
Cette inflation est visible en Flandre (+6,4%), alors que la hausse enregistrée en Wallonie (+4,3%) se veut moins importante qu'en 2022 (+4,6%). Cela s'explique par un fort déséquilibre entre l'offre et la demande, la hausse des taux d'intérêt et des mesures politiques et fiscales qui "pèsent sur le climat d'investissement en Wallonie", selon Charlotte De Thaye.
Le loyer moyen pour tout type de logement a grimpé à 1.084 euros en province du Brabant wallon, la plus chère du sud du pays, alors qu'il fallait débourser entre 741 et 776 euros en moyenne par mois dans les autres provinces wallonnes.
Federia précise que la province de Luxembourg propose toujours des maisons individuelles avec un loyer moyen de 1.000 euros, alors que celui-ci atteint presque 1.500 euros dans le Brabant wallon. Dans le Hainaut, le prix moyen de location d'un appartement est resté sous la barre de 700 euros et celui d'une maison mitoyenne n'a pas dépassé les 800 euros, un cas unique en Belgique.

Mais c'est à Bruxelles que ça empire. En effet, la hausse des loyers à Bruxelles a atteint 8,6% en 2023, après une augmentation déjà significative de 3,9% l'année précédente. Cela représente en un an près de 100 euros de plus par mois, précise Federia. Le loyer moyen des studios a pour la première fois heurté la barre des 800 euros dans la capitale! Il fallait débourser plus de 1.200 euros mensuels en moyenne pour un appartement et plus de 1.860 euros pour une maison mitoyenne.
La commune de Woluwe-Saint-Pierre reste la plus chère de la Région bruxelloise concernant le loyer moyen d'un appartement, pointé à 1.413 euros en 2023. Ce prix mensuel descend à un peu plus de 900 euros dans la localité bruxelloise de Laeken ou la commune de Jette.
Le baromètre a été réalisé grâce aux données collectées sur près de 80.000 baux, en collaboration avec la fédération flamande de courtage CIB et l'entreprise de services de courtage immobilier Korfine.


Sur le même sujet

Recommandations

Image
133 communes labellisées "commune sportive" en Fédération Wallonie-Bruxelles

133 communes labellisées "commune sportive" en Fédération Wallonie-Bruxelles

En 2024, 53 communes ont obtenu, certaines pour la première fois, une ou plusieurs étoiles dans le cadre de l'opération "Label Adeps commune sportive"
Image
Thibaut Dispa, nouveau directeur de l’asbl des Lacs de l’Eau d’Heure

Thibaut Dispa, nouveau directeur de l’asbl des Lacs de l’Eau d’Heure

Les Lacs de l'Eau d'Heure ont annoncé via communiqué, entamer un nouveau chapitre avec la nomination de Thibaut Dispa comme Directeur général de l’asbl. A la tête d’une équipe d’une quinzaine de collaborateurs, le nouveau venu sera notamment chargé de la mise en œuvre du nouveau plan stratégique.
Image
Le centre de tri postal de Charleroi va doubler sa capacité de tri

Le centre de tri postal de Charleroi va doubler sa capacité de tri

Le centre de tri postal de Charleroi pourra bientôt traiter deux fois plus de colis, avec l'installation d'une nouvelle machine, annonce jeudi bpost. Le site existant, de 9.000 m2, passera d'ici la fin 2025 à 18.000 m2, ce qui lui permettra de traiter jusqu'à 170.000 colis par jour.
Image
La modernisation du décret funérailles définitivement validée par le parlement wallon

La modernisation du décret funérailles définitivement validée par le parlement wallon

Le parlement wallon a définitivement validé, mercredi, la modernisation du décret funérailles et sépultures. Il ouvre notamment la possibilité de faire inhumer un fœtus perdu avant les six mois de grossesse dans un caveau familial, ou de le faire incinérer et de récupérer ses cendres.
Image
La Wallonie adopte sa stratégie pour faire face à la demande croissante d'électricité

La Wallonie adopte sa stratégie pour faire face à la demande croissante d'électricité

Les groupes de travail mis en place à l'automne 2023 dans le cadre de la cellule de coordination pour la transition énergétique des réseaux, coordonnée par Jean-Pierre Hansen, l'ancien administrateur délégué d'Electrabel, ont rendu leur copie.
Image
La Wallonie allonge les délais pour le contrôle technique des véhicules bien entretenus

La Wallonie allonge les délais pour le contrôle technique des véhicules bien entretenus

Le gouvernement wallon a approuvé, ce mercredi, l'allongement des délais pour le passage au contrôle technique des véhicules bien entretenus. Actuellement, ils peuvent bénéficier d'une périodicité de deux ans s'ils ont moins de six ans et moins de 100.000 km au compteur.
Image

Résultat du "Grand Nettoyage" en Wallonie: plus de 350 tonnes de déchets ramassées !

Plus de 100.000 personnes volontaires ont ramassé 354 tonnes de déchets dans les rues et autres espaces publics de Wallonie, indique mardi l'ASBL Be WaPP. L'association organisait du 21 au 24 mars la 10e édition du "Grand Nettoyage", destinée à sensibiliser à la propreté publique.
Image

18 millions pour les infrastructures sportives wallonnes au 1er trimestre 2024

Le Ministre des Infrastructures sportives a marqué un accord de principe sur 14 dossiers au stade d’avant-projet pour un montant de 12,65 millions € et 12 dossiers ont bénéficié d’une promesse ferme de subvention pour un montant de 5,35 millions €. On fait le point chez nous.
Image
Anthony Dufrane quitte le PS et rejoint le MR

Anthony Dufrane quitte le PS et rejoint le MR

Les élections, une source inépuisable de surprises et de coups de théâtre. Le dernier en date, le transfert de Anthony Dufrasne du PS au MR. Il quitte un parti où il ne se retrouve plus et cède aux sirènes de Georges-Louis Bouchez.
Image

Sonaca se diversifie dans la fourniture de composants pour taxi aérien électrique

Sonaca a été sélectionnée pour développer et fournir des composants majeurs pour un taxi aérien autonome électrique, annonce l'entreprise wallonne samedi. Il s'agit d'une étape importante dans sa stratégie de diversification, insiste-t-elle.
Image

Grippe aviaire: fin du confinement obligatoire pour les volailles et oiseaux le 6 avril

La situation sanitaire concernant la grippe aviaire a évolué favorablement au cours des derniers mois, note l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire dans un communiqué ce vendredi.
Image
Limitation dynamique des vitesses: 2 projets pilotes lancés dès la fin de 2024 en Wallonie

Limitation dynamique des vitesses: 2 projets pilotes lancés dès la fin de 2024 en Wallonie

Le gouvernement wallon a approuvé, jeudi, le cahier des charges permettant d'entamer la mise en œuvre, dès la fin de cette année, des deux projets pilotes de limitation dynamique des vitesses au sud du pays.
Image
Le secteur agricole se mobilise contre un projet d'agrivoltaïsme à Aiseau-Presles

Le secteur agricole se mobilise contre un projet d'agrivoltaïsme à Aiseau-Presles

Le Réseau de soutien à l'agriculture paysanne et la Fédération unie de groupements d'éleveurs et d'agriculteurs (Fugea) ont manifesté ce jeudi devant les cabinets des ministres de l'Agriculture, Willy Borsus, et de l'Environnement, de la Nature et de la Ruralité, Céline Tellier, à Namur.
Image

Les écoles devront justifier le dépassement du nombre maximal d'élèves par classe

Le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé mercredi un projet de décret visant à mieux faire respecter dès la prochaine rentrée scolaire le nombre maximal légal d'élèves autorisés dans les classes.
Image
Malgré la hausse des coûts, le Resto du Cœur veut poursuivre sa mission

Malgré la hausse des coûts, le Resto du Cœur veut poursuivre sa mission

En ce début avril, au Resto du Cœur de Charleroi, la participation aux frais pour un repas passe de 50 cents à un euro. Il faut savoir que le prix de revient d’un repas est de 11 euros.