Aller au contenu principal

La SPA de Charleroi compte sur une relance économique rapide

Comme la plupart des secteurs, la SPA de Charleroi a été confrontée à la mise à l'arrêt de nombreuses activités durant les différentes phases de confinement. Le refuge carolo a cependant constaté une diminution du nombre d'abandons en 2020 et surtout une augmentation très significative du nombre d'adoptions (95% pour les chiens). La SPA compte cependant sur une relance économique rapide. 

Après une année difficile, la SPA de Charleroi espère pouvoir organiser à nouveau ses différents évènements.

« Tout ce qu’on espère, c’est que nos activités commerciales dans l’ensemble reprennent. On en a besoin », explique Franck Goffaux, directeur de la SPA.

Une nouvelle année débute pour la SPA de Charleroi. Après des mois difficiles, son plus grand bonheur serait de pouvoir organiser à nouveau des événements. « Il est évident que 2020 a été une année particulière à tous les niveaux. Inévitablement au niveau financier, ça aura eu un impact négatif. Notamment, à cause des nombreuses actions que l’on a dû annuler les unes après les autres. L'événement des bégonias au mois d’avril, le barbecue des bénévoles, Noël, … Tout ça a provoqué que financièrement, cela été très difficile », indique Franck Goffraux, directeur de la SPA. Sans compter que les dons ont également été moindres. « Les gens avaient peur puisqu’ils ne savaient pas de quoi sera fait demain. »

Cela n’a pas empêché de récolter, quand même, 6 tonnes de nourriture sur le mois de décembre. « C’est un peu moins que les autres années, mais on est très heureux. Ça prouve que le public est toujours derrière nous malgré les difficultés qu’ils ont vécu. Alors, on garde espoir pour le futur. »

Pas d’actions prévues avec certitude

Mais ce futur semble incertain. Ce qui ne permet pas de programmer des actions. « Aujourd’hui, on ne prévoit rien. Tout simplement parce que qui sait à quoi ressembleront les prochaines semaines ? Oui, évidemment nous avons l’ambition de remettre au goût du jour nos manifestations. La première étant la traditionnelle journée des bégonias. Nous espérons de tout coeur pouvoir reprendre tout ça, mais rien n’est sûr », s’attriste le directeur. « On ne sait pas du tout de quoi sera fait demain. »

Une grande récolte à Montigny-le-Tilleul 

« Heureusement, beaucoup de communes nous suivent et nous aident. » C’est le cas de Montigny-le-Tilleul qui organise une grande récolte dès ce lundi 11 janvier et jusqu’au 16 janvier. L’année dernière, cette même action avait apporté 700Kg de nourriture. Le but est évidemment de dépasser ce chiffre cette année. Les dépôts se font à l’accueil de l’hôtel de ville et dans les écoles communales de l’entité.  

En attendant, la SPA espère, comme beaucoup, un retour rapide à la normale. Et ce pour le bien-être du centre, et de ses petits compagnons. 

Les abandons et les adoptions en 2020 à la SPA de Charleroi

2020, la SPA a constaté plus de 1.100 mouvements animaliers (entrées – sorties de toutes races d’animaux) en moins qu’en 2019.  5.700 pour 6.800 en 2019. Plus ou moins 1300 chiens ont été abandonnés en 2020 contre 1600 les années précédentes. Et 95 % ont été adoptés. Un effet positif, sûrement, dû confinement.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept