Aller au contenu principal

Lancement d’une consultation "citoyenne" sur la sécurité routière

Le ministre fédéral de la Mobilité Georges Gilkinet a annoncé mercredi le lancement d’une large consultation "citoyenne" pour une mobilité "plus sûre, apaisée et partagée."

Georges Gilkinet dit préparer un "plan fédéral de sécurité routière" pour octobre prochain, à élaborer via une large concertation avec les citoyens, mais aussi les partenaires fédéraux (administrations, institut Vias, police, procureurs généraux, etc.), les Régions et autorités locales (administrations, Unions des villes et communes, etc.), les fédérations et groupes d’intérêts (Agoria, Assuralia, Febiac, Touring, RYD, FBAA, etc.) et les milieux associatifs (associations piétons, cyclistes, motos, PMR, Association Parents Enfants Victimes de la Route, etc.)

Les solutions seront collégiales, préventives, répressives et curatives

"Je suis convaincu qu’il y a plus dans dix têtes que dans une. Pour aller plus loin dans la sécurisation de nos déplacements, ma démarche est dès lors de collaborer, d’écouter et de concerter. Les solutions seront collégiales, préventives, répressives et curatives", commente le ministre Ecolo.

Une enquête en ligne

Du 7 juillet au 30 septembre prochain, tout un chacun peut faire entendre sa voix en ligne via une enquête. En septembre, des panels de citoyens seront organisés pour initier un débat de société, dont les conclusions alimenteront le plan fédéral. Trois thèmes seront explorés : comment sécuriser l’espace public en tenant compte des besoins de chacun, pourquoi nous mettons-nous nous-mêmes et les autres en danger, quelles sanctions sont appropriées pour les personnes qui commettent (plusieurs fois) une erreur ?


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

 
Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept