Réforme fiscale : arrêtons de plomber nos producteurs locaux 

par
|

 

Dans sa réforme fiscale, à l’étude pour le moment, le gouvernement fédéral envisage de revoir les taux de TVA de certains produits. Les produits de base comme le pain, le lait ou la viande passeraient ainsi de 6 à 9%. Une annonce qui crispe les agriculteurs et qui fait bondir la FUGEA, la Fédération Unie de Groupements d’Éleveurs et d’Agriculteurs.

Dans son communiqué la FUGEA qualifie ce projet d’inexplicable et intolérable. Car pendant que l’on met encore un peu plus la pression sur le pain, le lait et la viande d’autres produits comme les fruits, le plus souvent exportés, passe au taux zéro.

« L’augmentation de la TVA concernerait donc en premier lieu les produits locaux, c’est illogique. Et cette proposition ne règle rien aux problèmes de concurrence déloyale que subissent par exemple nos maraîchers ou producteurs de fruits, qui est le nœud du problème ! ». Explique le Président Philippe Duvivier 

La réforme fiscale proposée, ne tient en effet, pas compte du lieu de production des produits alimentaires. Or, en Wallonie nous produisons notre viande et notre lait, alors que nous importons en grande majorité nos fruits et légumes.

Des modes de production privilégiés ?

Apparemment à cette question la réponse est non. Le gouvernement se focalise sur des catégories d’aliments sans analyser le modèle de production.

Les pratiques agricoles sont pourtant un enjeu pour l’avenir comme le rappel le notre porte-parole de la FUGEA, Hugues Falys.

« Nos décideurs et décideuses disent soutenir les modes d’élevage plus durable. Avec cette réforme, un éleveur à l’herbe et bio serait plus taxé alors qu’il répond aux attentes sociétales! Comment l’expliquer? ». 

Cette réforme est donc pour la fédération des agriculteurs tout-à-fait incompréhensible et dangereuse pour les agriculteurs et les circuits courts. 

Tout ceux qui se sont engagés dans des pratiques plus durables. C’est aussi une menace pour les initiatives de circuit court. Ces dernières qui rassemblent des éleveurs et boulangers locaux verront leurs prix augmenter au risque de perdre leur clientèle. 

La FUGEA demande une opposition forte des ministres

La FUGEA demande donc aux Gouvernements fédéral et wallon de s’opposer à cette proposition. 

« Avec cette réforme, des fruits exotiques issus de zones déforestées ou des légumes importés sans normes sociales et environnementales auront un coup de pouce fiscale. Et notre viande à l’herbe, les fromages vendus à la ferme ou le pain d’un artisan-boulanger seront pénalisés. La FUGEA ne décèle aucune logique dans cette réforme. Pire, nous y voyons un réel danger pour les agriculteurs et agricultrices locaux, le circuit court wallon et la transition de façon générale. » dit encore le communiqué.

Pour le syndicat, cette réforme est en opposition avec les objectifs politiques en termes de relocalisation de l’alimentation et de soutien aux modes de production plus durables. 

La FUGEA demande aux Ministres Clarinval, Tellier et Borsus de prendre position publiquement.


Sur le même sujet

Recommandations

Image
Afsca : Rappel de produit, attention présence possible de Listéria

Afsca : Rappel de produit, attention présence possible de Listéria

La société DETRY retire le produit « Mini boudin bbq 450g (blanc-merguez-curry) » de la marque Aubel de la vente et le rappelle auprès des consommateurs suite à la présence possible de Listéria monocytogenes.
Image
Les trois mois du CaroloStore: un premier bilan encourageant

Les trois mois du CaroloStore: un premier bilan encourageant

Cela fait déjà trois mois que l'enseigne a été inaugurée à Marcinelle. Cette coopérative réunit 103 producteurs, majoritairement carolos. Elle tire un premier bilan positif.
Image
Bio Planet: des rillettes retirées de la vente

Bio Planet: des rillettes retirées de la vente

C’est le groupe Bio Planet qui l’annonce. Des rillettes de poulet de la marque Procureur ont été retirée de la vente. Il s’agit en fait d’une erreur d’étiquetage. La date de péremption renseignée sur le produit était 18/5/2025. Mais la véritable date limite était en fait le 18/5/2024. Les clients qui ont encore le produit peuvent le reporter au magasin et il sera remboursé.
Image
Rappel de produit chez Carrefour

Rappel de produit chez Carrefour

Suite à un contrôle et afin de garantir la sécurité du consommateur, Carrefour a retiré du commerce le produit «Tofu Fumé » (200g) de la marque Carrefour vendu au rayon Boucherie et le rappelle auprès des consommateurs en raison de la présence possible de morceaux de métal.
Image
L'Afsca rappelle la sauce chili de la marque Wangzhihe

L'Afsca rappelle la sauce chili de la marque Wangzhihe

L'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) a annoncé mardi le retrait de la sauce chili de la marque Wangzhihe (240g) en raison de la présence possible de Bacillus cereus, un germe fréquemment responsable d'intoxications alimentaires.
Image
Journées portes ouvertes du Domaine de la Portelette ce samedi 25 mai

Journées portes ouvertes du Domaine de la Portelette ce samedi 25 mai

Les vins bio made in Lobbes seront à découvrir lors de la journée Portes Ouvertes ce 25 mai au Domaine de la Portelette. Mais il y aura aussi un marché des producteurs, des balades et bien d'autres choses!
Image
L'Engrain : du pain à l'ancienne réalisé par des passionnés à Lodelinsart

L'Engrain : du pain à l'ancienne réalisé par des passionnés à Lodelinsart

Partons à la découverte de la Boulangerie familiale et artisanale l’Engrain à Lodelinsart.
Image
Thuin : La Ruche en Bulles : des cosmétiques à base de miel !

Thuin : La Ruche en Bulles : des cosmétiques à base de miel !

C'est une belle découverte que l'on a pu faire du côté de Thuin. Isabelle Hupet, réalise dans son atelier de Biesme-sous-Thuin, des savons et shampoings solides artisanaux à base de produits issus de la ruche. On parle donc ici de cire d'abeille, de miel, ou encore de pollen.
Image
Fleurus : la marché des producteurs locaux est de retour dès le 7 juin

Fleurus : le marché des producteurs locaux est de retour dès le 7 juin

A Fleurus, le Marché des Producteurs Locaux est des retour pour une nouvelle saison dès le 7 juin.
Image
Coopéco visite le Martinet

Coopéco visite le Martinet

Samedi dernier, sur le terril du Martinet, l’asbl Les Terril-bles, accueillait une délégation de coopérateurs de Coopéco, le magasin coopératif de produits locaux installé à Marchienne. La visite a fait la part belle aux producteurs locaux présents sur le site. Vincent Boquet et Elena Parisi.
Image
Rappel du fromage Tartufette de la marque Jacquy Cange

Rappel du fromage Tartufette de la marque Jacquy Cange

La société JAF SA a décidé, en accord avec l'AFSCA, de retirer de la vente le produit Tartufette de la marque Jacquy Cange - l'Artisan affineur pour une présence d'allergène "noix", non mentionné sur l'étiquette, a-t-elle indiqué lundi.
Image
Les travaux du futur hub logistique de Charleroi Métropole ont commencé

Les travaux du futur hub logistique de Charleroi Métropole ont commencé

L'intercommunale Igretec a lancé officiellement jeudi après-midi à Marchienne-au-Pont les travaux du futur hub logistique de Charleroi Métropole, un outil censé participer à la relocalisation de l'alimentation dans la région carolo dans le cadre de la stratégie alimentaire de Charleroi Métropole.
Image
Thuin : A 16 ans, Tom lance LocalBox pour mettre en avant les producteurs locaux

Thuin : A 16 ans, Tom lance LocalBox pour mettre en avant les producteurs locaux

A seulement 16 ans, Tom Vander Beken a lancé LocalBox, un concept de découverte des produits locaux.
Image

Neuf commerces sur dix vendent encore de l'alcool aux jeunes

L'interdiction de vente d'alcool et de produits de tabac aux mineurs reste un défi majeur, révèlent jeudi les résultats d'une campagne de contrôle menée à l'initiative du SPF Santé publique.
Image
Du beurre de Ferme, pouvant être contaminé par la listeria, retiré de la vente

Du beurre de Ferme, pouvant être contaminé par la listeria, retiré de la vente

La société Ferme de la Vacheresse procède au retrait et au rappel de plusieurs de ses beurres, pouvant être contaminés par la listeria monocytogenes, indique-t-elle jeudi.