Aller au contenu principal

Legoland vous y croyez, vous ?

Legoland vous y croyez, vous ?

Lorsque la nouvelle est tombée hier matin, je vous avoue qu’elle m’a fait beaucoup rire.  "Légoland envisage sérieusement de s'installer à Gosselies, sur le site de Caterpillar". Franchement ? Je me suis tournée vers mon calendrier pour voir quel jour nous étions, et je ne suis pas la seule, certains ont posé la question sur les réseaux sociaux.  Mais non, nous n’étions pas le 1er avril ! 

Aujourd’hui j’ai décidé de vous donner la parole, oui ! à vous nos chers lecteurs.  Car vous avez été nombreux à vous exprimer sur notre page Facebook.  259 commentaires et j’ai tout lu.  Alors ça n’a surement pas valeur d’enquête publique, mais c’est très intéressant et mon humeur finalement est sensiblement la même que la vôtre. Partagée entre envie d’y croire et surréalisme à la belge. 

On l’a déjà dit l’ "après Caterpillar" est une pilule particulièrement dure à avaler. J’imagine à peine la tête des anciens métallos en entendant ça aux infos.  D’ailleurs d’aucun s’en souviennent comme Christian qui rappelle quand même quelque chose d’essentiel : « La caravane passe, les chiens aboient . Pendant ce temps, ceux qui sont sur le carreau dans un faux espoir d'être repris en priorité… ».  Et oui ! avec le constructeur chinois Thunder Power, les emplois de Caterpillar étaient facilement recyclables et surtout les travailleurs licenciés par le géant américain étaient prioritaires sur le coup.  Cette fois, que va-t-on leur proposer ? 

Je n’ai pas la réponse et n’espérez pas en trouver dans ce billet ! 

Certains diront que les chinois ne tenaient déjà pas la route avec leur projet, mais il était déjà plus porteurs en terme d’emplois ,comme nous le rappelle Sam à sa manière : « Après Boyard land voici bauyar land.... donc presque rien comme emplois contre les 4000 annoncés pour l’usine de voitures chinoises…."

Allez de toute façon, tout le monde l’a bien compris, exit les chinois, bonjour les Légo. Alors certains s’enthousiasment déjà et se plaisent à rêver. Christophe est d'ailleurs très pragmatique dans le genre « Ici nous avons un projet qui permettra au électro mécanicien, jardinier, cuisinier etc etc ... Ha oui, j'oublie les hôtels qui augmenteront leur chiffre d'affaires sans compter l'aéroport, la gare, les agences de voyage , les cafés, resto, les taxis qui essuient une crise covid. Sans compter la valeur immobilière ça permettra aux personnes qui n'en veulent pas de revendre leur bien pour aller a la campagne. » Bref, dégagez les défaitistes. 

Si Christophe a pensé à tout, il y a des pragmatiques d’un autre genre qui se sont aussi exprimés comme Arnaud : « Imaginez 2 secondes ceux qui prennent la E42 tous les matins, la file à la sortie Gosselies … » Et oui ! il faut y penser. 

Gary, lui est plutôt un pragmatique nostalgique « J’espère que c'est un projet industriel qui verra le jour, beaucoup plus porteur économiquement. »

Et puis ceux qui ont ma préférences sont les comiques comme Hector « Nous allons Co-vit déchanter. » ou Freddy « Un parc d'attractions sur un site industriel, en sortant, ils iront visiter Diffusion Menuiserie »

Enfin, et j’avoue qu’à priori j’en étais, avant de virer ma cuti, il y a les indéboulonnables incrédules comme Fiorella « Très bien mais faut que ça se concrétise vraiment », traduction : stop aux chimères.   Et je ne peux pas lui donner tort. Michel aussi en a un peu soupé des Tesla, Apple, Amazon, Chloé et autres effets d’annonce « Après tous les projets mégalomanes ...un de plus! » pour Willy c’est clair « De la poudre aux yeux tout ça... ils ne savent plus quoi inventer pour faire parler » 

Voilà, merci à vous mes chers co-auteurs, je suis un peu de tous vos avis entre incrédulité, défaitisme et enthousiasme. Difficile de se positionner après avoir tant espéré une éclaircie dans le soleil noir des travailleurs de Caterpillar que j’ai eu la chance de côtoyer en tant que journaliste.  Nous avons suivi leur combat, alors qu’à l’époque déjà, même si tout le monde voulait y croire, leur destin était scellé !

Après il faut relativiser, on s'enthousiasme quand même pour un mini europe en blocs de plastique car  Legoland c’est ça ! :


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept