Faillite prononcée pour Votquenne : 62 travailleurs perdent leur emploi

par
|

Fin octobre, Votquenne, la société de construction active dans le domaine du travail sous terre qui siège à Trazgenies, déposait le bilan. Hier, la faillite a finalement été prononcée. Contrairement à ce qui se profilait, aucun emploi ne sera sauvé.

62 travailleurs, dont 17 en maladie de longue durée, perdent leur emploi. Une curatrice a été nommée, mais craint de ne pas pouvoir payer les préavis : la situation financière ne le permet pas. C’est la douche froide.

Le début de cette affaire remonte à fin octobre, l’annonce avait fait l’effet d’une bombe au sein de l’entreprise : les syndicats apprennent par mail que Votquenne dépose le bilan.

« Dès le démarrage, le dossier était compliqué. On apprend la nouvelle par mail dans le total irrespect de la loi Renault notamment. Cette affaire a évolué, on a essayé d’y voir clair en bloquant le processus de mise en faillite, mais finalement elle a été prononcée », explique Carlo Briscolini, secrétaire régional de la FGTB.

Malgré un dossier complet, la faillite n’avait pas été prononcée par le juge lors de l’audience du 30 octobre : mise en continuation du dossier. Quelques jours plus tard, une réunion était prévue entre les syndicats et les actionnaires de l’entreprise. Carlo Briscolini annonçait alors la ferme volonté de l’entreprise de sauver près de 20 emplois. Finalement, l’ensemble des travailleurs subiront cette faillite.

« Une possibilité de sauver quelques emplois existait, dans le cadre d’une nouvelle entité « Votquenne 2», mais les discussions n’ont pas abouti », regrette Carlo Briscolini.

Un avenir incertain

Du jour au lendemain, 62 familles se retrouvent dans l’incertitude, les travailleurs se retrouvent sans emplois. Le secrétaire régional de la CSC bâtiment Fabrizio Carpino, et le secrétaire régional de la FGTB vont demander une cellule de reconversion au Forem afin de miser sur une réinsertion collective.

« Nous allons nous occuper d’eux socialement parlant : chômage, lettre de créance, et réinsertion. Ce sont des métiers spécialisés, ils sont peu sur  le marché, et nous avons déjà eu des contacts avec quelques entreprises intéressées par leurs profils.  Nous allons sauver d’une certaine manière des emplois », assure Carlo Briscolini.

Rendez-vous dans le JT de ce mardi pour l’interview complète du secrétaire régional.

A.P.


Sur le même sujet

Recommandations

Image

Il manque 145 médecins généralistes en Wallonie

Pour combler le déficit actuel de médecins généralistes en Wallonie, il faudrait donc 145 médecins supplémentaires, d'après le nouveau cadastre réalisé par l'Agence pour une vie de qualité, cité dans La Dernière Heure lundi.
Image
Le chômage wallon en progression

Le chômage wallon en progression

Par rapport aux chiffres de janvier 2023, la Wallonie effectue un léger bond, passant de 13,7% à 14,3% selon les chiffres publiés aujourd'hui par le Forem.
Image

Perturbation en vue pour la distribution du courrier ce jeudi

La distribution du courrier sera perturbée jeudi en raison d'un mouvement de grève en front commun syndical au sein de bpost. Les syndicats dénoncent la perte du contrat de distribution des journaux par l'entreprise postale qui menacerait, selon eux, 4.000 emplois.
Image

Made in Charleroi : les étudiants rencontrent leurs employeurs de demain

Pendant 2 jours, l’UCampus Charleroi a accueilli Made In Charleroi, un salon lors duquel 10 entreprises ancrées dans notre Pays noir échangeaient avec les travailleurs et talents de demain. Parmi les visiteurs : des étudiants de secondaire.
Image

Skeyes cherche des aiguilleurs du ciel, notamment à Charleroi

Skeyes lance une nouvelle procédure de sélection pour les contrôleurs aériens. Les personnes intéressées peuvent candidater du 5 février au 31 mars, a confirmé lundi l'entreprise chargée du contrôle de l'espace aérien belge.
Image

Batimoi : Le secteur de la construction manque de bras

La 26e édition du salon de la construction et de la rénovation Batimoi se tient en ce moment au WEX de Marche-en-Famenne. Le secteur est en pleine ébullition, et il aura besoin de 30.000 travailleurs en plus d'ici 2030.
Image

 800 postes à pourvoir au TEC !

Après l’intégration de 600 nouveaux collaborateurs en 2023, le TEC lance aujourd’hui sa nouvelle campagne de recrutement pour 2024 : 800 postes sont à pourvoir !
Image
Forem : 9 actions fortes pour le secteur de l’industrie

Pour 2024, le Forem veut booster l'accompagnement et la formation des demandeurs d'emploi

Accompagner davantage de demandeurs d'emploi, en former davantage et devenir un partenaire privilégié en ressources humaines pour les entreprises afin de répondre à leurs besoins. A l'entame de 2024 et alors que la Wallonie compte 219.000 demandeurs d'emploi, le Forem, le bureau régional de l'emploi, a fixé ses priorités pour l'année à venir.
Image

L'IFAPME propose des formations pour combler le manque de professionnels qualifiés en boulangerie

Le secteur de la Boulangerie manque toujours de main d’oeuvre qualifiée. L’IFAPME rappelle qu’il existe pourtant de nombreuses formations dans ce secteur.
Image
Karine Lalieux en visite chez Sobeltax Rental à Dampremy

Karine Lalieux en visite chez Sobeltax Rental à Dampremy

La ministre en charge des Personnes en situation de handicap Karine Lalieux était en visite ce matin à l'entreprise Sobeltax Rental de Dampremy, dont 36% des membres du personnel sont issus de contrats AVIQ.
Image

Un nouvel espace dédié aux jeunes de Charleroi

Le Centre Ener’J va ouvrir un nouveau local en plein coeur de Charleroi. Une multitude d'aide et de services pour les jeunes seront disponibles, pour les épauler et les encourager dans leurs recherches de jobs, mais aussi en proposant des expos ou des activités artistiques.
Image
Un conseil d'entreprise extraordinaire chez Cassis & Paprika, des craintes pour l'emploi

Un conseil d'entreprise extraordinaire chez Cassis & Paprika, des craintes pour l'emploi

La chaîne de prêt-à-porter féminin Cassis & Paprika tient un conseil d'entreprise extraordinaire ce jeudi après-midi, à 16h, après avoir déposé une demande de procédure de réorganisation judiciaire, rapporte le Setca. Le syndicat craint pour l'emploi des quelque 400 travailleurs de l'entreprise.
Image
Grève du zèle des Douaniers de l’aéroport de Gosselies

Grève du zèle des Douaniers de l’aéroport de Gosselies

Les douaniers de Gosselies sont en grève ce jeudi 11 janvier en soutien à leurs collègues de l’aéroport de Liège. Si vous devez voyager, il serait utile de prévoir le coup.
Image

Walibi à la recherche de 600 collaborateurs pour la saison 2024

Walibi prépare déjà sa nouvelle saison. Le parc d'attractions et le Forem organisent en janvier deux séances d'information pour les personnes qui souhaiteraient renforcer les effectifs de Walibi dès le printemps 2024. Au total, 600 collaborateurs sont recherchés: 300 étudiants et 300 saisonniers.
Image

Toute personne quittant son job pourra conserver son numéro de téléphone