Aller au contenu principal

Philippe Blanchart, député PS et ancien bourgmestre f.f. de Thuin nous a quittés

Ce lendemain de Noël restera une des journées les plus tristes de l’année pour bon nombre de Thudiniens qui ont appris ce matin le décès de Philippe Blanchart. Engagé en politique depuis un quart de siècle, l’homme a occupé le devant de la scène politique durant près de 20 ans en exerçant diverses fonctions au niveau local mais également à l’échelle régionale et fédérale.

Né à Lobbes en 1963, Philippe Blanchart est issu d’une famille de 7 enfants. Enseignant au CEFA de Morlanwelz, il est à la base de création de 7 centres de formation en entreprise dans notre région.
C’est en 1994 qu’il se lance en politique en compagnie de son ami Paul Furlan. Tous deux sont élus au conseil communal thudinien, dans l’opposition avant de ceindre l’écharpe échevinale 6 ans plus tard avec l’enseignement dans ses compétences. Sur l’échiquier local, Philippe Blanchart assumera plusieurs missions: il sera notamment président du CPAS en 2013 et 2014 et bourgmestre faisant fonction de Thuin lors des mandats ministériels de Paul Furlan.
Pendant 10 ans, de 2009 jusqu’aux dernières élections, Philippe Blanchart sera également député fédéral. 
Lors du dernier scrutin de mai, avec plus de 6000 voix, et malgré une 9e place et la maladie qui l’empêche de faire la campagne, il réalise le deuxième score de la liste socialiste de la circonscription Charleroi-Thuin. 

Sur les réseaux sociaux, son décès fait réagir. La plus touchée, sa fille très attristée, Natacha s’était présentée aux dernières élections provinciales. Philippe Van Cauwenberghe lui écrit sur sa page Facebook « Un grand homme d’une extrême gentillesse et convivialité s’en est allé ... Sincères condoléances à toute sa famille.  Au revoir Philippe Blanchart" . La première Echevine de Charleroi, Julie Patte, à elle aussi réagit sur son Facebook : « Un grand homme d’une gentillesse incroyable. Un mandataire hyper impliqué pour sa Ville, sa région et son pays. Tu vas beaucoup nous manquer Philippe. Sincères condoléances à toute ta famille. »
Enfin, le bourgmestre de Charleroi et président du Parti Socialiste a également partagé sa peine : « Je suis atterré d'apprendre la disparition de mon ami Philippe Blanchart.
Philippe était souffrant mais après tant d’épreuves, il avait fini par nous paraître invincible. Son humour, sa délicatesse, son élégance vont terriblement me manquer.
Le Parti Socialiste, la région de Charleroi et de Thuin perdent un homme attachant et de très grande valeur.
Mes pensées vont à sa famille et à ses proches.
 »

Homme de combat, sans langue de bois, sincère, créatif et fidèle en amitié, Philippe Blanchart n’avait que 56 ans. 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept